Jean-Luc A. d’Asciano

PRÉSENTATION & SIGNATURE

Souviens-toi des Monstres
de Jean-Luc A. d’Asciano

aux éditions Au Forges de vulcain

En présence de l’auteur et de l’éditeur David Meulemans
Présentation accompagné de lectures faites par David Sidibé

Dimanche 17 novembre 2019 à 15 heures – entrée libre

Halle Saint Pierre – à l’auditorium

« Nous sommes nés monstrueux et notre vie fut belle »

*

L’histoire

Nous sommes en Italie. Dans une Italie fantastique, pleine d’anarchistes, d’assassins, de femmes rebelles, de prêtres défroqués, de diables athées et d’animaux plus ou moins domestiques. Raphaël et Gabriel naissent dans une famille de marins et de contrebandiers. Ils sont siamois. Bien que monstrueux, ils ont un don magique. Leur chant leur permet de tordre la réalité, d’accomplir des miracles, de réveiller des êtres issus du domaine des morts. Leur destin : être les derniers témoins d’un monde effervescent et picaresque, qui est amené à disparaître. Un monde de monstres.

*

La presse en parle

Les siamois enchantés de Jean-Luc A. d’Asciano
« Souviens-toi des monstres », premier roman carnavalesque de Jean-Luc A. d’Asciano, conte les aventures de deux faiseurs de miracles.

Soit on se faufile, soit on fracasse, ­telles sont les deux voies qui s’offrent au primo-romancier. Soit il opte pour la petite porte, mêlant discrètement sa voix au chœur, n’offrant qu’un humble mais prometteur galop d’essai, soit il donne l’assaut, entrant à cheval dans le saloon, hurlant « à boire » et éparpillant un monceau d’or sur la table de poker. C’est la seconde manière, la mauvaise, la meilleure, qu’a choisie l’éditeur et écrivain Jean-Luc ­André d’Asciano pour se propulser romancier et nous offrir, avec ­Souviens-toi des monstres, l’une des plus détonantes razzias littéraires de cette saison, un vol-au-vent somptueux, un cocktail fatal où se mêlent à ravir Fellini et Melville, ­Cronenberg et Giotto, les sortilèges capiteux du baroque méditerranéen, les frénésies du roman d’aventures dumasien et les vertiges du folklore fantastique. Lire la suite ici
– Le Monde
Par François Angelier25 juillet 2019

*

Biographie

Jean-Luc A. d’Asciano est né à Lyon, mais a grandi à Nantes. Passe un doctorat de littérature et psychanalyse. Écrit des articles sur le roman noir, l’architecture, les arts contemporains ou la cuisine. Fonde les éditions de L’Œil d’or où il publie Petite mystique de Jean Genet (2007). Il publie ensuite un recueil de nouvelles, Cigogne aux éditions Serge Safran.
Son premier roman, Souviens-toi des monstres, est publié en 2019 aux éditions Aux forges de Vulcain.