Rencontres en Surréalisme

Rencontres organisées par Françoise Py
Dans le cadre de l’APRES (Association pour la Recherche et l’Étude du surréalisme).

Halle Saint Pierre – à l’auditorium à 15h
Entrée libre – Réservation conseillée : 01 42 58 72 89


Samedi 25 mai 2024, 15h.
Christian Dotremont : du Manifeste au poème
Conférence par Pierre Taminiaux.
Débat avec le conférencier et Jean-Clarence Lambert.
Lectures par Jean-Loup Philippe.
Débat avec le conférencier et Jean-Clarence Lambert.
Présentation du livre d’Alexandre Castant : Mandiargues et le cinéma,
Quidam éditeur, 2024

CHRISTIAN-DOTREMONT

Couverture du livre Mandiargues et le cinéma par Alexandre Castant

 

*

Christian Dotremont
L’artiste belge Christian Dotremont était surtout un grand poète, mais aussi peintre, et connu pour ses logogrammes.

Après avoir fondé le groupe Surréalisme Révolutionnaire en 1947, Christian Dotremont crée le groupe CoBrA le 8 novembre 1948 avec Karel Appel, Constant, Corneille, A. Jorn et Joseph Noiret. Il en écrit également le manifeste : « La cause était entendue ». Bruxelles et Amsterdam, pour former le nom « CoBrA ».

Christian Dotremont a été l’un des premiers poètes à élever l’écriture au rang d’art plastique, avec les « peintures-mots » (calligrammes).

Ses logogrammes sont des poèmes peints à l’encre de chine. Ce sont des poèmes à regarder. Une véritable poésie graphique à travers laquelle l’artiste s’exprime et qui vise plus à être vue que lue. L’écriture et la peinture fusionnent dans une nouvelle création.

En 1951, Christian Dotremont rencontre la danoise Bente, qui deviendra plus tard la célèbre Gloria. C’est le début d’une histoire d’amour étonnante, qui le poursuivra pendant vingt-huit ans, et qui n’a jamais été complètement réciproque. Ils entretiennent une correspondance, mais c’est en 1977 qu’il revoit Bente pour la première fois depuis 1960.

Elle devient sa « Logogloria » et sa passion pour Gloria inspire presque tous ses poèmes.

 

« Mandiargues et le cinéma »  Alexandre Castant

Description de l’ouvrage :
À sept reprises, des romans d’André Pieyre de Mandiargues furent adaptés au cinéma, notamment par Walerian Borowczyk, Jacqueline Audry ou Jack Cardiff. Presqu’autant de fois, ses récits feront l’objet de projets inaboutis et impossibles, à l’instar de l’adaptation du Lis de mer envisagée par Michelangelo Antonioni ou de La Motocyclette souhaitée par Nelly Kaplan.

Est-ce la poétique visuelle de Mandiargues qui séduisit, de façon magnétique, les cinéastes ? Son œuvre entière n’est-elle pas, secrètement, l’exploration d’un monde sonore ?

Une esthétique du cinéma traverse ainsi les romans de Mandiargues et leurs adaptations pour dessiner finalement les contours d’un archipel audiovisuel où se rencontrent l’imaginaire, la plasticité des images et des sons, les films invisibles et leur utopie.Essayiste, critique d’art et professeur à l’École nationale supérieure d’art de Bourges, Alexandre Castant a publié Esthétique de l’image, fictions d’André Pieyre de Mandiargues (Publications de la Sorbonne, 2001) et Visions de Mandiargues – Modernité, avant-garde, expériences (en collaloration avec Iwona Tokarska-Castant, Filigranes, 2020).

 

________________

EN JUIN TROIS RENDEZ-VOUS EN SURREALISME

Dimanche 9 juin 2024, 15h

Sortie du numéro de Mélusine numérique
consacré à Alain Jouffroy et à Jean-Clarence Lambert.
Numéro dirigé par Françoise Py.
Lectures par Charles Gonzales d’Un jour qu’il faisait nuit,
recueil de poèmes de Françoise Py en hommage à Robert Desnos.


Samedi 22 juin 2024, 15h.

Les animaux malades de l’humain 
Réflexions à partir de la peinture de Richard Conte.
Danse avec les bêtes : petit essai d’auto-poïétique par Richard Conte.
L’amitié de l’homme et de la bête par Claire Margat.
Quand la peinture donne à penser par Michel Guérin.
Table ronde avec Philippe Comar et les trois intervenants.


Samedi 29 juin 2024, 15h.

Séance consacrée à Benjamin Péret
A l’occasion des 60 ans de l’Association des Amis de Benjamin Péret.
Conférence de Gérard Roche et Jérôme Duwa
et présentation du n°12 des Cahiers Benjamin Péret.
Concert-spectacle Les os du vent sur des textes de Benjamin Péret,
par Mirtha Pozzi et Pablo Cueco.

 


PROGRAMME  2024

Samedi 13 janvier 2024, 15h.
Surréalisme et alchimie, conférence par Patrick Lepetit.

