GRAND TROUBLE

« L’art au bord du gouffre » par Bruno Dubreuil – Viens Voir (16 juin)

L’art au bord du gouffre

France Culture – poésie et trous noirs
16.06.2017

Deux invités et des frontières. A déranger avec l’astrophysicien et poète Aurélien Barrau qui place les trous noirs, ces sphères dont rien ne peut s’échapper, sous le signe de Jean Genet et avec le dessinateur écrivain et éditeur Frédéric Pajak qui plaide pour une autre histoire de l’art.


article de Heidi Ellison pour Paris Update
Joël Person "Frédérique", 2015
Joël Person « Frédérique », 2015

Frédéric Taddeï reçoit Laurent de Sutter, Frédéric Pajak et Claire Castillon
Europe 1 Social Club – 31/05/17

[EXPO] 09.05 au 30.07.17 – GRAND TROUBLE – LA HALLE Saint-Pierre Paris


Frédéric Pajak : « Nous sommes dominés par une histoire de l’art inexacte, une forme de conformisme mais il existe une autre histoire cachée… »

Frédéric Pajak est éditeur et artiste. Il a ressemblé auprès de lui d’autres artistes aux sensibilités diverses, ils ont tissé ensemble les fils invisibles de leurs mondes et une exposition est née : « Grand trouble » à la Halle Saint Pierre à Paris, dictée uniquement par l’envie de liberté…


Paso doble, le grand entretien de l’actualité culturelle par Tewfik Hakem
France Culture (cliquez ici)

Tomi-Ungerer, sans titre, 2008-2009, collage


La Halle Saint-Pierre sème le trouble

 


A la fois exposition et naissance d’un mouvement, le Grand Trouble qui s’abat sur la Halle Saint-Pierre ne laissera aucun amateur d’art contemporain indifférent.

Né d’une suite de rencontres et d’échanges entre quarante-sept artistes, ‘Grand Trouble’ s’expose pour la première fois à la Halle Saint-Pierre et présente des œuvres aussi variées qu’étranges, aussi différentes les unes des autres que déroutantes en elles-mêmes. C’est donc le hasard et l’amitié qui ont réuni en ce lieu les dessins en noir et blanc de Frédéric Pajak et ceux de Joël Person, les jeux de texture d’Alain Frentzel et ceux de Jérôme Cognet, les photographies funèbres de Jean-Michel Fauquet et celles d’Edith Dufaux …

lire la suite (liquez ici)

Frédéric Pajak, Enfance


Grand Trouble

La Halle Saint Pierre présente l’exposition « Grand Trouble »

 


Fauteurs de trouble

Souvent sombres mais aussi pleins d’espoir les dessins, peintures, photos vidéos et sculptures réunis pour la nouvelle exposition collective de la Halle Saint-Pierre,
Grand Trouble, racontent notre monde. Une ligne directrice pour ces œuvres qui ont aussi pour point commun d’être signées par des créateur qui refusent les étiquettes artistiques.
A NOUS PARIS (08/14/17)

Grand Trouble s’intéresse au monde dans sa violence, dans ses peurs et ses paradoxes, mais également dans son mystère et sa beauté Les regards des artistes exposés se croisent, s’échangent et se complètent Avec virulence ou avec délicatesse, chacun a son langage et sa singularité. Aucun dogme, aucune école de pensée, aucun style commun ni système n’a ici sa place.

L’OFFICIEL DES SPECTACLES (10/ 16mai 17)


L’expo qui vient à la Halle Saint-Pierre n’est pas l’affaire d’un artiste ni d’une collection, mais celle d’une transhumance, d’un cadavre exquis de copains, d’amitiés esthétiques, érotiques et chevaleresques. C’est Frédéric Pajak, l’écrivain dessinateur qui donne le tempo. […]

Philippe Lespinasse

L’exposition « GRAND TROUBLE » réunit jusqu’au 30 juillet à la Halle Saint Pierre les œuvres d’une quarantaine d’artistes : dessins, peintures, sculptures, photographies, installations, vidéos se confrontent et s’assemblent pour parler de la vie, du monde, de notre quotidien.

Le dialogue et l’amitié sont au cœur de cette exposition qui invite les visiteurs à expérimenter une autre manière de voir et de s’émouvoir. Un ensemble de projets qui évoqueront au plus près notre époque, nos angoisses, nos errances et nos rêves.

 UP-Magazine

 


«Grand Trouble», à partir du 9 mai à la Halle Saint-Pierre, Paris 18eme. Une trentaine d’artistes incarnent ce collectif, destiné a créer une diagonale folle où les œuvres affrontent le monde dans sa violence, ses peurs et ses paradoxes. Plus qu’un événement, un mouvement.
_ Grazia (05/11)

L’image contient peut-être : 1 personne, plein air

Frédéric Pajak • Enfance I • 2017 • Encre de Chine • 29,7 x 21 cm


GRAND TROUBLE À LA HALLE SAINT-PIERRE
UNE GRANDE MANIFESTATION ARTISTIQUE

La manifestation collective Grand trouble est née d’un mouvement d’une douzaine d’artistes qui souhaitaient échanger leur goût, leur envie et leur émotion. Ces artistes ont ensuite à leur tour invité une trentaine de personnes : des écrivains, cinéastes, musiciens. Ensemble, ils ont créé cette exposition qui n’a qu’une règle : « échapper aux étiquettes, aux carcans que le monde de l’an et de la pensée impose » pour mettre en avant ce que notre époque nous dévoile ou nous dissimule, le monde dans sa violence, ses peurs mais aussi son mystère et sa beauté. Un dialogue artistique à découvrir
au plus vite. De plus, des conférences, concerts et projections de film sont venus se greffer à ce beau projet !

GARÇON MAGAZINE


Du 9 mai au 30 juillet 2017, l’exposition « Grand Trouble » réunit à la Halle Saint Pierre les œuvres d’une quarantaine d’artistes : dessins, peintures, sculptures, photographies, installations, vidéos se confrontent et s’assemblent pour parler de la vie, du monde, de notre quotidien. Le dialogue et l’amitié sont au cœur de cette exposition qui invite les visiteurs à expérimenter une autre manière de voir et de s’émouvoir.

La Halle Saint-Pierre propose une exposition d’une quarantaine d’artistes intitulée « Grand Trouble » du 9 mai au 30 juillet 2017. Réunissant différents supports (dessins, peintures, sculptures, photographies, installations, vidéos), ce nouveau projet collectif est une déclinaison de visions quotidiennes, liées par la tendresse et l’amitié.

La Halle Saint-Pierre a le chic de toujours présenter des expositions formidablement sympathiques généralement concentrées sur les arts marginaux, de l’art brut aux arts populaires. Cette fois-ci ne fera pas exception, puisqu’elle a été construite autour de l’amitié commune aux quarante artistes présentés.

SORTIRAPARIS.COM
En savoir plus (cliquez ici)

Erratum tarifs : 9€ et 7€

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer