La librairie éphémère

carte Halle12-07 1du 13 au 25 mai 2014

librairie éphémère
présente plus de 600 titres
chez 50 éditeurs peu présents en librairie

vernissage mercredi 14 mai 2014
de 18 à 21 heures
Halle Saint Pierre
entrée libre

dédicace, lecture
autour des livres,
des expositions

• dessins d’Isabelle Jolivet liés au livre Qui marie les oiseaux ?
aux éditions Revue K Les éléments sont vulnérables à l’observation.
Capturer – écraser l’espace et saisir la progression – la couleur parle en effet – en suspension, inutile d’en ajouter. L’encre s’écrit et se dessine.” I.J.

• avec Hassan Musa les livres font le mur : ses pyrographies d’animaux,
en 8 panneaux de 23 x 50 cm, proposent un bestiaire africain que l’on
retrouve sous forme d’album découpé au laser aux éditions Grandir

• dessins originaux de Claire Dupoizat pour Soif de Montmartre,
un recueil de poèmes de Bernard Dimey paru aux éditions La Belle Gabrielle, en présence de l’artiste qui dédicacera son livre

• les originaux peints de Jean-Pierre Blancpain pour Just married
aux éditions Lettr’Ange

lecture à 20 h, auditorium
Lecture de Vends mots d’amour, pour pièces, éditions L’Instant continu,
un recueil de nouvelles de Pierre Derrouch, par Françoise Lefeuvre,
Olivier Michel, et Alix Willaert.

dédicace
Claire Dupoizat dédicacera son livre à partir de 18h 30

*

Interview d’Isabel Gautray, Passage piétons éditions, (2012)

*

Dans la presse  …

La Librairie éphémère, le livre redécouvert.
A la Halle Saint-Pierre, à Paris, le forum des éditeurs atypiques propose 800 titres inclassables.

On la présente souvent comme le salon parisien des petits éditeurs. La Librairie éphémère n’a pourtant rien à voir avec le traditionnel alignement de stands et son lourd attirail. Dans le hall de la Halle Saint-Pierre, à Montmartre, qui l’accueille depuis plus de dix ans, 800 titres ont été soigneusement disposés sur des tables, dans une présentation sobre qui mélange sciemment les 50 maisons d’édition invitées. Un carnet agrafé de l’éditeur Alain Beaulet (du dessin en marge de la BD classique), voisine avec un recueil de poésie illustré par un peintre (éditions Al Manar), à côté d’un premier roman chez le Sonneur ou la Dragonne.

Libération par Louise Bastard de Crisnay, 1er juin 2012