Nicolas Dieterlé

Nicolas Dieterlé, une parole sauvage et lumineuse
Un vent sauvage souffle en moi, dans mes veines, un vent qui est aussi lumière et parole
Nicolas Dieterlé, Ici pépie le cœur de l’oiseau mouche, Arfuyen, 2008

EXPOSITION

Le mois d’avril sera une nouvelle occasion de voir et d’entendre l’œuvre lumineuse de Nicolas Dieterlé
avec une présentation de ses dessins
du 02 au 30 avril 2015DSC_5400-e1328723410765
Nicolas Dieterlé – la naissance – 31 x 22 cm – technique mixte

Halle Saint Pierre – Galerie
Ouvert tous les jours – entrée libre

LECTURE

Dimanche 12 avril à 15 heures – auditorium de la Halle Saint Pierre,
avec l’association « La pierre et l’oiseau » aura lieu une lecture de fragments issus de ses différents recueils sous le titre :
« Nicolas Dieterlé, une parole sauvage et lumineuse »
par
Philippe Müller
et Vincent Vernillat de la Compagnie PMVV  le grain de sable,
et Catherine Jarrett avec Jean-Claude Morera, président de l’association
« La Pierre et l’Oiseau »

L’association des amis de Nicolas Dieterlé, La pierre et l’oiseau, a été créée en 2007

*  

HORS LES MURS

La galerie Frédéric Moisan, qui assure la diffusion de son œuvre picturale,
lui ouvre son espace quant à elle du 9 avril au 16 mai 2015.
Vernissage jeudi 9 avril de 18h à 21h
72, rue Mazarine 75006 Paris

*

NOTICE BIOGRAPHIQUE

Nicolas DIETERLÉ (1963 – 2000)

Nicolas Dieterlé est né le 28 août 1963, d’une famille de missionnaires et de pasteurs protestants. Son enfance se passe au Ghana, puis au Cameroun dans un hôpital de brousse de l’Église protestante où son père est chirurgien.
Le retour en France, en 1973, est une rupture douloureuse avec l’Afrique, inséparablement liée pour lui avec le monde de l’enfance. Après des études secondaires à Grenoble, il entreprend des études à l’École du Louvre puis Sciences Po.
Objecteur de conscience de 1987 à 1989, il commence ensuite une vie professionnelle difficile de journaliste free lance. En 1994-95 il est rédacteur en chef adjoint de Valeurs Vertes, spécialisé sur l’environnement, collabore à Témoignage Chrétien puis, dans les derniers mois de sa vie, à Actualité des Religions.
En mars 2000, il s’installe dans le Var et travaille à une biographie de Novalis. Rongé par la maladie, il choisit de se donner la mort le 25 septembre 2000.
Nicolas Dieterlé n’a de son vivant jamais souhaité publier aucun texte, mais laisse des écrits nombreux – récits, proses et poèmes. Il n’a également rien voulu montrer au public de son travail pictural, mais il laisse plus de 500 peintures et dessins. De nombreuses expositions ont eu lieu ces dernières années.

_

Nicolas Dieterlé poète, artiste, visionnaire

Nicolas Dieterlé (1963-2000) se voyait lui-même comme un moine et un poète. Moine il l’était, dit-il, par sa quête de la Beauté divine, poète il l’est autant par la flamboyance et la force évocatrice de son écriture que par la lumière qui émane de ses dessins.

Et c’est bien ainsi qu’il transparaît à travers ses mots semés dans un tiroir « comme les graines » écrivait-il et qui, s’épanouissent aujourd’hui en un bouquet de recueils étincelants : La pierre et l’oiseau, journal spirituel, (Labor et Fides, 2003), L’Aile pourpre, (Arfuyen, 2004), Ici pépie le cœur de l’oiseau mouche (Arfuyen, 2008), Afrique et autres récits (Arfuyen, 2013) et aussi à travers les 250 pages que lui consacrent la revue Diérèse (N° 59-60), le commentaire vibrant qu’en font Annpôl Kassis et Gaetano Persechini dans Nicolas Dieterlé –souffle et couleur poétiques (Éditions du Cygne,2011)

A travers aussi ces images surprenantes et profondes fidèlement recensées dans le catalogue « De la figure au paysage, un art poétique » (LIBEL, 2013)

Nicolas, qui lisait Novalis et les romantiques allemands, et dont nous buvons la leçon d’écriture qui est une leçon de vie qu’il se donnait à lui-même : « Quand tu écris « oiseau », rien qu’« oiseau », imagine quel oiseau bariolé se met à respirer en toi, te brûle les poumons »

Nicolas, qui littéralement nous touche par ses paroles : « Ne vois-tu pas que c’est l’âme qui resplendit ainsi en toi et autour de toi ? »

Nicolas, un frère qui cheminait avec nous sans que souvent nous le sachions, un compagnon atteint par la foudre de l’angoisse mais dont la vision joyeuse éclaire encore nos sentiers.

En visitant le site de La Pierre et l’oiseau, faites connaissance avec Nicolas à travers ses textes, à travers ses œuvres picturales ou par un autre chemin poétique en visionnant le film « Correspondances » réalisé par Joëlle Thienard.

Jean-Claude Morera
Président de l’association « La Pierre et l’Oiseau »

 _

EN SAVOIR PLUS

Voir et entendre l’œuvre de Nicolas Dieterlé : s’offrir au vent sauvage qui, nous dit-il, souffle en lui, dans ses veines, un vent qui est aussi lumière et parole.
L’aile pourpre, Arfuyen 2004

Voir le monde tel qu’il est : cheminant tel un dragon paré de tous les ors et de toutes les pourpres.
Ici pépie le cœur de l’oiseau mouche
Arfuyen 2008

 

DANTE ALIGHIERI 750ème Anniversaire

Insurrection poétique
Thème du Printemps des Poètes 2015
logo_pdp

2015 célèbre les 750 ans de l’anniversaire de Dante !DanteGhislaine Avan et Alexandre Yterce se rencontrent pour la création du spectacle
Un instant entre deux instants
qui sera présenté a Ravenna Festival le 24 juin 2015

Dimanche 22 mars 2015 à 15 heures

Halle Saint Pierre – auditorium (entrée libre)

L’Insurrection poétique, 17ème édition du Printemps des Printemps des Poètes, réunit pour la première fois ces deux artistes exceptionnels en l’honneur de Dante !

“Se lever aujourd’hui en l’honneur du Dante, c’est s’exprimer anonymement au nom d’une immense famille : celle pour qui le nom, le mot Dante, puissant vocable tient la plus haute résonance au fond de l’antre poétique.
Ceux là se lèvent avec nous pour qui le fait dans l’histoire poétique se confond de lui-même avec le grand fait poétique dans l’histoire de l’homme d’Occident.
Avec nous l’ovation jubilaire, et la louange, en toutes langues, sur toute rives d’Occident!… Des feux s’allument sur les cimes, des voix s’élèvent dans les villes et c’est pour l’homme de notre temps comme un saisissement nouveau.
Nous te saluons, poète, homme de terre latine, celui à qui il fût donné d’éduquer une langue, et par la langue créatrice de forger un peuple.
À chaque échéance solennelle où retentit l’appel du nom, sa charge d’honneur est vérifiée. Et nous poètes, homme de parole, nous invoquons d’un grand poète la parole donnée, et nous lui demandons raison. Qu’il porte encore dans le siècle le scandale du poète, et par la grâce du langage, l’altercation suprême de l’homme au plus haut lieu de l’âtre, sa parole!…”

Saint John Perse
_

Notices biographiques

Ghislaine Avan
Chorégraphe, tap-dancer, vidéaste, Ghislaine Avan travaille depuis 1999 à un ensemble chorégraphique et transmedia inspirée du poème.
Devenue centrale dans la vie de Ghislaine, l’œuvre de Dante donne naissance à l’ensemble chorégraphique intitulé Seuil, ainsi qu’à l’œuvre audiovisuelle polyphonique : Le LA du Monde, qui consiste depuis 2006 à filmer dans le monde entier, des personnes de tous horizons, de toutes nationalités, en toutes les langues, lisant un extrait du poème.
Tap-dancer de formation, Ghislaine Avan n’a cessé de conjuguer son art avec tous les autres, et avec toutes les disciplines que son sens surnaturel de la rencontre et de l’échange lui fait aborder. La vie et l’œuvre de Ghislaine sont tellement abreuvées de ces rencontres insolites, de ces collisions explosives, ces hasards fulgurants, qu’on se demande si ce n’est pas ce sens de l’ouverture, cette disponibilité qui est devenue, chez elle, un art. Cela montre en tous cas l’essence de sa recherche; c’est une improvisatrice qu’une discipline spontanée, immédiate comme le tap-dance a mené, au fil de son travail et de ses rencontres, vers la chorégraphie, le cinéma, les arts plastiques, les arts numériques.
_

Alexandre Yterce
Au delà des partitions multiples de Musiques Instrumentales, d’œuvres Électroacoustiques Mixtes ou de Musiques Acousmatiques, Alexandre Yterce, instrumentiste et compositeur indépendant, crée des Actions Scéniques et des ” Dramaphonies ” – sorte de Théâtre Musical où les textes et les poèmes mis en scène sont fragmentés, soutenus, ponctués et modulés de compositions instrumentales, vocales et concrètes.
Participe à divers festivals où il interprète sur Acousmonium, outre ses propres compositions (réalisées au Studio ACCÈS DIGITAL, Rouen), certaines des œuvres formant le répertoire de la Musique Concrète / Acousmatique et de la Poésie Sonore Électronique.
Fonde et anime avec la comédienne Florence GONOT-YTERCE la Revue-Disque LICENCES, consacrée aux Musiques, aux Arts et aux Littératures, et, à Paris, le Festival de Poésie Sonore, Poésie Performance, Musique Électroacoustique Mixte et Musique Concrète / Acousmatique, LICENCES ” Brûlures des Langues “.
En collaboration avec Denis DUFOUR, il crée SONOPSYS, les ” Cahiers Musique Concrète / Acousmatique “, dont le numéro 1 sera consacré à Francis DHOMONT.
écouter ici

L’important c’est de rester vivant

“L’IMPORTANT C’EST DE RESTER VIVANT” 
Au cœur de la folie Khmer rouge
Film de ROSHANE SAIDNATTAR,

Rencontre avec la réalisatrice
Samedi 28 mars à 15 heures
Halle Saint Pierre – auditorium
(entrée libre)

Rencontre avec R.Saidnattar, elle avait de 5 à 8 ans sous le régime Khmer rouge.
Elle a survécu, ainsi que sa mère et son frère.
&
J. Altounian, qui a beaucoup œuvré à la reconnaissance du génocide des Arméniens.
Danielle Michel- Chich, auteure de “lettre à Zohra D.”

Présentation par Jeanne Bernard.

Entretien avec R.Saidnattar dans Next /Libération (Ici)

69864-19136451_1251812391Les thèmes  abordés :
Pourquoi en appeler aux bourreaux ?
L’enfant face à la violence.
Génocide et lien générationnel.
Le déni, ses différentes formes,la perversion
Le cinéma, la force des images.

Organisée sous l’égide de FEMMES MONDE et du séminaire “PAROLE / GENOCIDE”


 

Hommage à Rouben Melik

logo_pdp
Performance
dans le cadre du Printemps des Poètes

*

photo-3

Hommage à Rouben Melik,
poète français d’origine arménienne,
Poète en pays partagé
dernier recueil de poèmes écrits entre 1989 et 1994 parût en 2000

Dimanche 15 mars à 15 heures (entrée libre)
Halle Saint Pierre – auditorium
Réservations conseillées : 01 42 58 72 89
*

Récits de vie dits par Séda Melik
Poèmes et textes par : Marianne Auricoste, Claude Barbos, Séda, Nathalie Melik

29626Mise en musique par Sévane Stépanian-Melik et le groupe Lavach’ (nom du pain traditionnel arménien)
Musiciens du Groupe :
Sévane Stépanian : accordéon, chant
,
Yohan Rochetta : violon, chant,
François Roche-Juarez : guitare, trombone, chant
Fred Birau Maliszewski : batterie, chant

*

Notice biographique

Rouben Mélik, né le 14 novembre 1921 à Paris, mort en 2007, est un poète français d’origine arménienne.

