Soirée Blaise CENDRARS

Dimanche 19 janvier 2014, 19 heures

Soirée Russe
Autour du Transsibérien de Blaise CENDRARS
(prose dédiée aux musiciens)

Une idée originale d’Ariane Le GALL contralto, Damien LEHMAN pianiste
et Joachim ZUBER acteur-récitant.

Avec la collaboration de Ruta Lenciauskaité, chef de chant à l’Opéra de Paris
et d’Ivanka Polchenko-Myers, metteur en scène

Numériser   IMG_0315
Ariane Le GALL,
contralto  - Damien LEHMAN, pianiste

Joachim Zuber
Joachim ZUBER,
comédien

Dans le cadre des Cartes blanches aux écrivains fous de piano
Le troisième dimanche de chaque mois à 19h
Une programmation de Catherine David*

Halle Saint Pierre
Réservation conseillée : 01 42 58 72 89
Participation aux frais :10€ plein tarif ;
8€ tarif réduit

Programmation 2014 (ici)

*

cendrars-annees20-148da« Madame Delaunay a fait un si beau livre de couleurs que mon poème est plus trempé de lumière que ma vie » Blaise Cendrars

Construction lyrique en résonance avec la création en 1913 du « Premier livre simultané » lu et découvert pour la première fois dans l’atelier des Delaunay, quai des Grands Augustins à Paris par des auditeurs-spectateurs, notamment Chagall et Léger. Poème-objet, poème-tableau où Sonia Delaunay va interpréter en couleurs abstraites
« simultanées », la prose de Blaise Cendrars dédiée aux musiciens : l’oeil s’habitue alors à découvrir la totalité du poème ainsi que le chef d’orchestre englobe la partition et ses nuances les plus subtiles. Par son rythme musical, ses couleurs et ses images, ce poème révèle la vibration des paroles et l’émotion reliant le verbe au chant : rêverie musicale russe en écho à ce voyage imaginaire tissé par un même esprit de simultanéité, et qui donne chair et âme à la belle citation de Paul Valery
« Le poème, cette hésitation prolongée entre le son et le sens. »

PROGRAMME RUSSE

MOUSSORGSKI 11 Силы Потайные, air de Marfa ; extrait de l’opéra «Khovantchina». 6 Трепак, 7 Серенада (Trépak et Sérénade) du « Chants et danses de la mort » 14 Ночь (La nuit).

TCHAIKOVSKI 1 Растворил я окно (J’ai ouvert la fenêtre) 3 Нет, только тот, кто знал (Non, seul celui qui connaît) Opus 6. 5 Колыбельная (Berceuse) Opus 16. 1
16 Благословляю вас, леса (Je vous bénis forêts) Opus 47.

PROKОFIEV 2 Cantate « Alexandre Nevski » Мертвое поле (Le champ des morts) Opus 78. 12 Сероглазый Король (Le roi aux yeux gris) : extrait des cinq mélodies sur des poèmes d’Akhmatova. Opus 27.

CHOSTAKOVITCH 10 Колыбельная (Berceuse Yiddish) extrait Opus 79
13 Поэт и царь (Le poète et le Tsar) Extrait des six poésies de Marina Tsvetaieva.

RACHMANINOV 8 О нет! молю, не уходи (Oh, non! je t’en supplie, ne pars pas)
4 В молчании ночи тайной (Dans le silence de la nuit secrète) Opus 4.
15 Она как полдень хороша (Elle est belle comme le jour) Opus 14. 9

STRAVINSKI Berceuses du chat.

***

Biographies

algAriane Le Gall – Contralto
Dès son plus jeune âge (six ans), commence à pratiquer le piano et la danse classique au Conservatoire Municipal de musique de La Rochelle, et par la suite au Conservatoire Rachmaninov de Paris. Avant de s’orienter vers le chant lyrique, elle s’initie au théâtre Nô et Commedia dell’Arte avec la troupe de Cyrill d’Ives, puis décide grâce à Peter Brook de vivre à Londres afin d’exercer sa voix auprès de Bettina Jonic, directrice du développement des acteurs-chanteurs du Covent Garden, ainsi qu’au Cantica Voice Studio avec Andrew
Field (ténor au English National Opera). A son retour en France, elle continue à perfectionner son répertoire d’opéra avec Simone Fejard, chef de chant de l’atelier lyrique de l’Opéra de Paris et commence à chanter en russe, en tant qu’artiste des choeurs dans Boris Goudonov de Moussorgski à l’Opéra de Marseille, enchaîne d’autre opéras du grand répertoire et commence en 1988 à être engagée en tant que soliste dans la «La Célestine», création mondiale de Maurice Ohanna à l’Opéra de Paris (Palais Garnier).
Grâce à sa double formation ; chant-théâtre, elle s’intéresse à de nouvelles formes d’expression vocales, notamment en travaillant avec le Roy Art d’Enrique Pardo « Les voix, de l’écriture à la scène » au Centre National des Ecritures du Spectacle à Villeuneuveles-Avignon. A partir de 2003, elle donne plusieurs récitals à Paris, en associant poésies chantées et parlées, avec en autre, le pianiste russe Oleg Kirsanov (1er prix du Conservatoire Tchaïkovski de Moscou). En 2009, elle se produit au théâtre Le Lucernaire : concert en hommage à Marina Tsvetaieva « Six poésies » opus 143 de Chostakovitch avec le pianiste et compositeur Damien Lehman, chef de chant au CNSM, Emmanuelle Locastro, violoncelliste et Hélène Patarot, actrice. Elle élabore une idée originale et inédite de concert-lecture : musique lyrique tissée « Autour du Transsibérien », d’après la prose (dédiée aux musiciens) de Blaise Cendrars, assistée pour le chant russe, par Ruta Lenciauskaité, chef de chant à l’Opéra de Paris, (responsable des études musicales en 2012 sur l’opéra « La Cerisaie » d’après Tchekhov de Fenelon) et également conseillée sur le plan linguistique et dramatique, par Ivanka Polchenko-Myers, metteur en scène (août 2013 : création « La tempête de neige » d’après une nouvelle de Pouchkine, au Teatro San Pietro in Vincoli de Turin). C’est par ce voyage musical, poétique et onirique, qu’elle souhaite transmettre sa passion qu’elle cultive depuis longtemps pour l’âme russe, sa culture et son histoire.

*

dlDamien Lehman
Diplômé du CNSM, (direction de chant), il y enseigne le répertoire lyrique et y accompagne de nombreuses master-classes donnés par de prestigieux artistes : Gary Hoffman, Gérard Poulet, Noelle Barker, Walter Berry, Régine Crespin, Christianne Eda-Pierre. Son activité de chef de chant, s’est ensuite développée auprès de chef d’orchestre tels que Michel Laplénie, Oswald Sallaberger, Marc Soustrot, Alain Altinoglu, Georges Prêtre, Antonello Alemandi, Emmanuel Villaume et de metteurs en scène tels que Petrika Ionesco, Lukas Hemleb, Mireille Laroche, Jean-Claude Fall… Il poursuit également une activité de concertiste, et se produit régulièrement en soliste, musique de chambre, ou duo piano-chant, en France et à l’étranger. Damien Lehman est également compositeur : de nombreuses pièces pour piano, des mélodies, des pièces de musique de chambre, données en récital. Son travail autour de l’art lyrique l’a aussi conduit à mélanger sa musique à d’autres arts : le théâtre, le cinéma et la danse. Son langage musical intègre des éléments empruntés à la tradition iranienne, dont il pratique la principale percussion : le zarb. Il compose actuellement un poème symphonique avec récitant pour l’orchestre d’Avignon, « Ali Baba et les quarante voleurs », qui sera créé en février 2014. Pour le Théâtre de la Ville, il signera la musique de scène de : « Nos occupations » de David Lescot, en mai 2014.

*

Joachim Zuber1Joachim Zuber de Vivero
Il fait ses premiers pas sur scène enfant et découvre les coulisses des Bouffes du Nord. Il se forme notamment auprès de Régine Méneauge-Cendres, Clara Piralli et Frédéric Haddou et suis la formation des Cours Florent. Il obtient des rôles dans « Après la pluie » de Sergi Belbel, « Autour de ma pierre, il ne fera pas nuit » de Fabrice Melquiot, « Pour un oui ou pour un non » de Nathalie Sarraute… Il joue avec Bruce Myers sous la direction de Peter Brook dans l’adaptation de Marie-Hélène Estienne de la légende du Grand Inquisiteur des « Frères Karamazov » de Dostoïevski (tournée mondiale dont la Russie).

*

CD* Catherine David, auteur notamment de la “Beauté du geste” (Calmann-Lévy 1994, Babel 2006) et de  « Crescendo, avis aux amateurs » (Actes Sud 2006).

*

*

*

*

*