Gilbert Lascault, Denis Pouppeville, Nicole Caligaris

LECTURE / DEDICACE
autour des ouvrages :

  • Les fumeuses fatales
    de Gilbert Lascault, illustré par Denis Pouppeville.
    Editions Fata Morgana (2015)
  • Scie Patriotique 
    de Nicole Caligaris, roman illustré par Denis Pouppeville.
    Éditions du Nouvel Attila (avril 2016)

En présence de Nicole Caligaris, Gilbert Lascault les auteurs, Denis Pouppeville, artiste et Benoît Virot, éditeur.

Dimanche 8 mai 2016 à 15 heures – entrée libre
Halle Saint Pierre – à la Librairie

  1880-001-160302114749 Scie_CV-new

 *

Gilbert LascaultLes fumeuses fatales, Gilbert Lascault / Denis Pouppeville

En ce temps-là, Viviane et Morgane avaient dix-huit ans. Elles étaient simultanément amoureuses du seul amant qui les désirait. Nous n’avons jamais connu le nom de l’homme, comment ils s’étaient rencontrés. Dans un vaste lit, tous trois, ils étaient nus et tendres. Sans cesse, dans les nuits et sous le soleil, ils se caressaient ; ils se câlinaient ; ils se léchaient ; ils se patinaient ; ils gémissaient ; ils criaient ; ils prononçaient des phrases lascives et suaves ; ils dansaient les sarabandes ; ils entraient en joute ; ils fretin-fretillaient ; ils entraient en lice : ils jouissaient ; ils rayonnaient. Parfois, ils dormaient ; puis ils se réveillaient ; ils mangeaient du caviar, des truffes, des darioles, des mokas, des madeleines, des mille-feuilles.

Oeil3 copieLes dessins satiriques de Denis Pouppeville ont inspiré à Gilbert Lascault «un conte de fées désenchanté, une légende désordonnée, une épopée travestie, une fable sans morale ni merveille». Les fées arthuriennes Viviane et Morgane se retrouvent ici sœurs jumelles inséparables, Les fumeuses fatales, partageant leurs amants et leurs désirs insatiables, leur goût de la poésie et des chansons populaires. Tour à tour lascives et sanguinaires, les deux sœurs empruntent tous les éléments constitutifs de l’œuvre de Pouppeville – cigarettes, roues, couteaux, chariots, baguettes et tambours – pour se créer leur histoire, leur mythe.

  • 19 exemplaires accompagnés d’un dessin de Denis Pouppeville. 180 euros.
  • 781 exemplaires sur vélin ivoire. 12 euros.
  • 2015 ‒ 56 pages

+ d’infos


Nicole CaligarisLa Scie patriotique, de Nicole Caligaris et 20 dessins de Denis Pouppeville

« Les hommes étaient hagards. Constamment au bord du vertige. Constamment pleins de rêves. Pas des meilleurs. Le jour perdait toute épaisseur. La nuit depuis longtemps n’était qu’un cauchemar bref. La guerre était devant. »

Une escouade en déroute, sans repères, sans ennemi, abandonnée à elle-même au milieu de nulle part, se met à violer, à viser et à moquer tout ce qu’elle croise. Poule, rôdeur, petite fille ou curé, pas grand chose n’échappe à la bêtise et la vindicte de cette compagnie et de son chef, qui coupe tout ce qui dépasse avec sa scie patriotique.

Dans un style épuré et d’un grand classicisme, qui rappelle les pages de Casse-Pipe ou du Voyage au bout de la nuit, de Céline, voire une sorte de Désert des Tartares en déliquescence, Nicole Caligaris dépeint une danse macabre, disant l’absurdité colossale de la guerre.

Tirage spécial imprimé à l’encre rouge et augmenté d’un dessin original : 150 €
112 pages – 15€

+ d’infos