Daniel Sibony

 

RENCONTRE / SIGNATURE

Daniel Sibony
Psychanalyste et philosophe

présentera ses deux derniers livres

L’expiation dans la pandémie
Editions le Retrait
&
À la recherche de l’autre temps
Editions Odile Jacob

Il aura pour discutants :
Gerard Pommier et Claude Guy, psychanalystes

DIMANCHE 14 NOVEMBRE 2021, de 15H à 17H

Halle Saint Pierre – à l’auditorium
Entrée libre – Réservation conseillée : 0 14 25 87 2 89

 

L’Expiation dans la pandémie

Qu’avons-nous payé dans cette pandémie? ou plutôt dans sa gestion, où en toute innocence, notre lieu d’être fut balisé par deux filons pathologiques, l’un pervers et l’autre névrotique, dont l’analyse peut  nous éclairer sur la suite, sur nous-mêmes et sur nos valeurs ?

Dans le désert de Paris et l’apparente dépression, je sentais une pression, un vide, une certaine beauté et un brin de tromperie : on avait pris au plus simple pour ne pas se compliquer la vie ; mais le plus simple pour le système complique beaucoup la vie de l’immense majorité. C’est dans ce silence, dans cet effacement collectif, que l’idée de peuple m’a paru s’imposer ; l’idée de peuple émergeait de son effacement.

 

À la recherche de l’autre temps

Le temps : quoi de plus familier ? quoi de plus insaisissable ?

Daniel Sibony en donne dans ce livre des aperçus pénétrants. Il est question du temps complexe et rationalisé de la physique ou de la métaphysique, abordées sans lourdeur, mais non sans payer son tribut au mystère.

Il est question aussi du temps de la mémoire et de la nostalgie, cet « effort pour remonter le désir épuisé vers les lieux d’autrefois où il était plein de lui-même ; comme des poissons remontent le flux vers des lieux où se reproduire ».

Au fil des pages, Daniel Sibony dit la place qu’occupe le temps dans nos vies : chacun est concerné, entre le désir de « prendre son temps », la crainte d’être « pris » par le temps et l’angoisse de vieillir.

Le propos est riche des multiples ressources de l’auteur : mathématicien, physicien, théologien, psychanalyste exposant des cas très parlants. Avec un art consommé du verbe, il exploite en virtuose la façon propre qu’a le langage d’ensemencer et d’éclairer la réflexion.

Rien d’étonnant si, dans sa préface, le grand mathématicien Alain Connes invite à lui prêter « la plus grande attention ».

Daniel Sibony est psychanalyste et écrivain.
Il est l’auteur d’une quarantaine d’ouvrages dont, aux éditions Odile Jacob, Don de soi ou partage de soi ?, Lectures bibliques, De l’identité à l’existence et, plus récemment Le Grand Malentendu. Islam, Israël, Occident.