Nouvelles parutions

RENCONTRES / SIGNATURES 

Un après-midi dédié à la parution de nouveaux ouvrages en résonance avec l’art brut,
en présence des auteurs  : 

* Slavko Kopač
Ombres et matières – Shadows and Materials
Fabrice Flahutez, Pauline Goutain, Roberta Trapani
Édition bilingue Hors-série Connaissance. Editions Gallimard

* Le Grand renoncement
Voies d’asile, paroles de femmes
Jean Noviel et Franck Enjolras
Photographies – Editions Loco

* L’inconscient et ses images 
Complexe, Imago, Archétype 
Viviane Thibaudier
Editions du Martin Pêcheur.

Dimanche 6 mars à partir de 14h 30

Halle Saint Pierreà l’auditorium
Entrée libre – Réservation indispensable au : 01 42 58 72 89

Livres disponibles à la librairie de la Halle Saint Pierre

PROGRAMME

14h30 – 15h15
Slavko Kopač. Ombres et matières – Shadows and Materials
de Fabrice Flahutez , Pauline Goutain , Roberta Trapani
Édition bilingue Hors-série Connaissance, Gallimard.

Par Pauline Goutain, PhD Histoire de l’art, cofondatrice du Collectif de réflexion autour de l’art brut (CrAB), directrice adjointe du musée Roger-Quilliot (Clermont-Ferrand), et Roberta Trapani, PhD Histoire de l’art, cofondatrice du CrAB et de Patrimoines irréguliers de France (PiF), de l’ouvrage qui vient de paraitre.

Né en 1913, en Croatie, formé à l’Académie des beaux-arts de, Slavko Kopac voit son nom généralement associé à son rôle de conservateur de la Collection de l’art brut fondée par Jean Dubuffet. Pourtant, l’artiste croate a laissé derrière lui une oeuvre dont la richesse rencontre la complexité du siècle qu’il a traversé.
Cet ouvrage, première monographie de l’artiste, mort à Paris en 1995, met au jour la vie et le travail d’un créateur méconnu au centre des grands enjeux de la modernité.
https://www.gallimard.fr/…/Hors-serie…/Slavko-Kopac

15h15 – 16h
Le Grand renoncement. Voies d’asile, paroles de femmes.
Par Jean Noviel et Franck Enjolras. Editions LOCO.

Un passé qui s’efface, au sein d’un lieu emblématique suscitant crainte et fascination, l’asile psychiatrique. Partis à sa découverte, Jean Noviel et Franck Enjolras livrent ici une déambulation commune, à la recherche de ses voix disparues, celles des femmes qui y furent enfermées et soignées, dans les vestiges du temps. Il y a là des histoires, notre histoire.

Lieu emblématique de l’histoire de la psychiatrie en France, l’hôpital Maison – Blanche à Neuilly-sur-Marne fut construit en 1900 afin de « désencombrer », selon les termes de l’époque, les autres asiles du département de la Seine. Il fut entièrement dédié aux femmes jusqu’en 1970. (…). L’hôpital Maison – Blanche à Neuilly-sur-Marne désaffecté, des bâtiments en ruine, délaissés, au milieu d’une nature soudain envahissante. Aux murs qui s’effritent répondent les mots d’un univers lointain où des histoires de vies sont passées. Des lettres abandonnées et sauvées de justesse lors des immersions des auteurs dans le lieu, sont devenues le prétexte d’un cheminement au cœur de cette institution symbolique et chargée de fantasmes qu’est l’asile psychiatrique.
Au fil de leur cheminement, entre les lignes de registres, dans la patine des murs, dans les allées du parc, les couloirs ébranlés, les vestiaires désertés et les détails effacés, les auteurs cherchent à interroger la base ancienne et actuelle de leur fondement. Surtout, entre les mailles du passé et du présent, ils en convoquent, à leur manière, la part d’héritage et de renoncement.
http://www.editionsloco.com/Le-Grand-renoncement

16h – 16h45
L’inconscient et ses images. Complexe, Imago, Archétype
Par Viviane Thibaudier, éditions du Martin Pêcheur.

Le mot de l’auteur : « Dans ce livre, j’ai souhaité m’adresser à tous et rendre accessible l’universalité de la pensée si complexe de Jung, en m’appuyant, à la fois, sur la clinique et sur des exemples qui sauront parler à chacun. J’aborde ainsi la genèse des grandes notions jungiennes : imago, archétype, mais aussi le soi par exemple.”

Sur les pas de C. G. Jung, l’auteure entraîne les lecteurs dans une passionnante aventure qui tient à la fois de la fouille sur des sites archéologiques de grande antiquité, et de l’exploration de forêts primaires les plus reculées …

En effet, il s’agit ici de mettre au jour des images — les archétypes — le plus souvent éradiquées de la conscience et englouties dans l’inconscient, constituant en fait un héritage ancestral qui nous appartient toujours, même si c’est à notre insu.

Pour Jung ces images sont une richesse immense qui nous habite, pour peu que l’on parvienne à extraire de cette mine d’or les éléments qui se présentent à nous, et que l’on sache les accueillir à condition d’entendre leur message qui parfois nous demande de “sacrifier” ce qui nous a semblé avoir le plus de valeur pour nous.

Praticienne accomplie, Viviane Thibaudier puise dans les échanges avec ses patients des matériaux étonnants dont elle révèle, au-delà de la signification, le sens profond. De même, témoin attentif de son époque la plus contemporaine, elle nous aide à identifier à partir d’images flouées, parfois méconnaissables, des repères de compréhension et d’action pour notre temps.

Pour chacun, enfin, à titre personnel, qu’il s’agisse de nos rêves, de notre imagination — donc aussi de nos hallucinations, voire nos délires — ou de nos productions artistiques balbutiantes ou abouties, l’auteure nous apprend à lire la grammaire et les récits de ces images qui traduisent les états de notre psyché.

En route, donc, pour une expérience forte et enrichissante !

Psychanalyste jungienne, ancienne présidente de la Société Française de Psychologie Analytique (SFPA), Viviane Thibaudier a dirigé pendant plus de 10 ans l’Institut C.G. Jung de Paris. Elle a écrit de nombreux articles dans les Cahiers Jungiens de Psychanalyse. Elle est l’auteur des livres 100% Jung, L’inconscient et ses images, et Découvrir Jung.

https://editions-martinpecheur.fr/…/inconscient-et-ses…/