Simone Découpe

 

Simone Découpe

EXPOSITION A VENIR A LA GALERIE

 

Simone Découpe est une artiste pluridisciplinaire née en 1986 à Besançon.

Tout a commencé avec le théâtre puis Simone s’est tournée vers les arts de la marionnette qui lui ont permis de réunir le spectacle et les arts plastiques.
Pendant ses études à l’école supérieur nationale de la marionnette de Charleville Mézières elle réalise des spectacles de théâtre d’ombre, le travail commençant par le découpage de papier noir pour réaliser décors et silhouettes.
Elle travaille pour plusieurs compagnies et se met en scène dans plusieurs spectacles sur le thème de la chasse.
Rattrapée par la frénésie du découpage, elle crée au début des petits motifs puis des grands formats. Les découpages sortent alors du castelet pour s’exposer, tels quels, immobiles.
Son travail consiste à ajourer une matière, le papier, pour le rendre encore plus fragile qu’il ne l’est.
Toutes les découpes sont réalisées à la main, traditionnellement, travail d’orfèvre ou d’artiste obsessionnelle ? Inspirée par les sciences naturelles, Simone découpe des animaux, des poils, des plumes, des écailles…
Grand bestiaire disséqué au scalpel. Ses dentelles de papier, comme son théâtre, sont doucement cruels, elles prennent des formes minutieuses et structurées, pleines de détails, inspirées des ouvrages d’aiguilles.
Cependant la représentation figurative est plus crue et directe. Le travail du papier découpé l’emmène dans d’autres directions, comme le pochoir grâce auquel elle réalise des fresques. Simone découpe explore aussi la linogravure, la sérigraphie, et le film d’animation…

 

Tranchée Racine

 

TRANCHéE RACINE
13 JANVIER – 27 AOÛT 2021

Dossier de Presse ici

TRANCHÉE RACINE est un manifeste artistique initié par Stéphane Blanquet. A l’origine édition d’images graphiques fédérant une internationale de dessinateurs, elle se transforme en deux expositions du 13 janvier au 27 août 2021 pour accompagner la monographie DANS LES TÊTES DE STÉPHANE BLANQUET.

Artistes viscéraux, généreux, hypnotiques, obsessionnels, ils viennent de tous les courants et contre-courants. Agitateurs rebelles, bruyants, cruels, généreux, non-conformistes, ils incarnent l’archétype du fripon divin, que Michel Maffesoli évoque dans La Part du Diable : « Il favorise la rébellion ponctuelle, il suscite l’hérésie libératrice, il dynamise la création artistique, il permet la marginalité fondatrice… L’excès, le démonisme, les multiples effervescences de divers ordres, sont là, qui affirment que Dionysos est bien le « roi clandestin » de l’époque. [1]».

            Cet esprit rebelle et libertaire est le lien entre tous ces artistes, une racine démultipliée, qui interroge notre rapport à la sexualité, à la mort, à la nature, à l’animal, au végétal, à la politique, à l’image ….  Leurs créations sont autant de possibles, de devenirs qui tissent leur relation dans un imaginaire ouvert.

             La Tranchée Racine, publication, présente, au fil de ses 42 numéros, plus de 500 œuvres et artistes venus du monde entier dont des personnalités bien connues du grand public comme Sophie Calle, Raymond Pettibon, Tanaami Keiichi, Andres Serrano ou les frères Jake et Dinos Chapman.

[1] Michel Maffesoli, La Part du Diable, précis de subversion postmoderne, Flammarion, 2002

– Martine Lusardy

 

TranchéE Racine I
13 janvier – 2 mai 2021

 

Noviadi Angkasapura / Indonésie – Marcelo Bordese / Argentine – Joseph Callioni / France Matthew Couper / Nouvelle-Zélande – Yukinori Dehara / Japon – Francis Deschodt / France Luca Desienna / Italie – Jesper Fabricius / Danemark – Takayuki Futakuchi / Japon / Michel Gouéry / France – Didier Hamey / France – Antwan Horfee / France – Joël Hubaut / France Hasanul Isyraf Idris / Malaisie – Seb Jarnot / France – Doktor Karayom / Philippines – Wataru Kasahara / Japon – Kyota Kawai / Japon – Kid Xanthrax / Canada Hope Kroll / USA – Jaky La  Brune / France – Tereza Lochmann / République Tchèque / Arnaud Loumeau / France Eva Maceková / Slovaquie – Jacques Pyon / France – Pablo Querea / Mexique – Samplerman / France – SI ON / Corée – Y5/P5 / France.

Et l’atelier LA « S » / Belgique avec Gabriel Evrard, Piet du Congo, Irène Gérard, Jean Leclercq, Pascal Leyder, Barbara Massart, Marcel Schmitz, Dominique Théate. 

 

Tranchée Racine II
11 mai – 27 août 2021

 

Pascal Doury / France – Henrik Drescher / Danemark – Giovanni Galli / Italie – Blalla W. Hallmann / Allemagne – Bertrand Mandico / France – Abu Bakarr Mansaray / Sierra Leone Bruno Richard / Ile Maurice – David Sandlin / Irlande du Nord – Sergeï Serp / Russie – Eva Švankmajer / République Tchèque / Jan Švankmajer / République Tchèque – Keiichi Tanaami / Japon – Miron Zownir / Allemagne.