Marcel Vinsard. L’homme aux mille modèles

couv-livre-vinsardRencontre/Dédicace
Jeudi 20 octobre à partir de 14 heures
avec Bruno Montpied, auteur de Marcel Vinsard.
L’homme aux mille modèles
éditions de L’Insomniaque, coll. La Petite Brute. ( à paraitre le 14/10/ 2016)

à l’Outsider art Fairlibrairie de la Halle Saint Pierre – hors les murs

Hôtel du Duc
22, rue de la Michodière, 75002 Paris Métro : Opéra


La collection La Petite Brute s’attarde sur les routes de France.
Dans le creux d’un virage, en Isère, elle s’arrêta un jour sur le long jardin de Marcel Vinsard, ancien coiffeur qui décoiffait.

Amateur de records, cet inspiré du bord des routes, a campé sur son terrain, de 2001 à 2014, plus de mille « modèles » en lisière de la ville, à la fin d’une vie laborieuse qui ignore d’habitude l’art et ses prestiges évocateurs. Cela faisait de son site, sur un plan strictement quantitatif, l’environnement populaire d’autodidacte le plus peuplé en statues brutes ou naïves.

Ce n’était pas à proprement parler un « artiste », mais simplement un homme du commun que l’art savant, entre autres, intéressait. Il lui arrivait de le démarquer ici et là. Les longues figures étirées de Giacometti, en particulier, l’avaient frappé. Il a retrouvé dans leur errance métaphysique, à n’en pas douter, un écho de sa propre solitude.

Il avait compris qu’en couchant ‒ littéralement ‒ la Joconde dans son lit, il trouverait un début de solution à l’émiettement des relations humaines, qui s’accroissait de jour en jour, pas seulement chez lui, mais dans la société toute entière. Et ce faisant, Marcel Vinsard revitalisait l’art lui-même.

Il avait aussi remis à sa place, involontairement, les soi-disant « grands de ce monde ». Dirigeants, notables, curés, ogres pour la jeunesse, monstres, boursouflures diverses et variées se bousculaient autour de son chalet, nivelant les ordres de préséance, relativisant les hiérarchies imposées par les media et la vox populi.

Il est mort en juillet 2016. Et son environnement fut démantelé en un mois par une partie de sa famille pressée de vendre la propriété. De nombreux amateurs eurent le temps de récupérer in extremis telle ou telle pièce.

Le livre  de Bruno Montpied, Marcel Vinsard, l’homme aux mille modèles, rédigé et prêt depuis plus d’un an, sort en librairie ce mois d’octobre, comme un pied de nez à l’anéantissement de son œuvre, en tentant de préserver la mémoire de ce créateur hors-normes joyeusement loufoque.

piece-jointe-sans-titre-00233

 

Avant
le chalet de Marcel Vinsard,
avec ses statues et autres décorations en 2013.
Photo Bruno Montpied.

piece-jointe-sans-titre-00236


Après

le même chalet, après le passage des « nettoyeurs »… en 2016.
Photo B.M

 

 

+ d’infos

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Outsider Art Fair

La LIBRAIRIE de la Halle Saint Pierre  hors-les-murs
La Halle Saint Pierre
est partenaire pour la quatrième fois de l’édition parisienne de l’
Outsider Art Fair
14502855_1287719354594527_568444314982899941_n
du 20 au 23 octobre 2016 en parallèle de la FIAC

*
Programme de la Foire:

Espace curated
Autoportrait avec mes névroses
Curated by : Gérard Audinet
Location : 1èr étage
Franz Huemer (1924 – 2012)
Location : 2ème étage

2N2A4209 copy_0
Hôtel du Duc
22, rue de la Michodière, 75002 Paris
Métro : Opéra

Heures d’ouverture
Jeudi, 20 octobre : Early Access & Vernissage 14h – 22h
Vendredi, 21 octobre: 11h – 20h
Samedi, 22 octobre: 11h – 20h
Dimanche, 23 octobre: 11h – 18h


La Librairie de la Halle Saint Pierre,  hors-les-murs à l’Outsider Art Fair

2Institution partenaire, la Halle Saint Pierre installe sa librairie de référence à l’Outsider Art Fair à l’Hôtel du Duc, et propose une sélection de livres sur l’Art Brut, des catalogues d’expositions, des revues, ainsi que des ouvrages inédits.
 *
 sans-titre-1
 *
RENCONTRES/DEDICACES/DECOUVERTES

couv-livre-vinsard

Rencontre/dédicace

Jeudi 20 octobre à partir de 14 heures

avec Bruno Montpied, auteur de
Marcel Vinsard,
L’homme aux mille modèles
éditions de L’Insomniaque,
coll. La Petite Brute
( à paraître 14/10/2016)

à l’Outsider art Fair –  librairie de la
Halle Saint Pierre – hors les murs

 

A côté du livre, il y aura aussi les trois autres titres parus précédemment dans la collection « La Petite Brute », Andrée Acézat, oublier le passé, Visionnaires de Taïwan et Denise et Maurice, dresseurs d’épouvantails.


EN AVANT PREMIÈRE à l’OAF

52f669893e2e1154cc26d13d9c1c7164_th3Almanach de l’Art Brut

A l’occasion des 40 ans de la Collection de l’Art Brut, le musée lausannois et l’Institut suisse pour l’étude de l’art (SIK-ISEA) s’associent pour publier l’Almanach de l’Art Brut, ouvrage conçu par Jean Dubuffet en 1948. Ce manuscrit historique paraît pour la première fois sous forme de fac-similé aux éditions 5 Continents (Milan).

Placé sous la direction de Sarah Lombardi et de Baptiste Brun, l’édition contemporaine de l’Almanach de l’Art Brut est enrichie d’une préface, d’un essai critique, d’une postface et de notices biographiques des auteur-e-s et des rédacteur-trice-s du manuscrit original. Parmi ceux-ci, citons des personnalités de premier plan de la scène littéraire et artistique parisienne tels qu’André Breton, Benjamin Péret, Michel Tapié et Jean Paulhan, ou encore des ethnologues et psychiatres suisses, comme Eugène Pittard, Charles Ladame et Walter Morgenthaler. Les travaux de plus de quarante auteur-e-s y sont rassemblés, certain-e-s inconnu-e-s ou mésestimé-e-s à l’époque du projet initial. C’est ainsi que Jean Dubuffet réunit Aloïse Corbaz, Gaston Chaissac, Henri Salingardes, Scottie Wilson ou encore Adolf Wölfli autour de la notion d’Art Brut, qu’il mûrit alors.

L’ouvrage est assorti d’un cahier iconographique de plus de 80 photographies en noir et blanc reproduisant les œuvres destinées à l’illustration des textes originaux, ainsi que d’une bibliographie et d’un index.

+ d’infos


cover_1852_l HAUSER

Johann Hauser – un des plus grands artistes d’art brut de tous les temps !

par Johann Feilacher
avec des textes de Sarah Lombardi, Roger Cardinal, Maria Parucki et Michaela Strebl-Pühringe

édition musée Gugging

+ d’infos


le-cul-benit-liaisons-sacrees-et-passions-profanesLE CUL BÉNIT

Liaisons sacrées et passions profanes

Textes et photographies de
Bernard Rio
Préface de Marc Maffesoli – Professeur à la Sorbonne
Éditeur COOP BREIZH

L’auteur revisite les dolmens et les chapelles pour dévoiler une Bretagne érotique et amoureuse.

Un dolmen décoré de seins, une Vénus nue au bain, une femme exhibant une croupe généreuse dans le chœur d’une chapelle, un diable coquin dans une église…
Bernard Rio revisite les dolmens et les chapelles pour dévoiler une Bretagne érotique et amoureuse.
Il donne à voir une multitude d’images sculptées, certaines datant de plusieurs milliers d’années, qui reprennent vie dans cette spectaculaire et passionnante évocation de la Grande Déesse » et du Bon Dieu, de la sirène tentatrice et de l’ange amoureux.
L’auteur relève une formidable gageure : parler du sexe et de l’amour sans jamais céder à la vulgarité et toujours avec une érudition plaisante et savoureuse.

+ d’infos


20151014_140238-929x1024DIALECTIQUE DU MONSTRE
Enquête sur OPICINO de CANISTRIS

par SYLVAIN PIRON

Ouvrage publié avec le concours du Centre de recherches historiques
(UMR 8558-EHESS-CNRS), de l’Association de recherche en biologie humaine  et de l’Ecole supérieure d’art de Cambrai.

Art Opicino, enlumineur illuminé

Fraîchement primé, l’ouvrage «Dialectique du monstre» dévoile la folie artistique hors norme du Lombard.
Olivier Lamm 
– LIBERATION (


Jusqu’à présent, cette œuvre n’a été révélée à personne,
si ce n’est à certains qui ne pouvaient comprendre, tandis que je gardais le silence.
Opicino de Canistris, Avignon, 19 septembre 1337

Fonctionnaire de l’administration des papes d’Avignon, Opicino de Canistris (1296-1355) a produit, pour son propre compte, des diagrammes déconcertants où se mêlent cartes et corps, symboles astraux et religieux. Exhumés peu à peu au cours du siècle passé, ses manuscrits suscitent encore de nombreuses interrogations. Sous la forme d’une enquête, Dialectique du monstre explore les différentes facettes d’une œuvre complexe et fascinante.

+ d’infos


ljdr_banalyse_imag1la banalyse

éditions le jeu de la règle

Édition de documents conçue et établie par
Marie-Liesse Clavreul et Thierry Kerserho
Avec une préface de Pierre Bazantay et Yves Hélias, cofondateurs du Congrès ordinaire de banalyse

 

 

 

  • La banalyse et sa grande question : que faisons-nous là ? (écoutez ici)
    par Jean Lebrun – La marche de l’Histoire – France Inter (29 août 2016)Une expérimentation : il s’agissait de se retrouver alors qu’on ne se connaissait pas sur le quai d’une halte ferroviaire facultative au fond d’un pays dont quasi personne ne connaissait le nom : la Combraille, du latin combros : obstacle, difficulté. Et là, d’interroger le temps : le plus étrange dans le temps, c’est qu’il faut le passer. Mais à quoi ? Que faisons-nous ici ?
  • La Banalyse, éloge de la banalité ( lire ici)
    Ouest France (26/02/16)

    Éléments de Banalyse ressuscite une folle expérience visant à se rapprocher de l’essentiel, en se confrontant au banal.
    En marge du centenaire du Dadaïsme, un autre mouvement, bien plus confidentiel mais pas forcément moins subtil, refait surface : la banalyse, jeu de l’esprit lancé en 1982 par deux universitaires rennais, Pierre Bazantay et Yves Hélias. À l’origine, leur seule activité consistait à attendre d’éventuels congressistes en gare des Fades, trou perdu du Puy-de-Dôme, « au risque de l’ennui et de perdre son temps par la libre confrontation au banal ».

     


hey-27-revueHEY ! 27

Depuis 6 ans, la revue HEY! modern art & pop culture célèbre le grand retour de l’art figuratif dans le champ de l’art contemporain ! Une mise en lumière de la vision des rédacteurs en chef Anne & Julien prônant “la résistance par l’imaginaire et résistance aux normes et à la catégorisation ». Ce positionnement a fait de la revue une incontestable pionnière en Europe.

La Foire

L’Outsider Art Fair s’installera pour la deuxième fois l’Hôtel du Duc, près de l’Opéra,Paris, du 20 au 23 octobre en parallèle de la FIAC. Trois mois après le 25e anniversaire de l’édition new-yorkaise, la foire accueillera près de 40 galeries venues de tous horizons pour défendre une esthétique singulière, celle de l’art brut.
Depuis la création de son satellite français par le galeriste Andrew Edlin en 2012, Outsider Art Pair poursuit sa collaboration avec des galeries telles qu’Art Naïve ou Frédéric Moisan, et accueille cette année une quinzaine de nouvelles enseignes.
La foire restera fidèle aux artistes classiques de l’art brut tels Henry Darger, Aloïse Corbaz ou encore Judith Scott, et renouvellera son partenariat avec la Halle Saint Pierre et Raw Vision.
Pendant trois jours, des conférences rythmeront la foire avec, entre autres, la participation du critique d’art Emmanuel Daydé et du directeur de la Maison Victor Hugo, Gérard Audinet.

+ d’infos

La presse en parle

Outsider Art Fair 2016 — Foire de référence de l’art brut
slash-paris.com

Couverture médiatique (cliquez ici)


Outsider Art Fair 2015

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Drawing Now

Logo-entete_DNP10ans1 (1)

La Halle Saint Pierre est partenaire de

DRAWING NOW PARIS | LE SALON DU DESSIN CONTEMPORAIN

du 30 mars au 3 avril 2016
CARREAU DU TEMPLE
4 rue Eugène Spuller – 75003 Paris

en savoir plus ici

La Halle Saint Pierre participe au Parcours hors les murs du salon avec l’exposition :

L’ESPRIT SINGULIER
  Fonds de l’Abbaye d’Auberive
Exposition du 30 mars au 26 août 2016

Le propos de cette exposition est de mettre en valeur la singularité tant de la Collection de l’Abbaye d’Auberive que celle de son fondateur, Jean-Claude Volot.
Celui-ci, collectionneur conduit par son désir, son intuition et ses émotions, a réuni en trois décennies plus de 2500 œuvres constituant l’une des plus grands fonds d’art moderne et contemporain où dialoguent art singulier, expressionnisme figuratif et art populaire.

Dans cette exposition nous présenterons notamment des dessins des artistes suivants :

Hans BELLMER – Anselme BOIX-VIVES – Georges BRU – Gaston CHAISSAC
Robert COMBAS – DADO – Guillaume DEGE – Fred DEUX – Daisuke ICHIBA Alfred KUBIN – Michel MACREAU – Zoran MUSIC – Gilbert PASTOR
Ernest PIGNON-ERNEST – Burstein Maryan PINCHAS – 
Louis PONS – Jean RUSTIN – Davor VRANKIC – Vladimir VELICKOVIC – Gao XINGJIAN …
et des auteurs anonymes.

 *

LE PARCOURS_72dpi

Ce label a pour but de fédérer, dans le cadre d’un partenariat amical, les expositions de dessin moderne et contemporain se déroulant dans des musées, des centres d’art, des fondations ou des lieux privés à Paris ou en région. Au-delà de la durée éphémère du Salon, ce label souhaite souligner l’importance du dessin et se faire l’écho de toutes les manifestations qui servent cette discipline. La richesse et la variété de certaines collections publiques ou privées bénéficient ainsi de la dynamique créée autour de DRAWING NOW PARIS I LE SALON DU DESSIN CONTEMPORAIN en attirant l’attention de notre public sur d’autres approches du dessin.

LE PARCOURS : en savoir plus ici

Hors les murs

3-6ALa Halle Saint Pierre
participe à la troisième édition parisienne de
l’Outsider Art Fair
elle y installe sa LIBRAIRIE hors les murs

Hôtel du Duc
22 rue de la Michodière, 75002 Paris

En continuité avec son édition new-yorkaise, l’Outsider Art Fair 2015 met les créateurs du monde entier à l’honneur. Folk art américain, art brut japonais, art outsider venu d’Afrique et d’Amérique du Sud… avec une sélection d’œuvres provenant de trente sept galeries internationales, une exposition inédite consacrée à l’un des artistes les plus emblématiques de l’art brut japonais, Shinichi Sawada, et le programme OAF Talks qui réunira les penseurs de l’ar t brut et contemporain autour de la thématique Sexe et Art brut.

La Librairie de la Halle Saint Pierre – hors les murs –

 *

Institution partenaire, la HALLE SAINT PIERRE installe sa librairie de référence hors-les-murs, dans l’enceinte de l’Outsider Art Fair à l’Hôtel du Duc, et propose une sélection de livres sur l’Art Brut, des catalogues d’expositions, des revues, ainsi que des ouvrages inédits disponibles pour la première fois en France.

En vedette vous trouverez le livre inédit dédié à Charlotte Salomon et les dernières parutions de Bruno Montpied et Remy Ricordeau avec séance de dédicaces.

51p9gWEDeWL._SY497_BO1,204,203,200_ Mise en page 1Mise en page 1

Autour de l’Art Brut et outsider :

Facicules de l’Art Brut
Les catalogues Banditi dell’arte, Raw Vison : 25 ans d’art Brut
L’art Brut – L’art Outsider et Au-Delà de John Maizels, La Fabuloserie
Monographies :  Robillard, Chaissac, Louis Soutter, H. Darger
Des revues : Création Franche, l’Oeuf Sauvage

RV1Paris-20120618-000161 Maizels-John-L-art-Brut-L-art-Outsider-Et-Au-Dela-Livre-895863227_ML

Autour de l’exposition en cours Hey! modern art & pp culture / act III :
les catalogues Hey! I, II, III
une sélection des revues Hey!

catalogue1 Catalogue-Hey catalogue11
des monographies : Mark Ryden, Joe Coleman, Alex Grey …
Les Diableries, Hey! Tattoo, Cabinets de curiosités

41R-z0XIAdL._SX374_BO1,204,203,200_61mm0shGAoL._SY437_BO1,204,203,200_61Xgr2C18uL._SX387_BO1,204,203,200_

&
Les éditions Les Cahiers dessinés, le livre sur Marcel Bascoulard

9791090875302-cb1f6b
La revue Art & Thérapie de l’INECAT
l_enjeu_des_objets-2

et bien d’autres encore …

Un tour d’horizon de l’art brut, outsider et underground international

_

Informations pratiques

22 – 25 octobre 2015

Heures d’ouverture:

Jeudi, 22 octobre: Vernissage 17h – 22h
Vendredi, 23 octobre: 11h – 20h
Samedi, 24 octobre: 11h – 20h
Dimanche, 25 octobre: 12h – 17h

En savoir plus et tarifs (ici)

Contact
T +33 (0)6 23 26 19 56
E info@outsiderartfair.com

Site : Outsider art Fair

Hôtel du Duc
22 rue de la Michodière
75002 Paris, France

 


LA PRESSE EN PARLE

BFM TV, The New York Times, France Culture, Le Parisien, Libération, Les Echos, Télérama, Les Inrocks, Figaroscope, A Nous Paris, Raw Vision, Artension, Art Magazine, Beaux Art, L’Oeil…

Revue de presse (lire le pdf ici)

et plus encore …

Paris’ Outsider Art Fair Attracts a Dedicated and Growing Collector Base ArtNet

La Diagonale de l’art – D’une foire à l’autre – Libération.fr

–  Outsider Art Fair 2015 – reportage SlashParis

3ème édition de l’Outsider Art Fair. La petite a grandi   PaperBlog