Jean-François Grégoire

Exposition
Jean-François Grégoire

du 15 oct au 30 novembre 2017
Halle Saint Pierre – à la librairie
Ouvert tous les jours – entrée libre

Rencontre /Lecture
AVC
en blouse blanche
éditions Pippa
Dimanche 26 novembre à 15 heures – entrée libre

LE LIVRE

L’Accident Vasculaire Cérébral est une maladie brutale qui peut toucher chacun de nous, de près ou de loin. Le récit du Docteur Jean-François GRÉGOIRE est un témoignage poignant de ce qu’il a vécu durant cette maladie, et source d’espoir pour tous ceux qui traversent cette épreuve.

Le 30 juillet 2005, à 13 heures, Le Docteur Jean-François GRÉGOIRE est victime d’un Accident Vasculaire Cérébral et s’écroule dans sa salle de bains. Médecin, il diagnostique de suite sa maladie. Depuis la chute, ce qui se passe dans sa tête, ses efforts pour appeler les secours, l’hémiplégie, l’aphasie, son séjour à l’hôpital et sa rééducation, il nous livre une description précise et sincère. Dans ce livre, il nous déroule toute l’histoire de son combat, de quoi informer patients et accompagnants sur cette maladie.

Jean-François Grégoire est médecin, artiste et pratiquant d’arts martiaux. Il a été médecin de SMUR d’abord, puis médecin généraliste. En même temps il faisait des expositions, de peinture et de sculpture. Et c’est ainsi qu’il a vécu couplant son activité artistique avec le médical. Et puis vint l’accident. Il a été victime d’un Accident Vasculaire Cérébral fin juillet 2005. Depuis, il est aphasique et hémiplégique. Il est hémiplégique, ou plutôt il était hémiplégique et il est aphasique quand le temps change ou qu’une émotion survient. Il a travaillé et maintenant il est valide et il s’exprime correctement, ce qui n’est pas le cas de toutes les personnes qui ont été atteintes par un AVC, et il y en a. Mais il a poursuivi sa rééducation par le dessin et par le Karaté, entouré par sa famille, ses amis, ses connaissances. En fait si il a si bien récupéré c’est grâce à ces deux activités, l’une physique ( karaté ou dessin ) l’autre mentale ( dessin ou karaté ).

Michel Lascault

Michel Lascault

Exposition
du 15 septembre au 15 novembre 2017

Rencontre/signature
Dimanche 24 septembre à 15 heures
Samedi 14 octobre à 15 heures

Halle Saint-Pierre – à la librairie
entrée libre – ouvert tous les jours

A l’occasion de la publication de sa nouvelle bande dessinée, la librairie de la Halle Saint Pierre est heureuse de présenter un artiste original, indisciplinaire, inventeur du running-crabouillage et chantre des chich kebab, peintre, graphiste, vidéaste, musicien, romancier.

Dans la confidentialité de productions personnelles et de collaborations discrètes, Michel Lascault, né en 1963, voit dans la dissémination entre plusieurs arts une opportunité pour ne jamais adopter une illusion de maîtrise, mais considérer toujours les arts comme des expressions intimes et maladroites.

Il soutiendra prochainement une thèse d’arts plastiques sur le thème : « Œuvre(s) du pluriel : vers une esthétique du dispersé » et expose ici, pendant un mois, des peintures, des dessins, ainsi que des éditions de bande dessinée, d’encres, de lithographies, de romans, de disques, réalisés le plus souvent chez lui, mais aussi chez de petits éditeurs, tels les Crocs électriques, le Petit Jaunais, l’Imprimerie d’Alsace-Lozère, les Lieux Dits.

Des séances de signatures seront organisées pendant l’exposition les 24 septembre et 14 octobre.

Légende de la vidéo :
« Un poème tombe »
Texte de Michaël Glück. Encres, musique et voix de Michel Lascault.
Avec Stéphanie Acquette (voix) et Pierre-André Fourn (basse électrique).
Sur l’impulsion de Germain Roesz et de Haleh Zahedi, qui dirigent la collection Bandes d’artistes aux éditions Les Lieux Dits, Michel Lascault a réalisé, sur des bandes de papier Arches (50 x 5,5 cm), huit originaux, à partir desquels Michaël Glück a réagi dans un poème, manuscrit sur une bande de papier identique.
Michel Lascault a réagi à son tour sur ce poème dans cette composition où il chante avec la mezzo Stéphanie Acquette.
Avec l’aimable autorisation des éditions Les Lieux Dits (Strasbourg) et de la collection Bandes d’artistes. 2017

Autres vidéos :

Arthur Rimbaud : J’ai assis la beauté sur mes genoux (2017).
Musique et réalisation de Michel Lascault.
Avec Stéphanie Acquette (voix) et Pierre-André Fourn (basse électrique).
Orchestrux 21 (Arthur Rimbaud / Michel Lascault)

Le lapin bleu [Ahora te amo]
Court métrage (2013)
Julia rencontre son nouveau voisin.
Avec Zenda Alpizar Leon et Michel Lascault. Réalisation : Michel Lascault

J’aime les chichkebab – Michel Lascault (2004)
La fameuse chanson (enregistrée ici sur France 5, dans l’émission studio 5) reprise entre autres par François Rollin et Edouard Baer dans « Le grand mezze ».

Autre version (2010)

Son :
Moins (Michel Lascault), extrait de l’album Haiku

 

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer