Benoît DELÉPINE et Gustave KERVERN

RENCONTRE ET SIGNATURE
BENOÎT DELÉPINE ET GUSTAVE KERVERN
à l’occasion de la parution du livre
Le Cinéma de Benoît Delépine & Gustave Kervern
Christophe Geudin et Jérémie Imbert

Ed Flammarion, sept 2021

MERCREDI 15 SEPTEMBRE de 17h à 18h
HALLE SAINT PIERRE

La Halle Saint Pierre vous invite le mercredi 15 septembre à une rencontre avec les auteurs et cinéastes grolandais, à l’occasion de la sortie du livre qui leur est consacré : Le Cinéma de Benoît Delépine & Gustave Kervern.
Une évidence pour le musée de  l’art brut et outsider d’accueillir ces deux grandes personnalités singulières et engagées.

LE LIVRE

En l’espace de neuf longs-métrages, Benoît Delépine et Gustave Kervern ont bâti une filmographie unique, en marge des conventions et des diktats de l’industrie cinématographique française. D’Aaltra (2004) à Effacer l’historique (2020) en passant par Louise-Michel, Mammuth, Le Grand soir, Saint Amour et I Feel Good, les piliers de l’émission culte « Groland » sont les architectes iconoclastes d’un cinéma libre où se télescopent l’humour corrosif, le système D, le sens de l’improvisation, la poésie et la recherche visuelle.
Conçu en étroite collaboration avec les deux auteurs-réalisateurs, Le Cinéma de Benoît Delépine et Gustave Kervern dévoile les coulisses – souvent délirantes – de chacun de leurs tournages. Film par film, le duo retrace en détail les étapes de créations successives (de l’idée de départ à la sortie du film) d’une oeuvre aussi libre que décapante. Au fil de ces entretiens se dessinent d’authentiques aventures artistiques et humaines en présence de personnalités hors-normes.
Premier titre de la nouvelle collection « CineComedies », ce livre est illustré par des documents rares (photos de plateau, extraits de scénario et autres documents personnels) et s’accompagne de témoignages exclusifs des proches collaborateurs et comédiens fétiches du duo Grolandais, dont Benoît Poelvoorde, Albert Dupontel, Jean Dujardin, Yolande Moreau, Blanche Gardin, Bouli Lanners, Corinne Masiero et Vincent Lacoste.