Lucienne Peiry

RENCONTRE / SIGNATURE
A l’occasion de la parution du nouveau livre de 

Lucienne Peiry


Le Jardin de la mémoire
Armand Schulthess

Editions Allia 


Samedi 20 novembre de 15h à 17h 


Halle Saint Pierre
– à l’auditorium (entrée libre)
Réservation conseillée : 01 42 58 72 89

Deux autres livres de l’auteure publiés en 2020, sur des écrits d’Art Brut,
seront également présentés :
Le Livre de pierre, Fernando Nannetti, Allia, 2020
Écrits d’Art Brut. Graphomanes extravagants, Le Seuil, 2020

      

 
LE LIVRE

Le Jardin de la mémoire. Armand Schulthess
Editions Allia, octobre 2021

Ce livre propose d’entrer dans l’œuvre d’Art Brut méconnue et singulière, d’Armand Schulthess qui résonne aujourd’hui plus encore avec nos interrogations contem­poraines : exil intérieur, isolement, lien à la nature et à l’environnement.

 
“Ce vaste travail encyclopédique perdra cependant peu à peu l’organisation et la rigueur des débuts. Ses inscriptions sont ainsi mises au service de son imposant recensement de l’univers. Son exubérance langagière­ lui donne l’espoir, illusoire, de rassembler au cœur de sa forêt, dans une représentation synecdotique, les abondantes­ richesses du monde, l’unité du grand Tout. Le philosophe est mû par le désir de relier les microcosmes­ au macrocosme.”

En 1951, alors âgé de cinquante ans, Armand Schulthess rompt bruta­lement avec une existence bien ordonnée. Il quitte son emploi au Département fédéral de l’économie publique à Berne et s’exile, au sud de la Suisse, dans une châtaigneraie. Loin du monde extérieur, il mène une existence ascétique et s’attèle à la création de son œuvre.
Il dispose des centaines de plaques de métal, suspendues aux branches ou accrochées aux troncs des arbres. Sur ces singuliers assemblages, faits de couvercles ou de fonds de boîtes de conserve, il consigne en cinq langues des bribes de savoirs, touchant à des sujets infiniment variés : astronomie, littérature, philosophie, cinéma, cybernétique, mathématiques, astrologie, cristallographie mais aussi physique nucléaire, mécanique, opéra, écritures chinoise et japonaise­, hiéroglyphes, problèmes de l’amour, cuisine, psychanalyse…
Schulthess compose ainsi un saisissant “jardin encyclopédique”, qu’il ne cessera d’agrandir jusqu’à la fin de sa vie, et tient en parallèle des carnets­ remplis d’écrits, de collages et de compositions diverses. À sa mort, ses héritiers et les autorités détruisent son œuvre. Une partie de son travail sera toutefois conservée et fait aujourd’hui l’objet d’expositions.

Édition illustrée (extrait du livre)
 
 
NOTICE BIOGAPHIQUE

Historienne de l’art, Lucienne Peiry est commissaire d’expositions internationale, essayiste et conférencière. Elle a dirigé la Collection de l’Art Brut pendant dix ans (2001-2011), avant d’être nommée à la direction de la recherche et des relations internationales de ce même musée (2012-2014). Elle a organisé plus de trente expositions en Europe et au Japon et a écrit ou dirigé autant de publications sur ce sujet. 

Lucienne Peiry a consacré sa thèse de doctorat à l’Art Brut et à l’histoire de la collection réalisée par Jean Dubuffet (Paris, Flammarion; français, anglais, allemand, chinois).

Elle présente actuellement une exposition au Musée Tinguely à Bâle: Écrits d’Art Brut. Langages et pensées sauvages (20.20.2021- 23.01.2022).


Avec le soutien de l’Ambassade de Suisse en France