Patrick Navaï

Les masques
de Patrick Navaï
exposition du 2 juin au 2 juillet 2017
Halle Saint Pierre – à la librairie (entrée libre)

Notice biographique

Patrick Navaï d’origine franco-persane a d’abord été instituteur, correspondant culturel pour diverses publications, puis régisseur d’un orchestre symphonique et chorale. Il a été récemment membre de jury des Prix littéraires Wepler et Missives.

      En 2001, il a fondé Migraphonies, revue des littératures et musiques du monde, (actuellement en sommeil), qui a reçu le soutien du Centre National du Livre.

      En 2014, il co-fonde avec l’écrivain et éditeur Daniel Besace la revue littéraire Transpercer.

      Auteur de quatre recueils de poèmes :  Les Figures du tourment, L’Echo des dits, Les Cœurs apostrophés et Shams le musicien. Il est présent dans les anthologies Attention travail ! et Voix sans Frontières. Les revues Martobre, Traversées, Missives, Encres Vagabondes, Jointures, Diaphonie, Les Pays des Mille et une Nuits, Inédits, Poézia, L’Arbre, Diérèse, les Cahiers des Diables bleus, Doïna, Le Pont, Poésie Première publient ses nouvelles et ses poèmes.

     Patrick Navaî est également peintre et collagiste, il a obtenu la Médaille Vermeil de la Ville de Paris. Plusieurs de ses peintures font partie de la collection du Musée Singer-Polignac. Une exposition personnelle lui a été consacrée en 2011 au local du PC du 32 rue Saint-Yves de Paris 14. Son dernier ouvrage d’artiste publié aux Editions-Carnets-Livres s’intitule Voyages encrés.
Il expose régulièrement à la Halle Saint Pierre.

 

Alix

ALIX
Exposition du 31 mars au 30 avril 2017
Halle Saint Pierre – à la librairie
ouvert tous les jours – entrée libre

portrait technique mixte 50×60 cm

 

Éléments biographiques

Photographie : portrait réalisé par Annick Volle

Né en 1987, ALIX se passionne pour l’art de la rue dès son adolescence…
Le graffiti devient un mode d’expression évident qui l’alimente en adrénaline ; avec d’autres tagueurs, il imprime le pseudo LSG qu’il choisit alors sur son lycée, les murs de son quartier, des parkings, la piscine Molitor, ses propres meubles, ses tee‐shirts… En 2008, il tente quelques intrusions dans le milieu de la production musicale et audiovisuelle et suit les formations de 3IS et de l’EICAR, mais il n’a de cesse de dessiner et de peindre pour exprimer sa route à travers le chaos intense qui l’a envahi.

Depuis 2010, ALIX se consacre exclusivement à la peinture et au dessin, ses techniques se précisent, tous les supports s’adaptent à son écriture et la dimension urbaine de son travail s’affirme. Depuis 2015, il suit quelques cours de modèle vivant, qui sont pour lui de nouvelles sources d’inspiration…
Sélectionné par l’étude Massol pour des ventes aux enchères d’art contemporain – Salon Arbustes 2012 de Mantes La Jolie – Exposition personnelle le « Lieu », Ars en Ré, aout 2012 – « Workshop portraits » à l’Orangerie du Domaine de Madame Elisabeth à Versailles, juillet et septembre 2014 – Exposition vente « Commune Image » à Saint Ouen, octobre 2015 – Happening au « Tigre » rue Molière Paris, décembre 2016.

 + d’infos (cliquez ici)

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer