RENCONTRES EN SURREALISME

Rencontres organisées par Françoise Py à la Halle Saint-Pierre
Dans le cadre de l’APRES (Association pour la Recherche et l’Étude du surréalisme).
Entrée libre – Réservation conseillée : 01 42 58 72 89
*
Samedi 4 février 2023, à 15 heures
Hommage à François Tosquelles
Psychiatre d’origine catalan, exilé républicain, précurseur révolutionnaire

en matière de soins en santé mentale. Il est l’un des inventeurs de la psychothérapie institutionnelle.

Couverture du catalogue de l’exposition aux Abattoirs à Toulouse, octobre 2021 à mars 2022.

Présentation 
par Zorka Domić, psychiatre-psychanalyste :
La Déconniatrie : comme une machine à coudre dans un champ de blé.

Projection du Film de François Pain : Une Politique de la Folie,
film réalisé avec Jean-Claude Polack et Danielle Sivadon, psychiatres-psychanalystes.

Lecture de textes de François Tosquelles par Charles Gonzales

Table ronde avec Zorka Domić, Jean-Pierre Klein, Jean Claude Pollack, 
Jean-François Rabain et Monique Zerbib.


François Tosquelles
(1912-1994)
Après la fin de la guerre d’Espagne et plusieurs mois d’enfermement dans le camp français de Septfonds, François Tosquelles, psychiatre catalan, est appelé à l’hôpital de Saint-Alban-sur-Limagnole, en Lozère, en 1940. Bientôt il en fait le creuset d’une révolution psychiatrique et sociale, basée sur l’humanisation des soins et une transformation de la vie collective, où cohabitent patients, soignants, intellectuels, artistes et résistants. Ils sont nombreux à être associés à cette aventure : les pensionnaires et créateurs Auguste Forestier et Marguerite Sirvins, les soignants Paul et Germaine Balvet, Lucien Bonnafé, Frantz Fanon, Gaston Ferdière ou encore les écrivains et artistes Antonin Artaud, Jean Dubuffet, Paul et Nusch Éluard, Tristan Tzara, et bien d’autres.

La séance est dédiée au Dr. Marcos Domić, psychiatre bolivien, militant communiste, député, décédé le 30 août 2022 à La Paz, en Bolivie.

*
Samedi 11 février 2023, à 15 heures
Le surréalisme serbe et l’imaginaire de la nuit 

Autour de la publication du livre de Marko Ristic De nuit en nuit,
Non Lieu Editions, 2019

avec
Michel Carassou
Le surréalisme serbe au sein de la grande internationale surréaliste.
Jelena Novakovic
 L’imaginaire de la nuit dans le surréalisme
Présentation du livre de Marko Ristic De nuit en nuit
par Jelena Novakovic qui a établi et présenté le texte, éditions Non Lieu, 2019.
Table ronde avec Henri Béhar, Michel Carassou, Jelena Novakovic
et
Jean-Yves Samacher. Modératrice : Françoise Py

 

Marko Ristic De nuit en nuit
Traduction française inédite, réalisée par l’auteur, d’une version écrite en serbe en 1939, ce texte de Marko Ristic est un essai sur la nuit, une des images dominantes dans la création littéraire et artistique des surréalistes. Pour Ristic, la nuit, la Nos microcosmica, comme est intitulé un de ses recueils de poèmes, est la nuit intérieure de l’homme où se cachent le Minotaure et les autres monstres affreux, ses désirs refoulés, soumis en état de veille à la censure de la conscience et que l’artiste porte à la lumière du jour par sa création artistique.
Dans cet essai poétique, Ristic, marqué par la découverte du Moyen-Age, effectue une revalorisation de la nuit. Ce faisant, il l’oppose à la mort, mais aussi à la réalité insupportable, à « tout ce qui, dans cette réalité, est le mal réel, la fatalité naturelle, la fatalité sociale ». En extériorisant ses ténèbres intérieures, il lutte contre les ténèbres extérieures. Dans ce contexte, la nuit est aussi le symbole de la réalité sociale contre laquelle les surréalistes se révoltent. A la psychanalyse freudienne se joint ainsi l’idéologie marxiste.

L’auteur

Marko Ristic (1902-1984) est en 1930 un des fondateurs du groupe des surréalistes de Belgrade. Il publie avec A. Vuco et D. Matic l’almanach Nemoguée ― L’impossible. En 1939, avec M. Krleza et K. Hegedusic il fonde la revue Pecat dans laquelle il publiera la version serbe de l’essai De nuit en nuit. Emprisonné pendant la guerre, il est nommé ambassadeur de Yougoslavie en France en 1945. Marko Ristic a de nombreux textes publiés en français, dont Ville-Age (2003), Esquisse d’une phénoménologie de l’irrationnel (2016)…

*

A VENIR
Samedi 4 mars 2023, 15h.
Hommage à René Passeron (1920-2017), philosophe, artiste et théoricien du surréalisme à l’occasion de la sortie de l’ouvrage : René Passeron, la création en acte, sous la direction de Richard Conte (textes réunis et documentés par Hélène Virion), aux Éditions de la Sorbonne, en 2023.

