Leonora Carrington

Rencontre autour du texte EN BAS de

LEONORA CARRINGTON

Samedi 5 octobre de 17h à 19h
Halle saint Pierre – auditorium (entrée libre)
Réservation conseillée : 01 42 58 72 89
Avec l’amicale présence
d’Annie Le Brun

 

Evénement organisé à l’occasion de la réédition du texte EN BAS de Leonora Carrington par la collection Zakhor dirigée par Muriel Richard-Dufourquet, éditions L’arachnoïde, 2013.

PREFACE
Annie Le Brun

Dévoilé autant que possible

[…] Seule peut-être, fragile et violente, éperdue, Léonora Carrington aura réussi à aller puiser au fond de sa détresse la force de dire l’indicible. […]

[…] Leonora est jeune, elle est splendidement libre et follement amoureuse de Max Ernst comme il l’est d’elle. Oublieux du monde, voilà deux ans qu’ils vivent à Saint-Martin d’Ardèche, sans prêter attention aux lueurs de catastrophe qui les cernent de plus en plus, alors qu’ils continuent à avancer de plain-pied dans leur rêve, jusqu’à ce jour de mai 1940, où la gendarmerie française vient arrêter Max Ernst, précipitant Leonora dans un abîme intérieur d’autant plus terrifiant qu’elle ne va plus pouvoir le différencier du chaos de l’Europe en guerre.
L’extraordinaire pourtant est qu’à l’inverse de la plupart emportés par le vertige de telles profondeurs, elle va en revenir mais aussi qu’elle saura en témoigner comme personne encore. […]

***

Leonora Carrington (1917-2011)
peintre, sculptrice et écrivaine surréaliste

Leonora Carrington, muse des surréalistes est née le 6 avril 1917 dans une riche famille industrielle anglaise, elle est décédée à Mexico le 25 mai 2011, où elle s’était établie définitivement à partir de 1942 et liée d’amitié avec le futur Prix Nobel Octavio Paz et la peintre Frida Kahlo.

Le monde que je peins, je ne sais pas si je l’invente, je crois plutôt que c’est lui qui m’invente.

***

Bibliographie – œuvres traduites en français

En Bas, Terrain Vague, 1973
Le Cornet acoustique
, Flammarion, 1974
La Porte de pierre
, Flammarion, 1976
La Débutante
, contes et pièces, Flammarion, 1978
Pigeon vole
, contes retrouvés, Le temps qu’il fait, 1986

Conférences de l’Association pour la recherche sur le surréalisme (APRES)

les deuxièmes samedis du mois, de novembre 2013 à juin 2014 à 15h
Conférences organisées par Françoise Py, maître de conférences à l’université de Paris 8.

70204296Samedi 11 janvier 2014, 15 heures

Après-midi Poésie : lectures et voix
Carte blanche à Philippe TANCELIN
avec Bernard Bénech, Nasser-Edine Boucheqif, Jean-Pierre Faye, Béatrice Golkar-Velten, Mohand Mounsi, Jean-Clarence Lambert,
Roula Safar et Sapho.

Halle Saint Pierre – auditorium (entrée libre)
Réservation conseillée : 01 42 58 72 89

*

Cette rencontre en poésie se fait sous le signe de la Méditerranée
avec la présence amicale de Sapho et de Roula Safar.
sapho-bleue  1246574567_2a5947052b_m
Sapho – Roula Safar

Née à Marrakech, Sapho mêle les cultures et les langues pour nous faire rêver d’un monde “où les frontières sont des portes”. Chanteuse du monde, poète universelle, elle est également une artiste plurielle : comédienne, romancière et plasticienne. Sa voix au fort pouvoir d’envoûtement fera écho à celle de Roula Safar, mezzo-soprano. Même quête d’un Orient universel. Née au Liban, Roula Safar met en musique les poètes de tous les pays, avec des langues parfois anciennes ou disparues comme le sumérien, l’akkadien ou l’étrusque.  Elle chante a cappella ou s’accompagne à la guitare et aux percussions.

*

Philippe Tancelin, né le 29 mars 1948, est un poète et un philosophe français. Il a publié de nombreux ouvrages entre poèmes et réflexions philosophiques, et partage sa vie d’écriture et de recherche entre l’Ardèche et Paris. Il enseigne à l’Université Paris VIII la philosophie esthétique. Il est également président de « l’internationale des poètes ». Ses activités de recherche se concentrent autour de la question de l’oralité poétique. Il dirige de nombreux ateliers de création poétique transdisciplinaires.
Il fonde avec Geneviève Clancy (sa sœur) le CICEP (Centre international et interuniversitaire de créations d’espaces poétiques) qui regroupe une cinquantaine de chercheurs universitaires et artistes autour de la mise en confrontation et appréciation de l’écart entre la poésie et les autres arts.
Depuis 2005, Philippe Tancelin dirige, avec Emmanuelle Moysan, la collection Poètes des cinq continents aux Éditions L’Harmattan.

Bibliographie
Parmi ses livres :
- Poétique de l’Inséparable, L’Harmattan, coll. « Poètes des cinq continents », 2009
- Au pays de l’indivis aimer (Cahier) L’Harmattan, coll. « Poètes des cinq continents », 2011,
- Paroles de poètes/Poètes sur parole (avec Jean-Luc Pouliquen), L’Harmattan, collection Témoignages poétiques, Paris, 2013,
- À la rencontre de Geneviève Clancy, poète-philosophe, (avec une vingtaine de participations), éd. L’Harmattan, Paris 2013.

*

Informations pratiques :
Françoise Py : 06.99.08.02.63, francoise.py@univ-paris8.fr
L’associationpour l’étude du surréalisme est présidée par Henri Béhar

 ***

PROGRAMMATION 2013/2014

Samedi 9 novembre  2013
Projection du DVD de Fabrice Maze : Robert Desnos, inédits, 2007, (Seven Doc, collection Phares).
Débat avec le réalisateur et Anne Egger. Poèmes dits par Philippe Tancelin.

Samedi 14 décembre 2013       
Pablo Picasso : poèmes et propos mis en musique par Bernard Ascal.
Présentation du CD et du livre. Dialogue avec Christine Piot.

Samedi 11 janvier 2014
Après-midi Poésie : lectures et voix.  Carte blanche à Philippe Tancelin
Avec Bernard Bénech, Nasser-Edine Boucheqif, Jean-Pierre Faye, Béatrice Golkar-Velten , Mohand Mounsi, Jean-Clarence Lambert, Roula Safar et Sapho. 

Samedi  8 février 2014
Projection surprise.

Samedi 8 mars 2014
Projection du film de Tufic Makhlouf Akl sur Remedios Varo (éditions Seven Doc, collection Phares, 2014). Débat avec le réalisateur et Georgiana Colvile.

Samedi 12 avril 2014
Vies croisées : Jean-Clarence Lambert, Serge Pey et Lasse Söderberg dialoguent en poésie, avec la complicité de Daniel Leuwers.

Samedi 10 mai 2014
Poésie et chansons : première partie : Marcel Eglin et Françoise Vincent
Deuxième partie : Bernard Ascal. Tufik Makhlouf Akl

Samedi 14 juin 2014
Projection du film de Dominique Ferrandou sur Dorothea Tanning (éditions Seven Doc, collection Phares, 2014). Présentation par Georgiana Colvile. Débat avec le réalisateur, Georgiana Colvile et Annie Richard.