L’Aracine

RENCONTRE – PROJECTION
L’association L’Aracine fête ses 40 ans
(1982- 2022)
De Neuilly sur Marne à Villeneuve d’Ascq.

Dimanche 20 novembre 2022, de 14H30  à 17H (entrée libre)

Halle Saint Pierre
– à l’auditorium 
Réservation conseillée : 01 42 58 72 89

En présence de :

Michel Nedjar, co-fondateur de L’Aracine
Bernard Chérot, président de L’Aracine
Déborah Lehot-Couette, docteure  en histoire de l’art  
Claude et Clovis Prévost, auteurs, cinéastes et photographes
Savine Faupin, conservatrice en chef en charge de l’art brut et
Christophe Boulanger, attaché de conservation en charge de l’art brut au LaM
(Lille métropole musée d’art moderne, d’art contemporain et d’art brut)

Un pot sera offert à l’issue de la rencontre

Remerciements à Bernadette Chevillion pour sa contribution à cette rencontre.

Josué Virgili, [Visage-soleil] (emblème de l’Aracine), av. 1982 technique mixte, 50 cm (diam.), coll. L’Aracine, LaM

L’Aracine est une collection d’art brut fondée en 1982 par Madeleine Lommel, sa directrice jusqu’en 2009. Elle est intégrée au LaM de Villeneuve-d’Ascq depuis 1999 et comporte plus de 3 900 œuvres de 170 artistes. C’est, depuis 2010, la plus grande collection publique d’art brut présentée en France.

La collection de L’Aracine naît du choc créé par l’annonce de la donation de la collection d’art brut de Jean Dubuffet à la ville de Lausanne en 1971. Le déplacement géographique des collections de Dubuffet, effectif en 1975, provoque chez Madeleine Lommel « un sentiment d’indignation qui se transforma en un désir fou : celui de poursuivre l’aventure sur le sol français. »

Madeleine Lommel et une amie de longue date, Claire Teller, rencontrent Michel Nedjar en 1978 avec lequel elles commencent à constituer une collection d’art brut qui prend une véritable ampleur au début des années 1980.

De 1984 à 1996, celle-ci est présentée au public à Neuilly-sur-Marne. En 1986, la direction des Musées de France lui confère la qualité de musée contrôlé.

En 1995, la demande est faite au musée d’art moderne Lille Métropole (le LaM) d’accueillir la collection en ses murs. Après avoir organisé une grande exposition en 1997, le LaM accepte la donation en 1999.

À la rentrée 2009, le musée de Lille Métropole organise une grande exposition hors les murs de la collection à l’Institut national d’histoire de l’art de Paris.