Nicolas Dieterlé

Nicolas Dieterlé, une parole sauvage et lumineuse
Un vent sauvage souffle en moi, dans mes veines, un vent qui est aussi lumière et parole
Nicolas Dieterlé, Ici pépie le cœur de l’oiseau mouche, Arfuyen, 2008

EXPOSITION

Le mois d’avril sera une nouvelle occasion de voir et d’entendre l’œuvre lumineuse de Nicolas Dieterlé
avec une présentation de ses dessins
du 02 au 30 avril 2015DSC_5400-e1328723410765
Nicolas Dieterlé – la naissance – 31 x 22 cm – technique mixte

Halle Saint Pierre – Galerie
Ouvert tous les jours – entrée libre

LECTURE

Dimanche 12 avril à 15 heures – auditorium de la Halle Saint Pierre,
avec l’association « La pierre et l’oiseau » aura lieu une lecture de fragments issus de ses différents recueils sous le titre :
« Nicolas Dieterlé, une parole sauvage et lumineuse »
par
Philippe Müller
et Vincent Vernillat de la Compagnie PMVV  le grain de sable,
et Catherine Jarrett avec Jean-Claude Morera, président de l’association
« La Pierre et l’Oiseau »

L’association des amis de Nicolas Dieterlé, La pierre et l’oiseau, a été créée en 2007

*  

HORS LES MURS

La galerie Frédéric Moisan, qui assure la diffusion de son œuvre picturale,
lui ouvre son espace quant à elle du 9 avril au 16 mai 2015.
Vernissage jeudi 9 avril de 18h à 21h
72, rue Mazarine 75006 Paris

*

NOTICE BIOGRAPHIQUE

Nicolas DIETERLÉ (1963 – 2000)

Nicolas Dieterlé est né le 28 août 1963, d’une famille de missionnaires et de pasteurs protestants. Son enfance se passe au Ghana, puis au Cameroun dans un hôpital de brousse de l’Église protestante où son père est chirurgien.
Le retour en France, en 1973, est une rupture douloureuse avec l’Afrique, inséparablement liée pour lui avec le monde de l’enfance. Après des études secondaires à Grenoble, il entreprend des études à l’École du Louvre puis Sciences Po.
Objecteur de conscience de 1987 à 1989, il commence ensuite une vie professionnelle difficile de journaliste free lance. En 1994-95 il est rédacteur en chef adjoint de Valeurs Vertes, spécialisé sur l’environnement, collabore à Témoignage Chrétien puis, dans les derniers mois de sa vie, à Actualité des Religions.
En mars 2000, il s’installe dans le Var et travaille à une biographie de Novalis. Rongé par la maladie, il choisit de se donner la mort le 25 septembre 2000.
Nicolas Dieterlé n’a de son vivant jamais souhaité publier aucun texte, mais laisse des écrits nombreux – récits, proses et poèmes. Il n’a également rien voulu montrer au public de son travail pictural, mais il laisse plus de 500 peintures et dessins. De nombreuses expositions ont eu lieu ces dernières années.

_

Nicolas Dieterlé poète, artiste, visionnaire

Nicolas Dieterlé (1963-2000) se voyait lui-même comme un moine et un poète. Moine il l’était, dit-il, par sa quête de la Beauté divine, poète il l’est autant par la flamboyance et la force évocatrice de son écriture que par la lumière qui émane de ses dessins.

Et c’est bien ainsi qu’il transparaît à travers ses mots semés dans un tiroir « comme les graines » écrivait-il et qui, s’épanouissent aujourd’hui en un bouquet de recueils étincelants : La pierre et l’oiseau, journal spirituel, (Labor et Fides, 2003), L’Aile pourpre, (Arfuyen, 2004), Ici pépie le cœur de l’oiseau mouche (Arfuyen, 2008), Afrique et autres récits (Arfuyen, 2013) et aussi à travers les 250 pages que lui consacrent la revue Diérèse (N° 59-60), le commentaire vibrant qu’en font Annpôl Kassis et Gaetano Persechini dans Nicolas Dieterlé –souffle et couleur poétiques (Éditions du Cygne,2011)

A travers aussi ces images surprenantes et profondes fidèlement recensées dans le catalogue « De la figure au paysage, un art poétique » (LIBEL, 2013)

Nicolas, qui lisait Novalis et les romantiques allemands, et dont nous buvons la leçon d’écriture qui est une leçon de vie qu’il se donnait à lui-même : « Quand tu écris « oiseau », rien qu’« oiseau », imagine quel oiseau bariolé se met à respirer en toi, te brûle les poumons »

Nicolas, qui littéralement nous touche par ses paroles : « Ne vois-tu pas que c’est l’âme qui resplendit ainsi en toi et autour de toi ? »

Nicolas, un frère qui cheminait avec nous sans que souvent nous le sachions, un compagnon atteint par la foudre de l’angoisse mais dont la vision joyeuse éclaire encore nos sentiers.

En visitant le site de La Pierre et l’oiseau, faites connaissance avec Nicolas à travers ses textes, à travers ses œuvres picturales ou par un autre chemin poétique en visionnant le film « Correspondances » réalisé par Joëlle Thienard.

Jean-Claude Morera
Président de l’association « La Pierre et l’Oiseau »

 _

EN SAVOIR PLUS

Voir et entendre l’œuvre de Nicolas Dieterlé : s’offrir au vent sauvage qui, nous dit-il, souffle en lui, dans ses veines, un vent qui est aussi lumière et parole.
L’aile pourpre, Arfuyen 2004

Voir le monde tel qu’il est : cheminant tel un dragon paré de tous les ors et de toutes les pourpres.
Ici pépie le cœur de l’oiseau mouche
Arfuyen 2008

 

Christophoros Katsadiotis

La Revanche de petit Chaperon Rouge 2012 gravure 24 X  39 cmd’Athènes à Paris
LA REVANCHE DU PETIT CHAPERON  ROUGE
(2012 gravure 24 X  39 cm)

exposition du 2 au 29 mars 2015
Vernissage jeudi 5 mars de 18h à 21h

Halle Saint Pierre – Galerie (entrée libre)
ouvert tous les jours

*

La  quarantaine de  gravures présentée à la Halle Saint-Pierre a été créée entre la Grèce, la Pologne et la France  au cours de ces 5 dernières années.
Les sujets sont liés à notre époque : les  injustices sociales, les petits jeux sombres de nos vies, parfois la peur.
Nous sommes aux aguets, mais qu’attendons nous ?
Probablement toujours la même chose. L’espèce humaine semble incapable d’apprendre de ses propres erreurs, de sa propre histoire. L’être humain répète les mêmes errances selon d’infinies variations. Nous savons très bien ou nous allons, même si nous n’arrivons pas à y croire.
Bourreaux, victimes,  simples spectateurs, notre histoire distribue les rôles : mon travail consiste a enregistrer ces profils. Les visages de mes personnages,  leurs corps portent les stigmates leur environnement social,  les traces de leur passé. Tous cherchent quelque chose, peu importe ce qu’ils trouveront. Nous continuons tous à chercher et c’est ce qui nous tient en vie. Faisons une expérience, celle de la conscience pure, imaginons que chacun ait appris de son histoire, traçons nos routes, prenons-en la responsabilité.

Voici la ligne directrice de mon travail : transcrire nos milliers de pensées avec, en arrière plan nos villes et notre imagination.

Cheval de Troie, 2012 gravure 30 x 44 cm.
Cheval de Troie, 2012 gravure 30 x 44 cm.

CHRISTOPHOROS KATSADIOTIS

Graveur et peintre, Christophoros Katsadiotis est né en 1971 à Athènes. Durant 15 ans il mène une carrière de journaliste à la télévision et à la radio grecque. En 2009, il décide de se consacrer à la création artistique et intègre le département des Beaux-Arts de l’université de Thessalonique. Il étudie également à l’Académie d’ Art et de Dessin de   Wroclaw en Pologne dans le cadre du programme Erasmus. (2011 Prix Erasmus de l’Université de Thessalonique, 2012 Prix de la biennale de gravure étudiante).

La Seine, 2014, gravure 25 X 33 cm.
La Seine, 2014, gravure 25 X 33 cm.

EXPOSITIONS PERSONNELLES
1999 Sculptures et structures métalliques, Galerie. Aigokeros , Athènes
2006 Peintures et installations “Tout est vrai”, Galerie Peritechnon, Athènes
2009 Peintures “Paysages de Sérifos”, Sérifos, Cyclades
2010 Peinture-Gravure, Cabinet d’estampes ” Ilios”, Thessalonique
2011 Gravures, “Critique-Renversement-Déformation”, Galerie Horos Technis «24», Athènes 2012 Gravures, Musée du Papier, Duszniki Zdrόj, Pologne
2013 Gravures, “Cheval de Troie”, Galerie Horos Technis “24”, Athènes

SÉLECTION D’EXPOSITIONS DE GROUPE
2009 Unicef, exposition “Résiste”, municipalité d’Athènes
2011 Foire Internationale d’Art Contemporain d’Athènes, ‘Art-Athina’
2011 1ereTriennale de gravure internationale, Belgrade
2011 5eme Biennale de L΄Estampe de Saint-Maur-des-Fossés, France
2011 Gallery 96, Bosnie-Herzégovine
2012 ΧVI Biennale des étudiants en Art Graphique. Belgrade, Serbie
2012 “ 12 Nouveaux Artistes” sélectionnés par “Avgi” (quotidien grec), Centre Culturel “Mélina”, municipalité d’Athènes
2012 ’’Transformer 2012’’, Exposition des Facultés et Académies d’art des capitales balkaniques, Thessalonique
2012 2éme festival de gravure internationale. Centre culturel ‘Mélina Merkouri’, municipalité d’Athènes
2012 “Cavalier Bleu”, Galerie de la Synagogue, Nice. Serbia
2012 1ere exposition de gravure contemporaine petit format, Lauder Hill Arts Center, Floride, U.S.A
2012 1ere Biennale des étudiants en gravure, Crète, Grèce
2013 « JU QI CUP » , Exposition internationale de gravure et d’Ex-Libris, Shanghai, Chine
2014 “Κodra Fresh 2014”, Thessalonique, Grèce