Poète et critique d’origine arménienne, Rouben Melik a été l’élève de Gaston Bachelard à la Sorbonne avant de faire son entrée en littérature sous les auspices de la Résistance. Un an après la publication en 1941 de Variations de triptyques aux Cahiers de France, il adhère, sous l’impulsion de Jacques Decour, au Parti communiste où il se lie avec Paul Eluard, côtoie le groupe Manouchian et prend part à la libération de Paris. Après la guerre, il fait partie des fondateurs de la Jeunesse arménienne de France. Lauréat en 1948 du prix Apollinaire pour Passeurs d’horizons publié par le Journal des poètes, Rouben Melik se consacre à la poésie et obtient un emploi à la Caisse nationale des Lettres. Il publie, aux éditions Seghers, A l’opéra de notre joie (1950), Lynch (1954), Le Chant réuni (volume I, 1955 ; volume II, 1967 qui recevra le prix Artaud et celui de l’Académie française). Durant de longues années, il tient une chronique littéraire à France Culture et devient de 1971 à 1981 directeur littéraire des Éditeurs Français Réunis (futures Éditions Messidor). Il y dirige plus particulièrement la collection ‘La petite Sirène’ consacrée à la poésie et, grand ‘passeur’ de la littérature arménienne en France, y publie en 1973 : La Poésie arménienne. Anthologie des origines à nos jours. Rouben Melik cesse d’écrire en 1997, à la mort de son épouse, Ella Kurdian. Un dernier recueil de poèmes écrits entre 1989 et 1994 paraît en 2000 : En pays partagé.

*

Soirée proposée par l’association La Gradiva
lagradiva-librairie@wanadoo.fr
06 85 66 31 02

 

SOIREE HEY !


HEY! modern art & pop culture
revient à la HALLE SAINT PIERRE !

COVER HEY! TATTOO_02Jeudi 11 décembre 2014 de 18h30 à 22h

LANCEMENT HEY! TATTOO + HEY! #20

- dédicace des auteurs HEY! TATTOO (Anne & Julien, Zoé Forget)
- performance de HEY! La Cie
(Yannick Unfricht, Mr Djub, Rosita Warlock)
- présentation du film Stoney Knows How”, court métrage inédit américain sur l’une des figures historiques du tatouage racontée dans HEY! TATTOO (en présence du réalisateur Alan Govenar)

A l’occasion de ce lancement, des posters collectors HEY! et des sérigraphies de l’artiste américain TOM HUCK (numérotées, signées) seront offerts.

 

The Great Omi_Dessin HEY! TEAM Dos Mike Malone_Dessin HEY! TEAMThe Great Omi – dessin HEY! TEAM        Dos Mike Malone – dessin HEY! TEAM

*

HEY TATTOO _ HEY 20

ARGUMENTAIRE du N°20 de la revue HEY !
Le n°20 de la revue sort le 12 décembre 2014 (ed. Ankama / 619). Ce numéro invite spécialement des artistes au niveau international qui composent l’avenir des arts outsider à la frontière du lowbrow et de la pop culture : l’Argentin GABRIEL GRUN, l’Américain Greg Simkins, l’Italien Alessandro Gallo, la Néo Zélandaise Maryrose Crook, la Canadienne Myriam Dion, le Chinois Howie Tsui (…). Un véritable TOUR DU MONDE des nouvelles tendances qui dessineront votre environnement sous peu.

Spécificités techniques :
Trimestrielle/Bilingue. Distribution en librairie (ed. Ankama / 619) – 18,90 euros /144 pages

1 carnet de 16 pages format 23 x 16 cm / 1 carnet de 16 pages format 23 x 23 cm

ARGUMENTAIRE HEY! TATTOO
Les créateurs de la revue d’art HEY! modern art & pop culture Anne & Julien sont les commissaires d’exposition “Tatoueurs, tatoués” actuellement au Musée du quai Branly jusqu’en octobre 2015. HEY! TATTOO contient le fruit de plusieurs années de recherche ayant donné naissance au projet pour le musée du quai Branly. Cet ouvrage donne au tatouage un tour frais et nouveau.

Spécificités techniques :
(Éditions 619 / Ankama – collection Beaux Livres) Format 250 x 295 mm // 192 pages

Couverture fer à chaud // Prix de vente 44,90 euros

Les points forts de HEY! TATTOO :
1 – Une PREMIÈRE en français : Le tatouage est aujourd’hui à la mode. Qui en sont les acteurs historiques ? Quels en sont les événements fondateurs ? HEY! TATTOO donne toutes les clés de cette histoire moderne et contemporaine. Pour la première fois publié en français, à la manière d’un Que Sais-je ? abondamment illustré, il permet de comprendre vite et bien le tatouage d’un point de vue historique et artistique.Qui a inventé le motif de la panthère repris dans le monde entier ? Qui sont les stars mondiales du tatouage ? Qui a inventé l’encre violette aux Etats-Unis ? En 1890, quel est l’homme le plus tatoué au monde ? Quand et pourquoi a été inventée la machine à tatouer électrique ?

2 – Des documents d’archives inédits : la partie « L’Ère Moderne » du livre est une compilation d’articles sur le tatouage parus dans la presse et revues du XIXème et XXème siècles. Il s’agit de récits (témoignages), reportages (visites guidées d’échoppes de tatoueurs historiques) et faits divers : « elle vient de donner naissance à un bébé tatoué ! », « le tatouage part en se frottant avec du lait ! », « assassinée parce qu’elle avait le nom de son amant tatoué dans le dos »... A leur lecture, on s’aperçoit que les questionnements actuels sur le tatouage ne datent pas d’hier.

3 – Un éclairage inédit sur le futur du tatouage : Comment le tatouage va-t-il évoluer ? Quels sont les mécanismes de cette évolution ? Parce que l’art du tatouage possède ses maîtres et ses héritiers, et que la richesse de son parcours a créé des ramifications souterraines, le livre explique la naissance des écoles graphiques apparues entre 1990 et les années 2000 à travers une série d’entretiens exclusifs des acteurs historiques (Ed Hardy, Alex Binnie, Xed LeHead, Yann Black, Jef et Kostek). Pour comprendre le tatouage d’aujourd’hui et de demain.

4 – Une lecture fluide : HEY! TATTOO propose un contenu riche et sérieux mais facile d’accès. L’ouvrage idéal pour comprendre les lignes fortes du tatouage et son histoire.

5 – Une maquette originale : Fidèle à ses habitudes, HEY! crée une maquette originale qui intègre ici une large production de dessins (mine de plomb, acrylique, encres) spécialement réalisés pour l’occasion.
_

