Visites groupes

Grand Trouble
du 9 mai au 31 juillet 2017

Visites libres Groupe

Les visites s’adressent uniquement
aux groupes déjà constitués

Réservation : 01 42 58 72 89
communication@hallesaintpierre.org

Dossier de présentation de l’exposition (cliquez ici)

*

  • Tarifs :

    adultes : 7€/pers étudiants, scolaires et personnes en situation de handicap : 6€/pers (gratuit pour deux accompagnateurs )

  • Horaires : du lundi au vendredi de 11h à 18h Pour les écoles primaires : du lundi au vendredi de 10 à 11h

L’EXPOSITION GRAND TROUBLE

 

La Halle Saint-Pierre propose une exposition réunissant 47 artistes s’exprimant au travers  différents supports : dessins, peintures, sculptures, photographies, installations, vidéos. Ce projet collectif inaugure également un nouveau mouvement artistique au nom éponyme.

Frédéric Pajak, dessinateur, écrivain et éditeur, explique l’idée ainsi : « Au commencement, ce sont des expositions, des rencontres, des visites d’atelier, des voyages. Tout artiste appartient à une « famille », à une génération ; il participe d’une filiation éthique et esthétique. À force de se rencontrer, un groupe s’est constitué, un groupe informel, sans nom pour le désigner, tissant des liens complices, toujours plus amicaux. « Et si l’on créait un mouvement pour mieux partager nos goûts, nos émotions, nos envies ? » L’idée a aussitôt fait son chemin. » 

Ainsi est née cette grande exposition multi-culturelle, dont la diversité est à l’image du monde artistique, et plus largement du monde tout court. Il continue : 

« Chacun s’est proposé d’inviter d’autres artistes, mais aussi des écrivains, des scientifiques, des cinéastes, des musiciens. Ainsi, la douzaine d’artistes initiaux en a invité une trentaine d’autres, incités par le désir de prolonger ces échanges dans une exposition au titre contemporain et brûlant : Grand Trouble. Une même nécessité s’est imposée à chacun : échapper aux étiquettes et aux carcans que l’on impose à l’art, à la pensée, à l’existence même des êtres et des choses. Il s’agit dans cette exposition de parler du monde dans sa violence, dans ses peurs et ses paradoxes, mais aussi dans son mystère et sa beauté ; il s’agit de donner à voir à la fois ce que l’époque dévoile et ce qu’elle dissimule. Les regards des artistes vont se croiser, s’échanger, se compléter ; ils diront les choses avec virulence ou avec délicatesse, chacun dans son langage, dans sa singularité. Aucun dogme, aucune école de pensée, aucun style commun ni système ne s’impose entre les participants de ce mouvement. »

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer