Editions Unes

RENCONTRE / LECTURE

Editions Unes : hier, aujourd’hui et demain
à l’occasion des 40 ans des éditions Unes
rencontre et lecture de
Billy Dranty, responsable de l’édition des Écrits de La Bête noire de René Daumal,
Jean-Louis Giovannoni, écrivain central du catalogue,
et Raluca Maria Hanea, poète et traductrice,
en présence de l’éditeur François Heusbourg.

Chacun des intervenants témoigne de la volonté constante des Editions Unes depuis 1981 de découvrir de nouvelles voix poétiques, aussi bien françaises qu’étrangères, et de suivre leur œuvre avec fidélité, sans renier le patrimoine littéraire du XXe siècle.

suivi de signatures
et présentation d’une sélection de livres à la librairie de la Halle Saint Pierre 

Dimanche 13 mars 2022 à partir de 15 heures
Halle Saint Pierre
– à l’auditorium (entrée libre)
Réservation indispensable : 0 14 25 87 2 89

*

LES EDITIONS UNES

Fondées en 1981 par Jean-Pierre Sintive, les Editions Unes ont bâti au fil du temps un catalogue incontournable dans la poésie contemporaine, associant livres à grands tirages et ouvrages de bibliophilie, avec une attention particulière à la mise en relation des écrivains et des artistes.

Les Editions Unes ont introduit de nombreux auteurs étrangers en France, notamment Paul Auster, Thomas Kling, George Oppen, Pia Tafdrup, Geoffrey Squires ou José Angel Valente, et ont contribué à la découverte ou à la notoriété de certains des poètes français les plus important de leur génération, de Ludovic Degroote à Guy Viarre, en passant par Jean-Louis Giovannoni et Hervé Piekarski.

Figurent aussi au catalogue des poètes tels que Joë Bousquet, Paul Celan, François Cheng, René Daumal, Emily Dickinson, Christian Dotremont, André du Bouchet, Bernard Lamarche-Vadel, Thierry Metz, Henri Michaux, Bernard Noël, Roberto Juarroz, Gabriela Mistral, Fernando Pessoa, Antonio Porchia, Charles Reznikoff ou William Carlos Williams.

Après un arrêt des publications en 2002, Jean-Pierre Sintive a confié en 2013 la maison à François Heusbourg, qui a installé les bureaux à Nice, dans un espace où se côtoient expositions d’art contemporain et lectures de poésie. Il perpétue depuis lors sa tradition d’édition en typographie, alliant la fidélité aux auteurs du catalogue qui compte à ce jour 360 titres, à l’accueil de nouveaux poètes, tant français qu’étrangers.

NOTICES BIOGRAPHIQUES

Billy Dranty est né à Rouen en 1975. Son travail poétique a été principalement publié aux éditions Fissile (dont une trilogie : L’hydre-anti / Derelictus / Rivage veuf), Derrière la salle de bains, Barre parallèle, et plus récemment aux éditions du Canoë avec un livre double, Advers/Attract obstruct (2021). Éditeur critique, il a établi, documenté et présenté les correspondances croisées de René Daumal avec Léon Pierre-Quint (en collaboration avec Bérénice Stoll, Ypsilon, 2014), de Roger Gilbert-Lecomte avec René Daumal (Ypsilon, 2015), celles de Richard Weiner avec les poètes du Grand Jeu (en collaboration avec Erika Abrams, Fissile, 2019), ainsi que les Lettres à Pierre Minet de Max Blecher (L’Arachnoïde, 2020) et les Écrits de La Bête noire de René Daumal (Unes, 2021). Il a en outre pourvu d’un encadrement éclairé une nouvelle édition du Mont Analogue, dans l’ouvrage Les Monts Analogues de René Daumal (Gallimard, 2021).

Jean-Louis Giovannoni est né à Paris en 1950. Il a exercé le métier d’assistant social pendant plus de trente-cinq ans en hôpital psychiatrique. Il ouvre son œuvre poétique avec Garder le mort en 1975, livre de deuil qui deviendra un classique de la poésie contemporaine. Auteur d’une trentaine d’ouvrages chez divers éditeurs (Unes, Leo Scheer, Lettres Vives, Champ Vallon…), il compose une poésie de fragments interrogeant le malaise d’un rapport intime et extérieur au monde (Les Mots sont des vêtements endormis, Ce lieu que les pierres regardent, L’air cicatrise vite). Ce rapport à l’espace s’incarne jusqu’à une forme d’abstraction aérienne à la fin des années 80 (L’Invention de l’espace, L’Immobile est un geste, Pas japonais) avant de faire place à de nouvelles formes, entre prose et poème. Depuis les années 90, ses thèmes interrogent notamment la violence des rapports sociaux (L’Élection, Journal d’un veau, Sous le seuil, L’échangeur souterrain de la Gare Saint-Lazare), mêlant fantasmagorie et biographie, grotesque et pulsion, dans une figuration du monde ou le fourmillement de l’invisible se mêle à l’instabilité du corps personnel et collectif. Il s’occupe par ailleurs de la publication des textes inédits de Raphaële George. Lauréat du prix Georges-Perros en 2010, il a été président de la Maison des écrivains et de la littérature.

Raluca Maria Hanea est née en Transylvanie en 1982. Elle s’installe au début des années 2000 à Paris et devient directrice artistique adjointe au Festival de Cinéma Européen des Arcs. Son travail littéraire est nourri d’une temporalité sans cesse modulée par l’étrangeté d’exister. Chaque fragment devient, à travers la reprise et la superposition des formes, la réécriture du précédent dans une interrogation obsessionnelle des images et du corps. Elle accompagne régulièrement son travail de dessins, collages et photographies. Après des publications en revue (Aka, remue.net, N47, Mula Blanca, Babel Heureuse) Retirements est son deuxième livre aux Editions Unes, après sans chute en 2016. Elle a également traduit chez le même éditeur Mire, le premier recueil de la poétesse américaine Solmaz Sharif en 2019, avec François Heusbourg. La ville de Menton a créé un jardin en 2021 pour le Festival des Jardins de la Côte d’Azur autour de son œuvre et de celles des poétesses Flora Bonfanti et Emily Dickinson. Son troisième livre, Disparition initiale est à paraître aux Editions Unes en 2023.

Poète, éditeur et traducteur, François Heusbourg est né en 1981 à Paris. Ses livres ont notamment paru aux éditions Mémoire Vivante, Isabelle Sauvage ou Æncrages & Co. Il est également le traducteur en français de l’œuvre du poète irlandais Geoffrey Squires et a entrepris la traduction des poèmes d’Emily Dickinson. Il a aussi traduit avec Raluca Maria Hanea le premier livre de la poétesse américaine Solmaz Sharif, Mire. Il anime les Editions Unes depuis 2013, dont les locaux, basés à Nice, accueillent régulièrement expositions d’art contemporain et lectures de poésie.

 

SELECTION DE LIVRES