Bio ANNE & JULIEN / HEY! modern art & pop culture
Journalistes, auteurs, performeurs et commissaires d’exposition, Anne & Julien ont fondé la revue d’art HEY! modern art & pop culture en 2010. Ils y présentent les arts outsider et en marge qu’ils suivent depuis 30 ans et qui formulent la pop culture d’aujourd’hui. La mission de HEY! est de relayer l’originalité, la modernité, l’intelligence du populaire et la valeur de la singularité. En 20 numéros, la revue a présenté plus de 500 artistes de la scène internationale (dont la plupart sont en activité actuellement) et a révélé des artistes aujourd’hui reconnus. Pour mettre en valeur ce contenu (en langue française et anglaise), la revue n’a pas de maquette préétablie afin de s’adapter aux travaux présentés. Chaque sujet est un petit théâtre dont il faut renouveler le décor (la typographie des titres est dessinée à la main, ainsi que tous les ornements des textes. Sa qualité d’impression a fini d’en faire un « objet » à collectionner. HEY! modern art & pop culture est devenue LE cahier de tendances d’un mouvement mondial. Dans cette logique, Anne & Julien ont décidé d’exposer les artistes publiés dans ses pages pour appuyer la démonstration de leur discours pictural. La revue a donc initié deux grandes expositions en musée (Halle Saint-Pierre à Paris). La première (septembre 2011-mars 2012) présentait 67 artistes internationaux et fut saluée par l’ensemble de la presse nationale. Elle a accueilli 40 000 visiteurs. En 2013 et dans ce même souffle, la seconde édition a accueilli 85 000 visiteurs et 64 artistes internationaux. Une grande partie de ces artistes n’avait jamais exposé en France ou en Europe. Construites sans rejeter le classique, sans dénigrer le reconnu, sans prohiber l’inconnu, les expositions HEY! ont définitivement bousculé les conventions, et les pages de la revue sont désormais suivies par les acteurs de l’art (galeries, artistes, amateurs éclairés, collectionneurs, étudiants, musées…) partout dans le monde. Aujourd’hui, Anne & Julien sont les commissaires d’exposition de Tatoueurs, tatoués au musée du quai Branly (Paris). Cette première mondiale sur le tatouage, que la presse internationale salue de façon unanime. En octobre 2014, venue s’installer pour la seconde fois à Paris, l’Outsider Art Fair de New York a demandé à Anne & Julien d’assurer le commissariat d’exposition de leur salle du bas.
_
Bio ZOÉ FORGET / HEY! modern art & pop culture
Après des études de cinéma, elle s’oriente vers la photographie et rentre à l’ENS Louis Lumière (Paris), dont elle est diplômée en 2008. Ses différents travaux photographiques, ainsi que théoriques, l’ont amenée à étudier le corps comme sujet marginal et expression d’anti-normes, tant visuelles que sociales.Celui-ci reste au cœur de son travail mené avec des danseurs, des performers, mais également des corps issus du quotidien. Elle collabore depuis 2009 avec la créatrice Delphine Ciavaldini, à travers la série “Les Epines fortes” et travaille pour la revue d’art HEY! modern art & pop culture depuis 2011. Elle est docteur en esthétique, sciences et technologies des arts depuis décembre 2013. Elle est l’auteur des photographies de la section “Nouveaux Traits” de l’exposition “Tatoueurs, tatoués” (musée du quai Branly).
_
Le FILM
Titre : Stoney Knows How
Details: 1984, 29 minutes, color, Producer: Documentary Arts, Inc., Directors: Alan Govenar and Pacho Lane, Cinematography by: Les Blank

Stoney Knows How est la visite d’un des arts les plus anciens au monde : le tatouage. Touché d’une forte arthrose depuis ses 4 ans, condamné à la chaise roulante, sa croissance arrêtée, Stoney St. Clair rejoint le cirque à l’âge de 5 ans comme avaleur de sabre. Un an plus tard, il se met au tatouage, et voyage avec cirques et carnivals pendant près de 50 ans. Alors que nous le voyons travailler, nous voyons la détermination qui a mené Stoney à utiliser ses mains paralysées dans un art où les erreurs ne permettent pas de retour en arrière, et nous réalisons que Stoney a surmonté son handicap pour se soigner lui-même et les autres grâce à la magie des symboles.

Extrait HEY! TATTOO: Leonard « Stoney » St. Clair était un nain bossu, né en 1912, qui avait fugué pour travailler dans le cirque et les foires en tant qu’avaleur de sabres à l’âge de quinze ans. August « Cap » Coleman lui enseigna le tatouage en 1928 et il travailla en tant que tatoueur jusque 1980. Stoney était passé maître dans l’art old school, qui se distinguait par son style propre. Il créait des tatouages riches en ombres et en couleurs vives, spécialisés dans les thèmes militaires, les pin-ups, les dessins animés, et un mélange fantasque d’humour et de sérieux.

 

Conférences de l’Association pour la recherche sur le surréalisme (APRES)

Conférences organisées par Françoise Py, maitre de conférence université Paris 8
de janvier 2015 à juin 2015 le deuxième samedi du mois de 15h à 18h

Samedi 11 avril 2015 de 15h à 18h

CONCERT
logo_parisclickavec des textes de d’Ophélia Grimm et de Fernando Arrabal.

RESET_COUV_BD-copie

Ophélia Grimm : chant, harpe.
Jérémy Lecoq : chant, basse, violoncelle.
Laurence Imbert : mise en scène.
En présence d’Arrabal (sous réserve).
www.parisclick.fr

Halle Saint Pierre – auditorium (entrée libre)
Réservation conseillée : communication@hallesaintpierre.org

*

PROGRAMME 2015

Samedi 10 janvier 2015
Éditer la poésie surréaliste aujourd’hui
. Rencontres animées par Dominique Calmé : avec la participation de Laure Missir, Éditions des Deux Corps, de Guy Girard, Christian Martinache et Richard Walter pour les éditions du Grand Tamanoir ainsi que de Francis Lecomte pour le catalogue Choses Vues.

Projection de 3 films issus  du DVD Les Surréalistes et le cinéma :
Ni d’Ève ni d’Adam (1968) 10mn, réalisation Michel Zimbacca
Évocation de l’Écart  Absolu (2011) 8mn, d’après un scénario original de Jorge Camacho et Michel Zimbacca
— Entrevue d’André Breton avec Judith Jasmin au moment de l’exposition ÉROS  à la galerie Daniel Cordier (extrait de l’émission Le Sel de la semaine, 1960) 27mn.

Samedi 14 février 2015
Projection du film de Fabrice Maze sur Victor Brauner :

1- Le grand illuminateur totémique
2- La mythologie hermétique (éditions Seven Doc, collection Phares, novembre 2014).
Débat avec le réalisateur, Fabrice Flahutez, Camille Morando et Fabrice Pascaud.

Samedi 14 mars 2015
Projection des films de Fabrice Maze sur Victor Brauner : Le moi comme symbole de l’infini (45’) et sur Wifredo Lam : A la recherche de l’unité perdue (1946-1982) (80’) (éditions Seven Doc, collection Phares).
Débat avec le réalisateur et Anne Tronche.

Samedi 11 avril 2015
Concert de Paris’Click 
avec des textes d’Ophélia Grimm et d’Arrabal.
Ophélia Grimm : chant, harpe.
Jérémy Lecoq : chant, basse, violoncelle.
Laurence Imbert : mise en scène.
En présence d’Arrabal (sous réserve).
www.parisclick.fr

Samedi 9 mai 2015
Jean-François Rabain : conférence sur Unica Zürn.
Débat avec Jean-François Rabain et Georges Bloess.

Samedi 13 juin 2015
Laurence Imbert Deutsch, peintre et sculpteur, dialogue avec ses amis poètes : Françoise Geier, Jean-Clarence Lambert, Daniel Leuwers.
Jean-Loup Philippe, écrivain, metteur en scène et acteur, présentera ses dernières créations.

_

Informations pratiques :
Halle Saint-Pierre : 2 rue Ronsard — 74018 Paris, Métro Anvers. www.hallesaintpierre.org
Françoise Py : 06.99.08.02.63, francoise.py@univ-paris8.fr

 

 

Séminaire mensuel “art et thérapie”

La revue Art et Thérapie
L’institut National d’Expression, de Création, d’Art et Thérapie / INECAT
présentent

Séminaire mensuel à la Halle Saint-Pierre
Sous la direction de Jean-Pierre Klein
Psychiatre honoraire des Hôpitaux, pionnier de l’art-thérapie en France et en Espagne

Le corps peut-il être métaphorique de lui-même ?

Après cinq années consacrées à l’énigme de la création et à l’avènement de la métaphore et son expérimentation, nous abordons cette année la question de la réappropriation du corps propre grâce à son abord métaphorique.

