« OoZ » 

Rencontre avec les auteurs & Signature 


« OoZ 
» 
(un ZoO à l’envers)
 livre méli-mélo


5832 animaux et poèmes hybrides à créer !

avec les textes de :
Luna Beretta, Théo Delil, Joseph Derens, Anne-Gaëlle Jourdain, Michel Lascault, Kenny Ozier-Lafontaine, Mathias Richard et Christophe Siébert

illustrations : Stéphanie Ssoloeil

Samedi 5 décembre 2020 à partir de 15 heures

Halle saint Pierre – à la librairie

 

Présentation du Livre méli-mélo :

Après avoir réalisé un premier fanzine « Planète Animalice » (un recueil de dessins à l’encre noire exposés à la galerie Béatrice Soulié l’automne dernier) avec 7 auteurs ; j’avais envie de poursuivre cette aventure Animalice en concevant un livre plus ludique et plus coloré.

Le principe du méli-mélo avec ces animaux superposés permet de créer au hasard des totems de signes. Cela me fait évidemment penser à la pratique du chamanisme ! Dans les voyages plongeon dans la réalité non ordinaire, c’est toujours l’animal qui nous choisit, jamais l’inverse ! On avance en aveugle guidé par la faune…

La possibilité de permuter aussi les textes entre eux, non sans rappeler les jeux oulipiens, casse de suite la logique de l’esprit pour nous emporter dans l’imaginaire et le symbolique afin de cheminer avec ces associations libres.

A mon sens, ce livre peut s’ouvrir au quotidien comme les lames d’un jeu de tarot !

 

Les auteurs 

 Luna Beretta
(autrice, dirige les fanzines Violences et Gorezine, cogère Dans la bouche d’une fille…)

Théo Delil
(photographe et auteur, écrit dans le magazine Le Bateau,…)

Joseph Derens
(artiste auteur, anime une exposition mobile avec l’asso wonder et la compagnie scène en pagaille,…)

Anne-Gaëlle Jourdain
(autrice, comédienne et metteur en scène de la compagnie « Un Temps »)

Michel Lascault
(artiste auteur polymorphe  …)

Kenny Ozier-Lafontaine
(artiste auteur, codirige la revue Jambon-Klaxon…)

Mathias Richard
(auteur performeur, musicien, dirige les éd° Caméras Animales, le blog mutantisme…)
Les textes sont des extraits du livre à paraître : «  A travers tout » (éd° Tinbad)

Christophe Siébert
(auteur, dirige la collect° les Nouveaux Interdits, codirige Gorezine,…)
Le texte appartient au cycle des Chroniques de Mertvecgorod aux éd° Au Diable Vauvert.

Viviane Thibaudier

SIGNATURE

Viviane Thibaudier

L’inconscient et ses Images
Complexe, Imago, Archétype

(Dimanche 22 novembre à partir de 15 heures)
Reporté

Halle Saint Pierre – à la librairie (entrée libre)

 

RÉSUMÉ

Sur les pas de C. G. Jung, l’auteure entraîne les lecteurs dans une passionnante aventure qui tient à la fois de la fouille sur des sites archéologiques de grande antiquité, et de l’exploration de forêts primaires les plus reculées…
En effet, il s’agit ici de mettre au jour des images — les archétypes — le plus souvent éradiquées de la conscience et englouties dans l’inconscient, constituant en fait un héritage ancestral qui nous appartient toujours, même si c’est à notre insu. Pour Jung ces images sont une richesse immense qui nous habite, pour peu que l’an parvienne d extraire de cette mine d’or les éléments qui se présentent á nous, et que l’on sache les accueillit d condition d’entendre leur message qui parfois nous demande de “sacrifier n ce qui nous a semblé avoir le plus de valeur pour nous.
Praticienne accomplie, Viviane Thibaudier puise dans les échanges avec ses patients des matériaux étonnants dont elle révèle, au-delà de la signification, le sens profond. De même, témoin attentif de son époque la plus contemporaine, elle nous aide à identifier à partir d’images flouées, parfois méconnaissables, des repères de compréhension et d’action pour notre temps. Pour chacun, enfin, à titre personnel, qu’il s’agisse de nos rêves, de notre imagination — donc aussi de nos hallucinations, voire nos délires — ou de nos productions artistiques balbutiantes ou abouties, l’auteure nous apprend à lire la grammaire et les récits de ces images qui traduisent les états de notre psyché. En mute, donc, pour une expérience forte et enrichissante !

 

Biographie
Viviane Thibaudier est psychanalyste, ancienne présidente de la Société française de psychologie analytique (SFPA) et membre de l’Association internationale de psychologie analytique (IAAP). Elle a donné de nombreuses conférences en France et à l’étranger et tout particulièrement en Asie où elle se rend régulièrement depuis vingt ans. Elle est l’auteure de 100% Jung, Eyrolles, 2011 et de Découvrir Jung – Une voie thérapeutique pour devenir soi, Eyrolles, 2020.

Éternels FMR

LES Éternels FMR
librairie éphémère
du mardi 1er décembre 2020 au dimanche 3 janvier 2021
Halle Saint Pierre – à la galerie (rdc)
Entrée libre
*

« Si pour cause de crise sanitaire nous ne faisons ni vernissage ni conférence, les Éternels FMR se tiendront bien – masqués tel Zorro ? – du mardi 1er décembre au dimanche 3 janvier. 
Plus de 70 éditeurs seront alors représentés sur les tables de notre librairie éphémère, près de 800 références allant de la littérature aux sciences humaines, de la photographie aux arts plastiques, de la botanique à l’astrophysique, interrogeant politique, genre, identité et histoire…
Soixante-dix éditeurs indépendants et alternatifs, furieux et décalés, irrévérencieux et poétiques. Soyez les bienvenus ! » 

 

 

 

 

KOTIMI

Exposition

« Je me souviens »

kotimi

Nouvelles gravures et sérigraphies
souvenirs de Tokyo a Paris

(du lundi 2 au lundi 30 novembre 2020)
Reporté

Halle Saint Pierre – à la librairie 

*
Parution de son nouveau livre
“Momoko, une enfance japonaise”
KOTIMI
(Editions Rue du Monde)

SIGNATURE (date à venir)

8 histoires, puisées dans mon enfance à Tokyo dans les années 1970, pour découvrir une famille, un maitre d’école, un chat, un marchand de poissons rouges, un fabricant de taïyaki… et tout un monde ! 160 pages toutes illustrées en couleurs.

Notice biographique

Kotimi est née à Tokyo. Elle vit et travaille à Paris. Après avoir été mise à l’honneur à l’exposition des illustrateurs à la Foire de Bologne 2016,  elle est auteur-illustratrice et graveuse. Depuis, une quinzaine de livres sont publiés dans plusieurs pays. Ses travaux de peintre, de graveuse, de dessinatrice ont été exposés à de multiples reprises, en Europe et au Japon.

 « Dans mes créations, je recherche des lignes et des matières spontanées, vivantes. J’aime beaucoup les jeux du hasard qui provoquent des « happenings » embêtant au départ mais réservant de bonnes surprises. »

 

Les livres conseillés par Laurence et Pascal, les libraires

Mis en avant

Laurence et Pascal, les libraires de la Halle Saint Pierre, vous recommandent ces livres.

Deux livres labyrinthiques et abracadabrantesques.
Deux livres avec des points communs : l’exploration de l’imaginaire et de la quatrième dimension, celle du temps, et un humour métaphysique :

“Solénoïde”, de Mircea Cărtărescu.
Traduction Laure Hinckel
Editions Noir sur blanc.

Solénoïde, dont on pourrait dire que c’est Kafka revisité par la ‘pataphysique, dans la sensibilité des contes d’Hoffman et de Bruno Schultz.

&

“Jérusalem”, d’Alan Moore
Traduction de Christophe Claro.
Editions Babel /Actes Sud

“Jérusalem” dans la tradition des auteurs anglais (Alice au pays des merveilles, Peter Pan mais également Swift, avec une critique acerbe de la société capitaliste anglaise), un hymne à la culture populaire.

 

PRÉSENCES DE PIERRE

SIGNATURE

PRÉSENCES DE PIERRE
RAÂK – la pierre et le pinceau
Marie GATARD la plume

Préface de Bernard Besret
Collection L’œuvre contée

L’oeil  de la femme à barbe éditions

SAMEDI 26 SEPTEMBRE 2020 – A PARTIR DE 15 HEURES

Halle Saint Pierre – à la librairie (entrée libre)

 

Présentation courte

Raâk parcourt avec passion les plages des Côtes d’Armor. Elle recherche des pierres venues s’échouer depuis le large qui n’attendaient qu’elle pour s’incarner en de multiples
personnages, auxquels elle donne vie d’un coup de pinceau et qu’elle photographie dans leur milieu naturel.

Marie Gatard nous raconte en poésie l’histoire de chacune d’entre elles.

La collection L’œuvre contée
Des contes modernes dans lesquels l’œuvre est mise au cœur du récit à l’instar d’un personnage. Le texte quant à lui peut être conçu à plusieurs mains, sur un mode poétique, scientifique, philosophique…

Les auteures
Annette André-Pillois, dite Raâk, est née en Bretagne en 1940. La découverte en 1976 du modelage de l’argile agit sur elle comme une véritable thérapie. Plus tard, elle s’initie à la cuisson raku. Depuis, elle utilise tous les supports naturels pour sa création : terre, pierres, bois, coquilles d’huitres, algues, écorce… Tout dans ses mains devient poésie et matière à rendre hommage à la nature.

Marie Gatard est née en 1932. La guerre lui enlève son père ; par sa mère, elle côtoie la création artistique d’après guerre. Elle travaille dans le cinéma, puis la grande presse (dont Paris Match), la presse scientifique ; a été rédactrice de dictionnaires encyclopédiques, écrit des scénarios pour la télévision, des pièces de théâtre…
Elle est l’auteure de nombreux ouvrages sur l’histoire de la Résistance.

L’éditeur
Galerie d’art nomade, maison d’édition et agence artistique, L’œil de la femme à barbe – dédié à l’art singulier, l’expressionnisme et l’artisanat d’art – représente des artistes aux expressions multiples, majoritairement des femmes.

Argumentaire / Quatrième de couverture
Nous connaissons tous le sourcier, qui avec sa baguette de coudrier recherche la présence de l’eau sous la terre. Mais comment appelle-t-on la personne qui déniche sur
les plages des Côtes d’Armor des pierres roulées par les vagues et venues s’échouer sur la grève ? Comment appelle-t-on cette personne qui les manipule avec respect et
amour, les interroge avec son pendule, comprend leur langage et leurs désirs profonds ? Comment s’appelle-t-elle, cette personne qui sait reconnaître le visage et le caractère
présents dans la profondeur des granits et qui d’un coup de pinceau leur donnera la vie ?
Cette personne s’appelle Raâk. Ce nom un peu âpre et rugueux résonne comme un rocher qui éclate ; mais ne nous effrayons pas de ce fracas apparent. Raâk – enfant de la terre, de l’air et du feu – est un être doux et bienveillant, druidesse ou alchimiste selon son
inspiration, magicienne à coup sûr, poète toujours.
Elle est née en Bretagne ; et la Bretagne est le pays des enchanteurs, des druides et des fées… Sur tous les matériaux, elle imprime sa marque : elle dessine sur le sable, découpe des algues, pyrograve des poèmes sur des cageots, invente des livres-objets aux couvertures
en terre cuite, crée des peuples de coquilles d’huîtres, d’os ou de galets, qu’elle photographie elle-même…
Tout dans ses mains devient matière à rendre hommage à la nature et à la Terre Mère, à l’instinct primitif et aux éléments.
Des présences de pierre qui font ce livre, Marie Gatard brosse le portrait universel et poétique, et nous raconte une histoire qui pourrait bien être la nôtre…

Stéphane Blanquet

 

 

 

FRANCE CULTURE
Immersion totale pour l’équipe de “Mauvais Genres”, dans l’univers de Stéphane Blanquet 

 


LIBERATION – le 8 septembre 2020

STÉPHANE BLANQUET, VISCÈRES ET VERSA

Figure de l’underground français, l’auteur de BD investit la Halle Saint-Pierre avec ses visions grouillantes déclinées en sculpture, peinture et tapisserie.
Par Marius Chapuis— 
NEXT-LIBERATION.FR
 
 
 

TELERAMA SORTIR – du 02 au 08 septembre 2020


« Dans les têtes de Blanquet », une exposition-choc à la Halle Saint Pierre”

“Le beau est toujours bizarre” affirmait Baudelaire : avec Stéphane Blanquet, plasticien et artiste de bande dessinée, on ne peut qu’en attester. Son travail mêle sensualité et viscères, onirisme et viscosité, spiritualité et corps bouffis, et donne naissance depuis quarante ans à un univers sans pareil. Une grand expo sur son travail s’ouvre ce soir à la Halle saint-Pierre à Paris, jusqu’au 30 juillet 2021, et dans le cadre de ce voyage dans ses têtes, nous l’avons rencontré. “Si ça ne coule pas, que ça ne dégouline pas, ça ne m’intéresse pas” nous dit-il : âmes sensibles s’abstenir. […] Lire la suite 

 

Le génie des modestes

Le génie des modestes
7e édition
Du 1er septembre au 15 novembre 2020
Exposition ouverte tous les jours de 10h à 18h
Entrée : 6€/ 4€

Centre abbé Pierre – Emmaüs
Route d’Emmaüs – 76690 Esteville
Tél.: 02 35 23 87 76

 

Le génie des modestes : rendez-vous dans la filiation de l’art brut

 

Depuis sept ans, le Centre abbé Pierre – Emmaüs avance sur les chemins de l’art brut, avec son rendez-vous annuel « Le génie des modestes ».

Au départ, il y a la rencontre avec la pensée de Jean Dubuffet, peintre, inventeur de la notion d’art brut et collectionneur. Dubuffet cherche après-guerre des artistes qui s’ignorent, purs inventeurs qui produisent une création libre de toute influence officielle, qui soient donc authentiquement spontanés et bruts, au sens d’un diamant non taillé. Jean Dubuffet va chercher ses créateurs et leurs créations dans les hôpitaux psychiatriques, auprès de marginaux et dans les cercles des médiums.

A Esteville, cet art en marges va naturellement prendre place dans la maison de l’abbé Pierre, au sein des espaces consacrés à Emmaüs et son fondateur. Le talent des « hommes du commun à l’ouvrage », pour reprendre une autre expression de Dubuffet, se révèle à tous chaque jour dans les communautés d’Emmaüs, où des personnes jadis rejetées trouvent une place et se rendent nécessaires, grâce à leur travail souvent basé sur la récupération, pour construire des lieux de partage et d’accueil.

Le génie des modestes prouvent que les grandes difficultés, les fêlures, les accidents offrent aux personnes qui les vivent et les traversent des appuis pour faire des choses formidables, inventer, créer et donner au monde de quoi avancer et devenir plus humain.

Cette année encore, la Halle Saint Pierre, assure le choix des artistes et des œuvres et continue le dialogue avec les valeurs et l’histoire portées par le Centre abbé Pierre – Emmaüs d’Esteville.

Habituellement, l’exposition a lieu au printemps, mais cette année elle démarre à la rentrée scolaire, en raison de la covid 19.

Elle est visible tous les jours de 10h à 18h jusqu’au 15 novembre 2020.

 

 

Chaos pour finir et pour recommencer

Art et Thérapie/Institut National d’Expression, de Création, d’Art et Transformation
(Revue, et établissement d’enseignement supérieur de médiation artistique et d’art-thérapie)

Séminaire mensuel à la Halle Saint-Pierre 12ème année
Sous la direction de Jean-Pierre Klein et de François Dingremont


Chaque 3ème samedi de 14H30 à 16H30 de janvier à mai et en juin
,
une journée entière avec des médiateurs artistiques et des art-thérapeutes

HALLE SAINT PIERRE – à l’auditorium
TARIF : 12 € (6 € pour les élèves INECAT carte d’adhérent de l’année)
*

Chaos pour finir et pour recommencer

La destinée de l’être humain est de frôler sans cesse le chaos dès la “catastrophe” de la naissance. Notre ex-istence, ce mouvement vers l’avant-de-soi, serait-elle bâtie sur cette tentative renouvelée de construction contre et sur le chaos ? L’art-thérapie et la médiation artistique ont l’expérience de ceux qui sont habités de chaos : troubles extrêmes de la personnalité, néantisation par des atteintes de l’intégrité corporelle, mentale, sensorielle, exclusions et persécutions, suicides, handicaps, violences graves…  Elle propose une réponse au chaos, sans le méconnaître, ni le nier, ni tenter illusoirement de le combler. Son action est de le border, le contenir, le délimiter, le maintenir pour le transmuer en créativité.

« C’est une vitesse infinie de naissance et d’évanouissement » « Cest chacun de nous qui se trouve sans cesse en pourparlers et en guérilla avec lui-même, grâce à la philosophie » Deleuze. Peut-on en dire  autant de l’art qui se mêle de thérapie ? « L’art me paraît un moyen de vaincre la mort » dit Hans Hartung “interrogé“ par la Gestapo puis en Espagne franquiste, ces deux chaos érigés en absolu.

Ce n’est plus le chaos-néant, mais le chaos qui ouvre au désordre facteur de créations.

Cette dissolution intime de l’univers ordonné, c’est aussi, au-delà des individus, ce qui se fait jour dans un monde en proie au chaos et dans la recherche hésitante de nouveaux paradigmes. Les situations de blocage, d’inertie, de régression, de violence auxquelles nous assistons actuellement révèlent crûment une faille majeure de l’action politique : la créativité. L’expérience de créateurs qui ont su transmuer le chaos en œuvre peut-elle nous aider à réfléchir sur de possibles mutations inventives actuelles ?

