Perrine Le Querrec

RENCONTRE / SPECTACLE
autour du livre de
Perrine Le Querrec
Ruines
Postface de Manuel Anceau
éditions Tinbad, 2017
 *
interprété par la comédienne Viviane Gay et le musicien Luc Müller
 *
Samedi 23 juin 2018 à 15 heures

Halle Saint Pierre – à l’auditorium
Réservation conseillée : 01 42 58 72 89

Tarif spectacle : 10€

Nora Berta Unika Ruth
Devenue Unica l’Unique
La secrète et la discrète
Devenue Unica l’Unique
La ficelée et l’échevelée
Devenue Unica l’Unique
Visages, fagot de failles
Devenue Unica l’Unique
Hans et Unica
Devenus Unica l’Unique
*

Extrait de la postface de Manuel Anceau :
« Perrine Le Querrec écrit avec les ongles longs de qui laisse pousser au bout de ses doigts cet accent de vérité qu’on voudrait parfois limer, ne pas entendre, mais qu’intraitable, notre écrivain fait si souvent crisser sur ce qui est moins une marge qu’un mur?; et il y a dans sa mise en page, si particulière, un rappel brutal, se faisant au final absolument bouleversant (on ne peut qu’y arriver à ce moment fatal, et on ne peut que ne jamais l’atteindre) de ce qu’est, au sens propre, un saut à la ligne. »

La Quinzaine Littéraire
Approcher Unica Zürn, la nébuleuse formée par Unica Zürn et Hans Bellmer à coups de phrases-ciseaux, de phrases-cordes, sauter au cœur des fêlures d’Unica Zürn, de ses créations littéraires et graphiques gagnées sur la psychose ou avalées par un trou noir, tel est le pari que tente Perrine Le Querrec dans Ruines, livre d’une souveraine beauté. Toutes les ruines sont cristallisées en une écriture nerveuse, électrique, qui se tient au plus près des délitements (psychiques, langagiers, mondains, politiques…), au plus près des abîmes et des gouffres. Cette fiction poétique délivre un chant des ruines : les ruines de la raison dévastée, les ruines de l’Allemagne, de la langue allemande violée par le nazisme, les ruines de la maladie collective sous le IIIe Reich, celles de l’instabilité, de la fragilité mentale qui ronge Unica Zürn.
*
Notice biographique

Perrine Le Querrec publie de la poésie, des romans, des pamphlets. Elle écrit par chocs, construit une langue et un regard à la poursuite des mots réticents, des silences résistants.

Ses rencontres avec des artistes et sa fréquentation assidue des archives nourrissent sa propre création littéraire et pluridisciplinaire.

Dernières publications : Ruines, éd. Tinbad ; Les tondues, Z4 éditions ; La ritournelle, éd. Lunatique ; Le Plancher, L’Éveilleur.

 

*
*