La Pinturitas

La Pinturitas
Hervé Couton
Préface Sarah Lombardi

Textes : Hervé Couton – Laurent Danchin –  Jo Farb Hernández
éditions Alpas, 2018

Présentation par l’auteur animée par Danièle Pétrès

Samedi 27 octobre à 15 heures – entrée libre
Halle Saint Pierre – à l’auditorium
Réservation conseillée : 01 42 58 72 89

Extrait « LA PINTURITAS » (ICI)

Depuis 2000, chaque jour de l’année, María Ángeles Fernández Cuesta, dite « La Pinturitas », crée un environnement d’art en couvrant de peintures tous les murs d’un restaurant abandonné à la sortie d’Arguedas, petit village espagnol de Navarre accroché au désert des Bardenas. Hervé Couton photographie chaque année depuis 2009 l’évolution de cette peinture murale en perpétuel mouvement.

Dans cet ouvrage, Hervé Couton met en lumière l’oeuvre de cette créatrice infatigable grâce à ses photographies, son témoignage, et les textes de Laurent Danchin (1946 – 2017), critique d’art et spécialiste d’art brut, « outsider » et singulier, Jo Farb Hernández, professeure d’histoire de l’art et directrice de la galerie d’expositions à l’université de San José en Californie, commissaire, auteur, et directrice de « SPACES » une association qui identifie, documente, et œuvre pour la défense des environnements d’arts « outsiders », et Sarah Lombardi, directrice de la Collection de l’Art Brut à Lausanne.

Avec une belle clarté, la chronologie des fresques en restitue la vie en constant devenir. Les nombreuses illustrations sont servies par une qualité d’impression remarquable.

Un travail de Sisyphe aussi poignant qu’éblouissant, qui laisse les passants (et les lecteurs) fascinés, devant l’incroyable vivacité d’une vaste fresque existentielle toujours à recommencer… qui n’est pas sans faire écho à nos propres destinées.

– Danièle Pétrès, L’Inventoire 

« La Pinturitas », d’Hervé Couton. Ed. Alpas (160 pages – 200 photographies -35€).
Photographies d’Hervé Couton,
en français, espagnol et anglais.
Disponible à la librairie de la Halle Saint Pierre

Revue de presse (extrait)

Notice biographique

Hervé Couton est ingénieur de formation, son travail de photographe se concentre particulièrement sur les surfaces murales et autres supports du milieu urbain, utilisés par les Hommes en besoin d’expression. Tags, dessins, peintures, la ville y est retranscrite comme une toile où laisser son empreinte.
Ses images ont régulièrement été exposées dans des galeries et des lieux institutionnels. Le travail réalisé autour de la peinture murale  de « la Pinturitas » rejoint le double intérêt qu’il porte à la création picturale, et au besoin d’expression spontanée qui se manifeste chez certains individus.

Danièle Pétrès, écrivaine, auteure de :
Tu vas me manquer
La lecture
Le Bonheur à dose homéopathique
Collection Romans français, Denoël

La tortue et le lièvre

La tortue et le lièvre
Lettres de Ghislaine à Laurent Danchin

Avant-voir de Claude Roffat
édité par L’œuf sauvage

P1380245

 

[…] L’adjectif qui me vient en premier pour décrire cette correspondance c’est « sincère » , « brutale ». C’est un livre impudique et plein de pudeur, c’est un livre plein de paradoxes, c’est une histoire d’amitié, c’est une histoire de folie créatrice, c’est l’histoire d’un homme et d’une femme, c’est l’histoire d’une rencontre. C’est l’histoire de deux êtres que j’admire et cette plongée dans leur intimité est fascinante et perturbante .
C’est l’histoire d’une correspondance entre Ghislaine et Laurent Danchin .
La femme qui  « voyage son suicide à la boutonnière  » et l’homme qui « court trois lièvres à la fois »  .
Lorsque j’écris qu’il s’agit de l’histoire de deux êtres, j’oublie une personne indispensable à cette publication et dont le nom revient sans cesse : Claude Roffat.
Claude, créateur de l’Oeuf Sauvage et auteur d’un avant-voir magnifique, Claude ami de l’un et de l’autre […]

lire + sur le blog les grisgris de sophie

Interview de Claude Roffat à Marseille le 7 juillet 2016 par Olga Caldas

Enregistrer

Enregistrer