SOIREE HEY !


HEY! modern art & pop culture
revient à la HALLE SAINT PIERRE !

COVER HEY! TATTOO_02Jeudi 11 décembre 2014 de 18h30 à 22h

LANCEMENT HEY! TATTOO + HEY! #20

- dédicace des auteurs HEY! TATTOO (Anne & Julien, Zoé Forget)
- performance de HEY! La Cie
(Yannick Unfricht, Mr Djub, Rosita Warlock)
- présentation du film Stoney Knows How”, court métrage inédit américain sur l’une des figures historiques du tatouage racontée dans HEY! TATTOO (en présence du réalisateur Alan Govenar)

A l’occasion de ce lancement, des posters collectors HEY! et des sérigraphies de l’artiste américain TOM HUCK (numérotées, signées) seront offerts.

 

The Great Omi_Dessin HEY! TEAM Dos Mike Malone_Dessin HEY! TEAMThe Great Omi – dessin HEY! TEAM        Dos Mike Malone – dessin HEY! TEAM

*

HEY TATTOO _ HEY 20

ARGUMENTAIRE du N°20 de la revue HEY !
Le n°20 de la revue sort le 12 décembre 2014 (ed. Ankama / 619). Ce numéro invite spécialement des artistes au niveau international qui composent l’avenir des arts outsider à la frontière du lowbrow et de la pop culture : l’Argentin GABRIEL GRUN, l’Américain Greg Simkins, l’Italien Alessandro Gallo, la Néo Zélandaise Maryrose Crook, la Canadienne Myriam Dion, le Chinois Howie Tsui (…). Un véritable TOUR DU MONDE des nouvelles tendances qui dessineront votre environnement sous peu.

Spécificités techniques :
Trimestrielle/Bilingue. Distribution en librairie (ed. Ankama / 619) – 18,90 euros /144 pages

1 carnet de 16 pages format 23 x 16 cm / 1 carnet de 16 pages format 23 x 23 cm

ARGUMENTAIRE HEY! TATTOO
Les créateurs de la revue d’art HEY! modern art & pop culture Anne & Julien sont les commissaires d’exposition “Tatoueurs, tatoués” actuellement au Musée du quai Branly jusqu’en octobre 2015. HEY! TATTOO contient le fruit de plusieurs années de recherche ayant donné naissance au projet pour le musée du quai Branly. Cet ouvrage donne au tatouage un tour frais et nouveau.

Spécificités techniques :
(Éditions 619 / Ankama – collection Beaux Livres) Format 250 x 295 mm // 192 pages

Couverture fer à chaud // Prix de vente 44,90 euros

Les points forts de HEY! TATTOO :
1 – Une PREMIÈRE en français : Le tatouage est aujourd’hui à la mode. Qui en sont les acteurs historiques ? Quels en sont les événements fondateurs ? HEY! TATTOO donne toutes les clés de cette histoire moderne et contemporaine. Pour la première fois publié en français, à la manière d’un Que Sais-je ? abondamment illustré, il permet de comprendre vite et bien le tatouage d’un point de vue historique et artistique.Qui a inventé le motif de la panthère repris dans le monde entier ? Qui sont les stars mondiales du tatouage ? Qui a inventé l’encre violette aux Etats-Unis ? En 1890, quel est l’homme le plus tatoué au monde ? Quand et pourquoi a été inventée la machine à tatouer électrique ?

2 – Des documents d’archives inédits : la partie « L’Ère Moderne » du livre est une compilation d’articles sur le tatouage parus dans la presse et revues du XIXème et XXème siècles. Il s’agit de récits (témoignages), reportages (visites guidées d’échoppes de tatoueurs historiques) et faits divers : « elle vient de donner naissance à un bébé tatoué ! », « le tatouage part en se frottant avec du lait ! », « assassinée parce qu’elle avait le nom de son amant tatoué dans le dos »... A leur lecture, on s’aperçoit que les questionnements actuels sur le tatouage ne datent pas d’hier.