 


PROGRAMME 2023

Samedi 7 janvier 2023, 15h.
Spectacle de Charles Gonzales : Charles Gonzales devient Thérèse d’Avila. Avec une traduction originale de textes, de poèmes et d’extraits de la correspondance de Thérèse d’Avila par Charles Gonzales.

Personnalité ardente et non conformiste, Thérèse d’Avila a fasciné Federico Garcia Lorca et Salvador Dali et passionné les psychanalystes.  Écoutons Julia Kristeva : « Je te salue Thérèse, femme sans frontières, physique érotique hystérique épileptique, qui se fait verbe qui se fait chair, qui se défait en soi hors de soi », Thérèse, mon amour, Fayard, 2008.

Samedi 14 janvier 2023, 15h
Concert hommage Aragon
Pour le quarantième anniversaire de la disparition d’Aragon la Société des Amis de Louis Aragon et Elsa Triolet

Samedi 4 février 2023
Après-midi consacré à François Tosquelles, psychiatre d’origine catalan, exilé républicain, précurseur révolutionnaire en matière de soins en santé mentale.

Présentation par Zorka Domić, psychiatre-psychanalyste : La Déconniatrie : comme une machine à coudre dans un champ de blé.
Projection du Film de François Pain : Une Politique de la Folie, film réalisé avec Jean-Claude Polack et Danielle Sivadon, psychiatres-psychanalystes.
Lecture de textes de François Tosquelles par Charles Gonzales
Table ronde avec Zorka Domić, Jean-Pierre Klein, Jean Claude PollackJean-François Rabain et Monique Zerbib.
La séance est dédiée au Dr. Marcos Domić, psychiatre bolivien, militant communiste, député, décédé le 30 août 2022 à La Paz, en Bolivie.

Samedi 11 février 2023, 15h.
Autour de la publication du livre de Marko Ristic, De nuit en nuit, séance consacrée au surréalisme serbe et à l’imaginaire de la nuit chez les surréalistes.
Michel Carassou : Le surréalisme serbe au sein de la grande internationale surréaliste.

Jelena Novakovic : L’imaginaire de la nuit dans le surréalisme.
Présentation du livre de Marko Ristic De nuit en nuit par Jelena Novakovic qui a établi et présenté le texte, éditions Non Lieu, 2019.
Table ronde avec Henri Béhar, Michel Carassou, Jelena Novakovic et Jean-Yves Samacher.
Modératrice : Françoise Py

Samedi 4 mars 2023, 15h.
Hommage à René Passeron (1920-2017), philosophe, artiste et théoricien du surréalisme à l’occasion de la sortie de l’ouvrage : René Passeron, la création en acte, sous la direction de Richard Conte (textes réunis et documentés par Hélène Virion), aux Éditions de la Sorbonne, en 2023.

Samedi 11 mars 2023, 15h.
Après-midi consacré à L’Homme approximatif  de Tristan Tzara
dans le cadre du Printemps des poètes « Frontières », en collaboration avec les Editions Transignum, sur un scénario de Wanda Mihuleac.

Conférence de Michel Carassou : Les frontières de L’Homme approximatif de Tristan Tzara. 
Performance sonore du compositeur Alexandre Gherban.
Lecture performative par Sylvestre Clancier : Verbaliser L’Homme approximatif 
Mini-spectacle « Cabaret Dada » de Matei Visniec avec ses amis comédiens.

Samedi 8 avril 2023, à 15h.
Conférence de Georges Sebbag, avec la participation de Klaus H. Kiefer : Georges Bataille, Michel Leiris et Carl Einstein. Le moment Documents, Avril 1929Avril 1931.

En avril 1929, la revue Documents, qui fait irruption dans le champ des revues, se désigne comme l’Encyclopédie du XXe siècle. Pour Georges Bataille, Michel Leiris et Carl Einstein, Documents est le véritable tremplin de leur vie d’écrivain.

Samedi 13 mai 2023, 15h.
Conférence de Monique Sebbag : Les mythologies de Leonora Carrington et de Remedios Varo.

Samedi 10 juin 2022, 15h.
Conférence introductive de Leonor Lourenço de Abreu & Jérôme Duwa sur Benjamin Péret et le Brésil.

Présentation de l’ouvrage Brésil noir, rassemblant les écrits de Benjamin Péret sur la culture afro-brésilienne, par Leonor Lourenço de Abreu, qui en a assuré la publication, et Jérôme Duwa, auteur de la préface (éditions Association des Amis de Benjamin Péret, 2022).
Lectures de textes de Benjamin Péret par Charles Gonzales.

Samedi 24 juin 2023.
Qui êtes-vous Nadja ? Nous chercherons à savoir qui fut Nadja, l’héroïne d’André Breton.  Léona Delcourt s’était donnée ce pseudonyme « parce qu’en russe, c’est le commencement du mot espérance, et parce que ce n’en est que le commencement ». Conférence par Jean-François Rabain, psychiatre et psychanalyste. Lectures par Charles Gonzales.

Halle Saint-Pierre, auditorium, 2 rue Ronsard, 75018, Paris, métro Anvers. Entrée libre.
Renseignements : Françoise Py : 06 99 08 02 63 et francoise.py@univ-paris8.fr