Paris Print Club

cpy pribt

du 29 avril au 11 mai 2014

vernissage, samedi 3 mai de 15h à 19h

Halle saint Pierre – Galerie
Ouvert tous les jours – entrée libre

 

Les artistes présentés 

Simon Thompson, Julien Pelletier, Marcos Carrasquer, Guillaume Guilpart, Djilian Deroche, Théo Lescot, Paula Saint Hillier, Jules Canouet, Loup Thévenin, Adrian Forrow, Baptiste Perrin, Camille Lebourges, Félix Meunier, Ludmilla Cerveny, Mathieu Desjardin, Roméo Julien, Tristan Pernet, Vincent Pianina, Annabelle Buxton, Antoine Caecke, Antoine Marchalot, Paul Loubet, Pol Edouard Flores, Samuel Riversmoore, Satanik Mike, Singeon, Dans Le Ciel Tout Va Bien, Tamas Pal, Kawanabe Kyosai, Daniel Johnstoon,  Glen Baxter, Willem, Kurt Schwitters, Tito Gascuel.

Organisateurs : Orbis Pictus Club, Bd Spirit, Duvent, Simon Thompson, Julien Pelletier, 3foisparjour et Frenchfourch

 

Recoins & Cie

Couv(1)Du 5 au 27 avril 2014

Recoins & Cie

Halle Saint-Pierre – Galerie
entrée libre – ouvert tous les jours

Vernissage samedi 5 avril 2014

Emmanuel Boussuge présentera à cette occasion un diaporama sur l’art insolite :« Les irréguliers du Cantal »
à l’auditorium, à 15 heures,

accompagné de quelques films curieux exhumés des archives de Recoins.

Vers 17h45 on trinquera !

*

Elle s’appelle revue “recoins” parce que c’est là qu’elle va chercher ses sujets. Toutes les illustrations qu’elle contient, les dessins, les peintures, les collages et les photos, sont des inédits et des originaux et ce sont eux que vous retrouverez sur les cimaises de l’exposition à la Halle Saint Pierre.

L’ Exposition

 - Avec du côté des populaires excentriques : des pièces de plusieurs créateurs cantaliens (René Delrieu – prêtées par le Musée du Veinazès – , François Aubert, Paul Cuni, Antoine Rouchès, Pierre Cassan) et d’autres de l’atelier de La Passerelle de Cherbourg.

 - Et du côté des illustrateurs habitués de la revue : des dessins, tableaux, collages, gravures de Franck Fiat, François Puzenat, Jean Gilbert-Capietto, Emmanuel Boussuge et Ronan Georgelin.

*

Revue Recoins

Arts, Belles Lettres et Rock’ n Roll traduisent les intérêts manifestes de la revue Recoins : passionnante, originale, dense et colorée. Plus précisément, la publication « de textes illustrés sur des sujets oubliés, négligés ou confidentiels », « l’élan vers des personnages admirables ou équivoques », « des thématiques les plus diverses »,
« quelques voies de traverse » sont les lignes directrices de la rédaction de la revue. De nombreux intervenants : ou nous livrent leurs textes (poésie / écriture) dont il faut souligner la grande qualité, ou nous font découvrir avec enthousiasme des auteurs (poètes et écrivains), artistes (surréalisme, art brut, arts populaires) ou musiciens (la musique rock occupe avec bonheur une place de choix), tous pétris de talent alors que souvent méconnus voire ignorés. Et la boxe, qui ne nous passe pas sous le nez, a son mot à dire. Son grand mot à dire.

Contact : revuerecoins@yahoo.fr

https://www.facebook.com/revue.recoins

 

 

L’habitant de Turakie

turakExposition du Turak Théâtre
Théâtre d’objets de Michel Laubu

du 13 février au 30 mars 2014
Vernissage jeudi 13 février de 18h à 21h30

Halle Saint Pierre – Galerie
ouvert tous les jours (entrée libre)

*

La Turakie est un pays qui n’est pas dessiné sur les cartes mais peut prendre forme dans l’imaginaire de chacun. Voici une exposition de boîtes, contre-boîtes, altos, basses et contrebasses qui recueillent des éclats de vie et racontent le quotidien de l’habitant de Turakie.

Michel Laubu homme de théâtre et poète est le créateur de ce monde, un inventeur-bricoleur qui, depuis plus de vingt ans, crée un théâtre d’objets unique, à la fois surréaliste et quotidien, à partir de choses ou de matériaux récupérés ici ou là. Objets collectés, puis transformés, détournés, assemblés, qui vont peu à peu créer un monde avec ses lois propres.
Petit, il désossait les lampes de poche et les ustensiles les plus divers pour les remonter à sa guise, et se “greffait” des couvercles de boîtes à chaussures sur les avant-bras, dans l’espoir de devenir un homme-oiseau.
Michel Laubu, poète de “temps de crise” réenchante notre monde gavé d’objets frénétiquement consommés et mis au rebut dont il fouille l’âme et la mémoire comme un archéologue.

« Michel Laubu, poète-bricoleur et archéologue des objets », Le monde (03/04/2011)


***

A VOIR ÉGALEMENT

- Sur les traces du ITFO
nouvelle création de Michel Laubu et son Turak Théâtre au Théâtre Gérard Philippe
du 8 au 30 mars 2014

&
*
- Appartement témoin
installation du Turak, au Mouffetard-Théâtre des arts de la marionnette
pour une immersion en Turakie sous le vent de la fantaisiste et du surréaliste.
Du 16 février au 12 mars 2014
*