Caroline Emery

RENCONTRE  / PROJECTION

Tire langue
(7mn, 2003, documentaire peint )  
Film de Caroline Emery et Stephan Bauer

Des hirondelles 
(40 mn, 2019, documentaire  – film, peintures, photographies)
Film de Caroline Emery

suivi d’une rencontre conduite par Edmée Doroszlaï
(curatrice de l’exposition collective Face to Face – Montreuil 2019*)

Dimanche 3 avril, à 15h – entrée libre
Réservation conseillée au : 01 42 58 72 89
Halle Saint Pierre – à l’auditorium

 

LES FILMS

Tire langue (7mn), 2003, documentaire peint 
Le temps d’une histoire vraie, l’espace d’une peinture imaginaire. 

Louise, la Gabonaise raconte une de ses relations amoureuses : « Il m’a demandé de faire l’amour dans l’eau, de faire des tire-langues. J’ai refusé. »
À la joie de l’espace pictural et du ton crûment naïf de la voix qui fait sourire, s’instille petit à petit un sentiment de malaise. Cette histoire apparaît alors comme un témoignage de la violence sous-jacente aux rapports entre hommes et femmes.

Réalisation : Caroline Emery et Stephan Bauer
Production : Le GREC (Groupe de Recherches et d’Essais Cinématographiques)
Sélection Festivals : 3ème escales documentaires (La Rochelle), Traces de vie (Clermont-Ferrand), Paris tout court, FIFCA (Canada), Festival Côté Court (Pantin), Festival International de Films de Femmes (Créteil), 16ème Festival Filmmor (Istanbul)…
Bande annonce Tire Langue 

Des hirondelles (40 mn, 2019, documentaire – film, peintures, photographies)
Un temps pour la parole, un espace pour le souvenir.

Deux histoires de viols en écho, l’une à Téhéran et l’autre à Paris. Deux petites filles, Nasrin et Caroline, doivent affronter, seules, une violence masculine dont elles ne savent rien.                
Réalisation : Caroline Emery
Production : JMF Productions, Franck Saint Cast
Sélection festivals : 18ème Festival Filmmor (Istanbul)
Bande annonce Des hirondelles

Notice biographique 
Caroline Emery, diplômée de la Fémis, monteuse itinérante de fictions et de documentaires au gré de ses séjours au long-court entre le Moyen-Orient et le Maghreb, fait régulièrement des pas de côté en réalisant ses films à partir de récits biographiques et autobiographiques.

Ses deux premières œuvres surgissent comme une échappatoire réactionnelle à son propre vécu. Son travail débute par une longue et minutieuse création picturale à la gouache inspirée par des témoignages intimes puis se déploie dans un va-et-vient hybride de séquences documentaires, photographies et gouaches fixes ou animées.

« Jusqu’à ma rencontre avec Nasrin à Téhéran qui m’a amenée à réaliser Des hirondelles, je n’avais jamais osé faire un film sur l’inceste dont j’ai été victime mais je me rends compte aujourd’hui que Tire langue en contenait les prémices. »
Caroline Emery
+ d’infos

Exposition collective Face to Face Montreuil 2019 dont Caroline Emery
Tire langue – Installation vidéo et extraits de la fresque monumentale à la gouache de 30 mètres de long en 12 panneaux de 260 x 75 cm sur Canson ; 
Des hirondelles, installation vidéo et 9 gouaches format moyen – taille variable.