Tristan Felix

BUTō, l’appel des fées
de Tristan Felix
Dimanche 7 avril 2019 à 15 heures

Halle Saint Pierre – à l’auditorium
Réservation conseillée : 01 42 58 72 89

BUTōl’appel des fées est le nouveau spectacle de l’artiste écrivaine Tristan Felix, inspiré de l’univers surréaliste du butō japonais, au service d’un appel à la plus grande vigilance face à d’imminentes catastrophes.

Théâtre d’objets et de marionnettes, chant, sons étranges et conte en langues imaginaires sont les ingrédients de ce voyage onirique et fantastique.
On y traverse la mer, le ciel, la terre et tout le vivant en sursis avec le furieux espoir d’une renaissance. Comme à chacune de ses créations à la Halle Saint-Pierre, Tristan Felix offre une narration des plus singulières et sensibles.

(En parallèle, l’auteure vient de composer Alerte aux humains, recueil de photographies et de poèmes, à paraître…)

Spectacle tout public. Durée de la représentation : 1 h
Paf : 10 €

*

Ce qu’on en dit :

« Une artiste totale aux talents multiples, une virtuosité de touche-à-tout, une curiosité absolue. Tristan Felix écrit des poèmes et de la prose, dessine, photographie, imagine, construit et anime des marionnettes, réalise des vidéos avec nicAmy, sonorise ses spectacles, est clown en Gove de Crustace.

Ses dessins montrent des êtres hybrides en forme de ruban, d’∞, des morceaux de corps greffés sur des toiles d’araignées, sans pas grand-chose d’humain, des gréements de navires sans voiles, parsemés d’yeux, de mâchoires et de vermicelles, des masques précolombiens, des formes flottant dans un éther inquiétant.

Ses spectacles de marionnettes, faites de bouts de pas grand-chose – se déploient au service d’une tendre et inquiétante ironie, pour le Théâtre de la mort de Kantor ou le Petit Théâtre des Pendus qu’elle anime depuis 10 ans.

Ce qui tient l’ensemble est un gueuloir de mots et d’images, entre foire et salon, un panorama grandiose éclaté en saynètes discordantes, pleines de nuances et de subtilité, entre sauvage et magie, fantastique, cru et terrifiant, une exploration des travers du langage. »

Jöelle Busca (pour VENUS D’AILLEURS éd.)