Samedi 27 janvier 2024, 15h.
La force de l’imaginaire, conférence par Michel Maffesoli

Samedi 10 février 2024.
Autour de la publication du livre de Henri Béhar, Lumières sur Maldoror, aux Éditions Classiques Garnier, en 2023, séance consacrée à Lautréamont.
Michel Carassou : Présentation de Lumières sur Maldoror et conférence.
Jelena Novakovic : Présence de Lautréamont dans le surréalisme de Belgrade.
Lectures par Charles Gonzales.
Table ronde avec Henri Béhar, Michel Carassou et Jelena Novakovic.
Modératrice : Françoise Py.

Samedi 24 février 2024, 15h.
Naslav Nijinski – Charles Gonzales
Toute nouvelle pièce de Charles Gonzales dans laquelle il incarne l’extraordinaire danseur de l’Après-midi d’un faune dont les textes ont des affinités avec ceux d’Antonin Artaud.

Samedi 9 mars 2024,15h.
Portrait de Famille, d’après Brelin Le Frou de Gisèle Prassinos, poétesse, romancière et plasticienne surréaliste. Présentation par Annie Richard.
Performance voix et instruments par Ana Orozco et Jean-Raphaël Prieto.
Lectures par Charles Gonzales.

Samedi 23 mars, 15h
Après-midi organisée avec Wanda Mihuleac et les Éditions Transignum dans le cadre du Printemps des poètes sur « La Grâce ». Nous vous proposons deux conférences et une lecture-performance.
Surréalisme roumain et dialogue européen par Ion Pop. Il s’agit d’un nouvel éclairage sur l’une des avant-gardes européennes les plus inventives (Victor Brauner, Jacques Hérold, Ghérasim Luca, Gellu Naum, Dolfi Trost, …)
Histoire et actualité du Collège de ‘Pataphysique par François Naudin.
Performance interactive avec Davide Napoli

Samedi 13 avril 2024, journée d’étude, 14h.
Édouard Jaguer et Anne Éthuin. La revue Phases.
Conférences de Patrick Lepetit, Angela Sanna et Giuseppe Di Natale.
Présentation des collages peints d’Anne Éthuin par Françoise Py
Témoignages de Pierre Boulay, Gilles Petitclerc (revue La Tortue-Lièvre, Montréal) ainsi que de Jean-Clarence Lambert et Ludovic Tac. Table ronde avec tous les intervenants.

Samedi 27 avril 2024, 15h.
Monstres et merveilles surréalistes par Monique Sebbag.
Le Sphinx, le Minotaure, sont-ils des monstres ou des merveilles ? Surgis d’un au-delà du conscient, ils fascinent. Cadavre exquis, Chimères, Femme-Cheval, Loup-table, Grands Transparents, Mélusine, l’univers surréaliste redonne au monstre son aura de demi-dieu.

Samedi 11 mai 2024, 15h.
Millénaire et centenaire du surréalisme par Georges Sebbag
À la fin de l’ultime numéro de La Révolution surréaliste de décembre 1929, figure ce placard : « MILLÉNAIRE DU SURRÉALISME (929 : Mort de Charles le Simple) ». Comment dès lors célébrer en 2024 le centenaire du Manifeste du surréaliste et de La Révolution surréaliste ?

Samedi 25 mai 2024, 15h.
Christian Dotremont : du Manifeste au poème, conférence par Pierre Taminiaux.
Débat avec le conférencier et Jean-Clarence Lambert.
Présentation du livre d’Alexandre Castant : Mandiargues et le cinéma, Quidam éditeur, 2024.

Dimanche 9 juin 2024, 15h.
Sortie du numéro de Mélusine numérique consacré à Alain Jouffroy et à Jean-Clarence Lambert. Numéro dirigé par Françoise Py.
Lectures par Charles Gonzales d’Un jour qu’il faisait nuit, recueil de poèmes de Françoise Py en hommage à Robert Desnos.

 Samedi 22 juin 2024, 15h.
Les animaux malades de l’humain : réflexions à partir de la peinture de Richard Conte. Danse avec les bêtes : petit essai d’auto-poïétique par Richard Conte.
L’amitié de l’homme et de la bête par Claire Margat.
Quand la peinture donne à penser par Michel Guérin.
Table ronde avec Philippe Comar et les trois intervenants.

Samedi 29 juin 2024, 15h.
Séance consacrée à Benjamin Péret à l’occasion des 60 ans de l’Association des Amis de Benjamin Péret. Conférence de Gérard Roche et Jérôme Duwa et présentation du n°12 des Cahiers Benjamin Péret.
Concert-spectacle Les os du vent sur des textes de Benjamin Péret, par Mirtha Pozzi et Pablo Cueco.

Halle Saint-Pierre, auditorium, 2 rue Ronsard, 75018, Paris, métro Anvers. Entrée libre.
Renseignements : Françoise Py : 06 99 08 02 63 et francoise.py@univ-paris8.fr