Le corps de l’art, le corps dans l’art, le corps-art, l’art corporel, peuvent-ils nous faire percevoir ce qu’est le corps métaphorique ?

Les notions de corporéité, de théâtralité, d’écriture charnelle, de l’exploration de son intime sonore, du corps initiatique peuvent-elles nous éclairer sur les corps qui doublent notre corps et qui, par là-même, le révèlent ?

DATES

Chaque troisième samedi du mois de janvier à juin 2015, de 14h30 à 16h30
17/01 ; 21/02 ; 21/03 ; 18/04 ; 16/05 ; 20/06

ATTENTION : le samedi 20 juin sera co-organisé par Jean-Pierre Klein et Bernard Chouvier, psychanalyste, Professeur émérite de psychopathologie, Université de Lyon

*

SAMEDI 18 AVRIL 2015 de 14h30 à 16h30

Baldine Saint Girons
Professeur émérite d’esthétique, Paris Ouest La Défense Nanterre

L’instant nuital et la méthode du sublime.
 
Du sublime au risque de l’obscurité ou comment le sublime travaille avec le terrible.

Halle Saint Pierre – auditorium

Entrée : 10 € / 5 € pour les élèves INECAT
Réservation conseillée : 01 42 58 72 89

*

PROGRAMME 2015

17/01/2014 Philippe Cornet, Professeur de médecine générale, Faculté de Médecine
P & M Curie. Paris VI, Le médecin et le corps obèse ? Entre utopie et stigmatisation. Les fondements imaginaires de l’idéal du corps.  

21/02 Chantal Lheureux-Davidse, psychanalyste, créativité des stéréotypies des personnes autistes, recherche de vitalité corporelle et psychique

21/03 Gilles Boudinet, Professeur des Universités en sciences de l’éducation, Lyon 2, La naissance corporelle de la musique.

18/04 : Baldine Saint Girons, Professeur émérite d’esthétique, Paris Ouest
La Défense Nanterre, L’instant nuital et la méthode du sublime Du sublime au risque de l’obscurité ou comment le sublime travaille avec le terrible.

16/05 Nicole Estrabeau, chorégraphe, danseuse, directrice adjointe de l’INECAT, Corporéités ?

20/06 Conférences et performances toute la journée : en cours de programmation : Michel Guérin, philosophe : le geste de prendre soin ; Bernard Chouvier ; Claire Margat, philosophe et critique d’art : L’il y a de l’irreprésentable ; Silke Schauder professeur de Psychologie clinique et Psychopathologie : Le cas extrême des Bodmods, dépassement de la condition humaine ?

*

Interview de Jean-Pierre Klein, fév 2015

Interview de Jean-Pierre Klein à la Halle Saint Pierre saison 2013


Jean Pierre Klein
Pionnier de l’art-thérapie en France et en Espagne, Jean-Pierre Klein est l’auteur de nombreux livres, soutenus notamment par Paul Ricoeur ou Jean Duvignaud, dont le
« Que Sais-je ? » sur L’art-thérapie.
Psychiatre honoraire des Hôpitaux, docteur habilité à diriger des recherches en psychologie, auteur dramatique, il dirige l’INECAT, première école à délivrer des
titres professionnels de « médiateur artistique » et d’« art-thérapeute » reconnus par l’État.

Ouvrages récents

couvertureVient de paraitre :
Initiation à l’art-thérapie
Découvrez-vous artiste de votre vie.
Ed Marabout (2014)
4ème de couverture
Lire un extrait

Scènes d’une cure ordinaire, roman, Paris, Éditions HD, 2013

Penser l’art-thérapie, Paris, PUF. 2012 (postface de H. Maldiney)

 

 *

INECAT
Art et Thérapie/Institut National d’Expression, de Création, d’Art et Thérapie
(Revue, et établissement d’enseignement supérieur délivrant des titres professionnels de médiateur artistique et d’art-thérapeute reconnus par l’Etat)

INECAT/Art et Thérapie, 27, rue Boyer, 75020 Paris