3 – Un éclairage inédit sur le futur du tatouage : Comment le tatouage va-t-il évoluer ? Quels sont les mécanismes de cette évolution ? Parce que l’art du tatouage possède ses maîtres et ses héritiers, et que la richesse de son parcours a créé des ramifications souterraines, le livre explique la naissance des écoles graphiques apparues entre 1990 et les années 2000 à travers une série d’entretiens exclusifs des acteurs historiques (Ed Hardy, Alex Binnie, Xed LeHead, Yann Black, Jef et Kostek). Pour comprendre le tatouage d’aujourd’hui et de demain.

4 – Une lecture fluide : HEY! TATTOO propose un contenu riche et sérieux mais facile d’accès. L’ouvrage idéal pour comprendre les lignes fortes du tatouage et son histoire.

5 – Une maquette originale : Fidèle à ses habitudes, HEY! crée une maquette originale qui intègre ici une large production de dessins (mine de plomb, acrylique, encres) spécialement réalisés pour l’occasion.
_

Bio ANNE & JULIEN / HEY! modern art & pop culture
Journalistes, auteurs, performeurs et commissaires d’exposition, Anne & Julien ont fondé la revue d’art HEY! modern art & pop culture en 2010. Ils y présentent les arts outsider et en marge qu’ils suivent depuis 30 ans et qui formulent la pop culture d’aujourd’hui. La mission de HEY! est de relayer l’originalité, la modernité, l’intelligence du populaire et la valeur de la singularité. En 20 numéros, la revue a présenté plus de 500 artistes de la scène internationale (dont la plupart sont en activité actuellement) et a révélé des artistes aujourd’hui reconnus. Pour mettre en valeur ce contenu (en langue française et anglaise), la revue n’a pas de maquette préétablie afin de s’adapter aux travaux présentés. Chaque sujet est un petit théâtre dont il faut renouveler le décor (la typographie des titres est dessinée à la main, ainsi que tous les ornements des textes. Sa qualité d’impression a fini d’en faire un « objet » à collectionner. HEY! modern art & pop culture est devenue LE cahier de tendances d’un mouvement mondial. Dans cette logique, Anne & Julien ont décidé d’exposer les artistes publiés dans ses pages pour appuyer la démonstration de leur discours pictural. La revue a donc initié deux grandes expositions en musée (Halle Saint-Pierre à Paris). La première (septembre 2011-mars 2012) présentait 67 artistes internationaux et fut saluée par l’ensemble de la presse nationale. Elle a accueilli 40 000 visiteurs. En 2013 et dans ce même souffle, la seconde édition a accueilli 85 000 visiteurs et 64 artistes internationaux. Une grande partie de ces artistes n’avait jamais exposé en France ou en Europe. Construites sans rejeter le classique, sans dénigrer le reconnu, sans prohiber l’inconnu, les expositions HEY! ont définitivement bousculé les conventions, et les pages de la revue sont désormais suivies par les acteurs de l’art (galeries, artistes, amateurs éclairés, collectionneurs, étudiants, musées…) partout dans le monde. Aujourd’hui, Anne & Julien sont les commissaires d’exposition de Tatoueurs, tatoués au musée du quai Branly (Paris). Cette première mondiale sur le tatouage, que la presse internationale salue de façon unanime. En octobre 2014, venue s’installer pour la seconde fois à Paris, l’Outsider Art Fair de New York a demandé à Anne & Julien d’assurer le commissariat d’exposition de leur salle du bas.
_
Bio ZOÉ FORGET / HEY! modern art & pop culture
Après des études de cinéma, elle s’oriente vers la photographie et rentre à l’ENS Louis Lumière (Paris), dont elle est diplômée en 2008. Ses différents travaux photographiques, ainsi que théoriques, l’ont amenée à étudier le corps comme sujet marginal et expression d’anti-normes, tant visuelles que sociales.Celui-ci reste au cœur de son travail mené avec des danseurs, des performers, mais également des corps issus du quotidien. Elle collabore depuis 2009 avec la créatrice Delphine Ciavaldini, à travers la série “Les Epines fortes” et travaille pour la revue d’art HEY! modern art & pop culture depuis 2011. Elle est docteur en esthétique, sciences et technologies des arts depuis décembre 2013. Elle est l’auteur des photographies de la section “Nouveaux Traits” de l’exposition “Tatoueurs, tatoués” (musée du quai Branly).
_
Le FILM
Titre : Stoney Knows How
Details: 1984, 29 minutes, color, Producer: Documentary Arts, Inc., Directors: Alan Govenar and Pacho Lane, Cinematography by: Les Blank

Stoney Knows How est la visite d’un des arts les plus anciens au monde : le tatouage. Touché d’une forte arthrose depuis ses 4 ans, condamné à la chaise roulante, sa croissance arrêtée, Stoney St. Clair rejoint le cirque à l’âge de 5 ans comme avaleur de sabre. Un an plus tard, il se met au tatouage, et voyage avec cirques et carnivals pendant près de 50 ans. Alors que nous le voyons travailler, nous voyons la détermination qui a mené Stoney à utiliser ses mains paralysées dans un art où les erreurs ne permettent pas de retour en arrière, et nous réalisons que Stoney a surmonté son handicap pour se soigner lui-même et les autres grâce à la magie des symboles.

Extrait HEY! TATTOO: Leonard « Stoney » St. Clair était un nain bossu, né en 1912, qui avait fugué pour travailler dans le cirque et les foires en tant qu’avaleur de sabres à l’âge de quinze ans. August « Cap » Coleman lui enseigna le tatouage en 1928 et il travailla en tant que tatoueur jusque 1980. Stoney était passé maître dans l’art old school, qui se distinguait par son style propre. Il créait des tatouages riches en ombres et en couleurs vives, spécialisés dans les thèmes militaires, les pin-ups, les dessins animés, et un mélange fantasque d’humour et de sérieux.

 

dans la presse en janvier

Hey, ho, let’» go*… - Rolling Stone

HEY! l’art en liberté … – Arts Magazine

Exposition Hey Part II : l’art, ce si joli monstre … – The Artchemists

“Hey! II”, le succès de l’art outsider … – Le Journal du Dimanche 

“Modern art & pop culture” s’installent à Paris … – France 24

HEY ! Modern Art & Pop Culture / Part II

HEY ! Modern Art & Pop Culture / Part II
25/01 – 23/08 2013
61 artistes internationaux – 14 pays


Halle Saint Pierre
ouvert tous les jours

 

En septembre 2011 le musée de la Halle Saint Pierre s’associait à la revue HEY ! modern art & pop culture pour présenter l’exposition éponyme qui, conçue comme un cabinet de curiosités du XXIème siècle, se voulait être une synthèse audacieuse et bouillonnante de la scène artistique alternative. Des figures séditieuses du lowbrow art nourries de l’iconographie des médias populaires aux fantasmagories du pop surréalisme redécouvrant l’héritage des grandes traditions picturales, des activistes du street art au tatouage, des échappées individuelles et solitaires de l’art brut aux expressions raffinées et libertaires d’un « œil à l’état sauvage », les marges artistiques y étaient présentées dans leur diversité et leur complexité.

HEY ! modern art & pop culture/part 2 veut poursuivre l’entreprise qui est celle d’enregistrer tous ces bruits, ces éclats de voix individuels ou collectifs que la culture dominante a longtemps brouillés, déformés ou ignorés. Ces artistes, que souvent plusieurs générations séparent, ont échappé à l’appauvrissement et l’assèchement d’une modernité rationaliste et unidimensionnelle, dont ils sont l’altérité fécondante. Ce sont les affinités souterraines qui les relient que l’exposition veut rendre visibles, choisissant pour ce faire les mises en relation polysémiques, sensibles et intuitives.

Qu’elles soient pures expressions d’impulsions créatives ou qu’elles soient les mutations et les détournements de codes déjà existants, les œuvres présentées s’originent dans les multiples expériences des avant-gardes artistiques européennes et de la contre-culture américaine.

- Martine Lusardy

« Qu’on se le dise, cette nouvelle donne culturelle n’a rien d’une petite secousse nerveuse. Elle n’est pas provoquée par une poignée d’excités. Elle peut inspirer l’effroi. Elle n’a ni coutures apparentes, ni pupitres universitaires, ni soutiens institutionnels. Elle est notre miel. Notre émerveillement. HEY! contre l’uniformisation des formes et des sens. Et cette nouvelle donne comme une certitude du passé, puis la révélation d’un avenir. » (Anne & Julien)

In September 2011, the Halle Saint Pierre museum joined forces with HEY! Modern Art & Pop Culture magazine to present its eponymous exposition which, designed as a 21st century cabinet of curiosities, wanted to be an audacious and effervescent synthesis of the alternative art scene. From seditious figures of lowbrow art feeding on the iconography of the popular media to the phantasmagoria of pop surrealism, while rediscovering the legacy of the great pictorial tradition, from street art activists to tattooing, individual and solitary escapes of art brut to refined and libertarian images with a “savage eye”, all these artistic margins were presented in all their diversity and their complexity.  

HEY! Modern Art & Pop Culture – Part II aims to carry on this tradition of recording all these noises, these bursts of individual or collective voices that the dominating culture has, for such a long time, shrouded, deformed or ignored. These artists, who are often separated by several generations, have escaped the poverty and drought of a rationalist and one-dimensional modernity, of which they are the prolific alternative. The aim of this exposition is to bring to light the underground affinities that link them together, by choosing polysemic, sensitive and intuitive collaborations. 

Whether they are the pure expression of creative impulses or mutations and deformations of existing codes, the works on show originate from the numerous experiences of European avant-garde artists and from American counter-culture.  

- Martine Lusardy

“Let’s make one thing clear: this new cultural chapter is not just a nervous tremor. It is not the creation of an excitable few. It is frightening, in a way. It has no stitching to be seen, no university lecterns and no support from institutions. It is simply our milk and honey. It is our marvel. HEY! against the standardisation of forms and senses. May this exhibition stand for a confirmation of the past and the revelation of a future.”
(Anne & Julien)

Informations pratiques

HEY! modern art & pop culture / Part II
du 25 janvier au 23 août 2013
vernissage le 24 janvier au soir sur carton

HALLE SAINT-PIERRE
2, rue Ronsard
75018 Paris
M° Anvers (2) / Abbesses (12)


Autour de l’exposition :

Galerie du bas
1 nouvel accrochage tous les mois et demi

Catalogue disponible en librairie
300 pages, conception HEY! – éditions Ankama / Label 619
revue : N°12 le 13 décembre 2012 / N°13 : mars 2013 / N°14 : juin 2013

 

 

Hors les murs

La Halle Saint Pierre
au
Festival de l’Imaginaire
Colloque :
De quoi la contre-culture est-elle le oui
les 22 & 23 juin 2013
à la Maison des Cultures du Monde


HEY! la CIE : théâtre/performances
- 1 représentation par mois pendant l’exposition
Auditorium Saint Germain / Paris 6e / M° Odéon
- Le Louvre / Lens : Carte blanche pour l’ouverture,
8 avril 2012

facebook.com/heylacie

 

 

 

 

Contacts presse
Pierre Laporte Communication
Frédéric Pillier / frederic@pierre-laporte.com
Romain Mangion / romain@pierre-laporte.com
51, rue des Petites-Ecuries
75010 Paris
01 45 23 14 14

Remerciements à nos partenaires :


 

Partenaires médias