Anne Van Der Linden

SIGNATURE

 

Anne Van Der Linden
Amour vache

Les presses du réel, 2021

Textes de Christophe Bier et de Xavier-Gilles Néret

 

Samedi 19 juin de 15h à 18h

Halle Saint Pierre – à la librairie

 

PRESENTATION

Amour vache de Anne Van Der Linden

Une rétrospective des peintures et dessins d’Anne Van der Linden réalisés entre 2015 et 2020,

avec un texte de l’acteur et journaliste Christophe Bier et du philosophe Xavier-Gilles Néret.

« Une monographie superbe […], pour lecteurs curieux, raffinés et avides de sensations. »
– Christophe Comentale, Art & Métiers du Livre

 

Notice biographique

De formation littéraire, Anne Van der Linden (née en 1959 en Angleterre, vit et travaille à Saint-Denis) vint tôt au dessin puis à la peinture à l’huile.

Après une période abstraite, elle développe un style figuratif à partir des années 1990. Son art s’inscrit dans la lignée de l’expressionnisme allemand et fait diversement penser aux gravures moyenâgeuse, à Robert Crumb…


Anne Van der Linden cherche à exprimer au travers des arts visuels les tensions à l’œuvre entre les pulsions de la psyché humaine et les normes sociales.

Son travail est largement publié dans l’édition alternative. Elle est également illustratrice pour la presse et pour des éditions de littérature et expose ses œuvres en France et à l’étranger.

 

 

 

 

Les livres conseillés par Laurence et Pascal, les libraires

Mis en avant

Laurence et Pascal, les libraires de la Halle Saint Pierre, vous recommandent ces livres.

Deux livres labyrinthiques et abracadabrantesques.
Deux livres avec des points communs : l’exploration de l’imaginaire et de la quatrième dimension, celle du temps, et un humour métaphysique :

“Solénoïde”, de Mircea Cărtărescu.
Traduction Laure Hinckel
Editions Noir sur blanc.

Solénoïde, dont on pourrait dire que c’est Kafka revisité par la ‘pataphysique, dans la sensibilité des contes d’Hoffman et de Bruno Schultz.

&

“Jérusalem”, d’Alan Moore
Traduction de Christophe Claro.
Editions Babel /Actes Sud

“Jérusalem” dans la tradition des auteurs anglais (Alice au pays des merveilles, Peter Pan mais également Swift, avec une critique acerbe de la société capitaliste anglaise), un hymne à la culture populaire.