 

PROGRAMME 2021

16/01 Dominique Bertrand, musicien voyageur et écrivain, mythologue, auteur de L’art du chaos, éditions Signatura, Le chaos comme source de tous les possibles

20/02 Alexandre Labruffe, romancier, auteur de  Chroniques d’une station-service, de Un hiver à Wuhan, Gallimard et de Chroniques d’un virus annoncé (AOC), Sympathy for the chaos

20/03 Pascal Champvert, président de l’Association des directeurs au service des personnes âgées, Les Ehpad  face aux chaos, Le chaos de la maladie d’Alzheimer, le chaos du confinement, le chaos des morts solitaires

17/04 Pablo Gershanik, artiste, comédien, metteur en scène, pédagogue théâtral, 
Jean-Michel Vives,
professeur de psychopathologie, Les maquettes intimes, du chaos cauchemardesque à la mise en maquette onirique

15/05 Nicolas Poirier, philosophe, auteur de Cornelius Castoriadis, du chaos naît la création, éditions Le bord de l’eau, Du chaos naît la création. Une perspective philosophique (Cornelius Castoriadis) et littéraire (Elias Canetti, Witold Gombrowicz, Doris Lessing).

19/06 Toute la journée de 11H à 18H intervenants (ateliers, performances, études de cas) : art-thérapeutes et médiateurs artistiques issus de l’Inecat

*

Programme détaillé de l’année : klein.jpkev@gmail.com
INECAT/Art et Thérapie, 27, rue Boyer, 75020 Paris, www.inecat.org

 

 

HEY! présente

HANDIEDAN
TITINE K-LEU – TURF ONE


DU 19 OCTOBRE AU 30 NOVEMBRE 2020


HALLE SAINT PIERRE
– à la Galerie
 Ouvert tous les jours – entrée libre

dossier de presse hey !


HANDIEDAN
(Pays-Bas)
Figure de proue du surréalisme pop européen, les œuvres de Handiedan consistent en un phrasé complexe de découpage et de collage de montages digitaux qu’elle achève par un minutieux travail de sculpture en couche. Ce processus questionnant l’accumulation, il s’agit aussi de conceptualiser la multiplicité des identités du féminin contemporain, à partir du corps classique de la pin-up et de sa perception stéréotypée persistante. Avec une formation en design photographique et un savoir autodidacte en dessin, l’artiste a débuté son travail en 2007. Son œuvre urbaine multimédia et street art est exposée à travers le monde en musée et galerie, et se déploie en plein air, format monumental.
Les œuvres de Handiedan présentées à la Halle Saint Pierre sont également inédites en France, Goddness In Us et Rings Of Saturne Lignea ont été créées spécialement pour HEY!.

A côté des œuvres de Handiedan, HEY! présente également des créations de :

Titine K-Leu (Suisse)
artiste autodidacte, ex-tatoueuse, figure majeure du monde du tatouage contemporain, elle peint depuis 1990 une série de portraits d’individus  incontournables de l’univers du tatouage historique.

Jean Labourdette aka Turf One (Canada)
Artiste autodidacte, il graffe dans les années 90 les rues de Paris. En 2004, il devient peintre hyper réaliste, affilié à la scène du surréalisme pop mondiale. Ses portraits de marginaux à la feuille d’or ont fait sa réputation.


HEY ! PRESENTE 

Poursuivant notre dialogue pionnier, ensemble avec la Halle Saint Pierre, nous ouvrons la rentrée avec enthousiasme, pour une programmation emmenée par deux artistes phares, Chris Mars (Etats-Unis) et Handiedan (Pays-Bas), et un choix minutieux d’œuvres spectaculaires inédites en France. Je reste persuadée que se battre pour montrer des artistes différents finit par faire bouger les lignes .
– Anne Richard, fondatrice et commissaire de HEY!

HEY! modern art & pop culture investit la Galerie de la Halle Saint Pierre dès la rentrée. Depuis dix ans, autour de la revue et de ses expositions outsider pop s’est construite une communauté internationale d’artistes. Pour la plupart autodidactes, ils œuvrent à défier les codes de l’art dominant et ont été présentés par HEY! pour la première fois en France grâce à la Halle Saint Pierre dès 2011.
Depuis 2017, HEY! est aussi devenue une galerie de vente d’œuvres.

 


expositions passées

CHRIS MARS

ERDEVEN DJESS – CHRISTELLE LENCI
DU 5 SEPTEMBRE AU 18 OCTOBRE 2020
dossier de presse chris mars

CHRIS MARS. The Sea Witch Huile sur panneau de bois - 2019.CHRIS MARS. The Sea Witch. Huile sur panneau de bois – 2019.
*
DANS LA PRESSE

HEY! présente l’artiste Handiedan dans une exposition à la Halle Saint Pierre